Kate et Castle devaient se rendre dans un petit parc pour poser quelques questions à une jeune fille qui une nourrice et qui connaissait la personne qui avait été assassinée. Cependant, ils ne devaient pas l'approcher en tant que policiers car la jeune femme était quelque peu dérangée. Alors lorsqu'ils arrivèrent au parc et la virent, ils s'installèrent côte à côte sur un banc et faisaient comme s'ils n'étaient que des parents qui emmenaient leur enfant au parc. Ce serait leur première mission sous couverture depuis le début de leur partenariat qui avait débuté il y a quelques mois.


-"Alors lieutenant, où est notre enfant? demanda Castle en regardant tous les enfants jouer.
-Redescendez vite sur terre Castle; le réprimanda Kate.
-Nous devons rendre notre couverture crédible.
-J'espère que vous vous êtes sortis toutes vos idées débiles de la tête parce que je vous rappelle que j'ai mon arme sur moi.
-Il ne faut pas m'en demander trop, lieutenant."


Kate était certainement plus concentrée que Castle ne l'était. L'écrivain passa discrètement son bras derrière Kate sur le banc, mais la jeune femme sentit qu'il faisait quelque chose.


-"Castle, qu'est-ce que vous faites encore?
-J'allonge seulement mon bras sur le banc, je ne vais pas vous prendre dans mes bras même si vous en mourrez d'envie.
-Bien sûr, touchez-moi et je vous colle une balle entre les deux yeux."


Castle n'allait pas abandonner aussi rapidement, et il avait une très bonne idée en tête qu'il n'avait plus qu'à mettre en œuvre. Alors qu'à un moment, il vit leur suspecte se retournait vers eux, il attrapa le visage de Kate et déposa ses lèvres sur les siennes. À sa plus grande surprise, Kate ne le repoussa pas, mais elle ne répondit pas à son baiser non plus. Castle se recula le premier et attendit une réaction de la part de sa partenaire.


-"Si seulement je pouvais sortir mon arme maintenant, je vous tuerai Castle.
-Au moins je serais mort en vous ayant embrassée, c'est satisfaisant."


Kate ouvrit la bouche pour dire quelque chose mais aucun son n'en sortit. Elle se contenta de se retourner vers l'espace des jeux et surveiller leur suspecte. Castle, lui, avait un sourire scotché sur ses lèvres et ne cessait de regarder Kate. Mais alors que la nourrice commença à s'avancer vers eux, Castle n'eut pas le temps de dire quoique ce soit que Kate scella leurs lèvres. Ce dernier était tout autant surpris que Kate devait l'être en ayant fait ça. Castle répondit au baiser, il n'avait rien à perdre. Ou peut-être sa vie. Quand ils se séparèrent, ils remarquèrent que la jeune fille s'était installée sur le banc juste à côté du leur.


-"Wow lieutenant, je ne savais pas que vous preniez cette couverture autant à coeur.
-Fermez-la Castle."


Kate se leva et s'approcha doucement de la jeune fille pour lui parler. Lorsqu'elle sentit qu'elle avait pris confiance en elle, Kate lui révéla son identité et lui affirma qu'elle voulait uniquement lui poser des questions. Tout se déroula bien, et les deux partenaires retournèrent au commissariat.


-"Si vous parlez à qui que ce soit de ce qui s'est passé sur ce banc, je vous tue.
-Vous ne le feriez pas.
-Vous ne me connaissez pas si vous dites cela."


Kate prit les devants et Castle était juste derrière elle. Il ne risquerait pas d'oublier ce qui s'était passé aujourd'hui.


Trois jours plus tard, l'équipe du 12ème découvrit que la jeune nourrice était leur meurtrière. Lorsque Kate et Castle partirent à sa recherche et la poursuivirent, elle s'enferma dans un petit bâtiment qui était une laverie.


-"Castle vous restez ici, je vais rentrer et parler avec elle; murmura Kate.
-Quoi? Mais vous êtes folle! Elle pourrait vous faire du mal.
-J'ai déjà fais face à ce genre de situation, restez ici et tout ira bien.
-Si je viens avec vous je pourrais vous protéger.
-Castle; répéta Kate. Restez ici."


Castle s'inclina et Kate entra dans la pièce toute seule, mais elle regretta immédiatement ce choix. En effet, la jeune fille avait en main un immense couteau de boucher et se tenait assise sur l'une des machines à laver. Kate lui fit part de sa présence sans trop s'approcher d'elle pour commencer. Elle discutait avec elle calmement et gentillement, et lorsqu'elle voyait que la jeune fille lui faisait confiance, elle s'avançait tout doucement. Alors que Kate pensait que tout se passerait bien, elle tenta de prendre le couteau mais il se retrouva planté en elle. Elle arriva tout de même à attraper son arme et lui tirer dessus. Au coup de feu, Castle s'empressa d'entrer et vit sa partenaire allongée sur le sol, son chemisier blanc couvert de sang. Il se mit à genoux sur le sol et retira son écharpe pour maintenir la pression sur la plaie. Il prit ensuite son téléphone pour prévenir les secours, ainsi que Ryan et Espo.


-"Kate, restez avec moi d'accord? Gardez les yeux ouverts, tout va bien se passer vous m'entendez? Tout va bien se passer."


Kate saignait énormément, et ses yeux commençaient à se fermer.


-"Kate! Non non non! Restez avec moi! Si vous fermez les yeux, je vais être forcé de vous faire du bouche à bouche pour vous garder avec moi."


Kate eut un petit sourir malgré la situation dans laquelle elle se retrouvait. Castle l'avait attirée sur elle et continuait d'appuyer l'écharge sur sa blessure. Lorsque les secours arrivèrent, ils prirent Kate en charge et Castle monta avec elle dans l'ambulance. Castle s'inquiétait terriblement, il n'avait jamais vu autant de sang. Il regretta d'avoir écouté ce que Kate lui avait dit et de ne pas être entré avec elle, s'il avait été là il aurait pu l'aider, ou prendre le coup à sa place. Kate perdit connaissance dans l'ambulance ce qui inquiéta d'avantage Castle. À l'hôpital, elle fut installée sur un brancard et Castle fut obligé d'attendre dans une salle.
Plusieurs heures plus tard, un médecin vint lui donner des nouvelles de sa partenaire.


-"Votre amie est dans un état stable, heureusement le poignard n'a touché aucun organe vital.
-Je peux la voir? demanda Castle.
-Bien sûr, mais elle doit toujours être endormie. Elle est installée dans la chambre 13 au premier étage.
-Merci beaucoup docteur.
-Je vous en prie."


Castle lui serra la main et s'empressa d'emprunter les escaliers pour aller voir Kate. Il entra et la vit allongée sur le lit, elle avait l'air tellement faible et vulnérable. Il s'approcha du lit et prit place sur un siège à côté. Il attendit patiemment qu'elle se réveille.


-"Hmmm; marmonna Kate en remuant.
-Kate? Kate comment allez-vous?


Castle se leva afin qu'elle puisse voir qu'il était là.


-"Ça fait un mal de chien; grimaça Kate. Mais ça pourrait être pire.
-Je suis désolé.
-Désolé? Mais pourquoi?
-J'aurais du rentré avec vous, ça ne serait pas arrivé si j'étais venu.
-Ce n'est pas de votre faute Castle, d'accord? Ce n'est pas vous qui teniez le couteau.
-Peut-être, mais j'aurais pu faire quelque chose. Vous devez me détester encore plus maintenant."


Castle baissa la tête et n'osa plus croiser le regard de sa partenaire, se sentant beaucoup trop coupable.


-"Je ne vous déteste pas Castle; murmura Kate. Je vous trouve parfois agaçant et un peu trop gamin, mais je ne vous déteste pas, loin de là."


Castle releva lentement la tête et croisa le regard de sa partenaire, il aurait pu se noyer dans ses yeux couleur noisette.


-"Vous ne me détestez pas? demanda Castle avec une petite voix.
-Bien sûr que non! Je dois vous rappeler ce qui s'est passé il y a quelques jours au parc?
-Je m'en souviens très bien, mais ce n'était qu'une couverture pour vous."


"Pour vous". Ses mots se répétèrent dans la tête de Kate. Le baiser signifiait quelque chose pour Castle, mais signifiait-il quelque chose pour elle?


-"Qui a dit que ce n'était qu'une question de couverture? Demandez à mon père, et il vous dira que je n'embrasse pas un homme si je n'en ressens pas l'envie."


Castle ne savait plus quoi dire, Kate venait de lui retirer les mots de la bouche.


-"Je ne sais pas quoi dire; avoua Castle.
-Alors ne dites rien, contentez-vous d'agir; lui répondit Kate en toute franchise."


Castle s'avança doucement du lit et se pencha en veillant à ne pas faire de mal à Kate, puis il déposa ses lèvres sur celles de sa partenaire. Le baiser était doux et tendre, court mais il voulait dire beaucoup.


-"Merci Castle; murmura Kate. De m'avoir sauvée.
-Tout pour vous."


Castle passa la journée à l'hôpital avec Kate, ses collègues et amis lui rendirent visite. Cette journée n'était pas aussi catastrophique après tout, pensa Kate.

Retour à l'accueil