Une fois de plus, un froid s'était installé entre les deux partenaires. Kate l'avait bien remarqué, mais elle ne savait pas d'où cela venait. Depuis quelques jours, Castle était de plus en plus distant et lui adressait vaguement la parole. Le plus choquant? Il ne lui avait pas apporté de café durant deux jours. Kate devait avoir fait quelque chose de vraiment horrible à son goût pour qu'il cesse d'agir avec tendresse avec elle. La jeune femme avait pourtant cru que les choses étaient en train de changer entre eux, elle avait pourtanr cru qu'ils s'étaient rapprochés depuis plusieurs semaines, en plus de cela son mur était en train de se détruire petit à petit. Mais Castle avait entendu quelque chose qu'il n'aurait pas du, et tout avait changé. Quelques jours en arrière, Castle avait assisté à un interrogatoire que Kate faisait avec l'un des suspects. La jeume femme ne savait pas que son partenaire se trouvait de l'autre côté de la vitre, elle avait alors dit, sans pitié, qu'elle se souvenait de chaque seconde de la fusillade. Or, elle avait bien dit à Castle qu'elle ne se souvenait de rien. Un mensonge de plus. Castle l'avait très mal pris et tentait de s'éloigner d'elle avant de partir définitivement et ne jamais revenir. Mais son plan fut perturbé lorsque la jeune femme débarqua à son loft un soir. Comme toujours, il était froid avec elle et osait à peine la regarder dans les yeux.


-"Il faut que l'on parle Castle.
-Je vous écoute lieutenant; dit Castle en lui tournant le dos.
-Pourquoi vous êtes si distant?"


Castle se retourna vers elle et se mit à rire, un rire qui sonnait très faux à l'oreille de Kate, mais elle ne fit pas de remarque à ce sujet.


-"Vous ne voyez vraiment pas?
-Non. Ça fait plusieurs jours que j'essaye de chercher ce que j'ai fais de mal, mais je ne trouve pas. Éclairez-moi."


Castle la regarda un instant avant de lui lancer une phrase sur un ton glacial.


-"Vous m'avez menti. Voilà ce que vous avez fais de mal."


Castle vit le visage de Kate se décomposer en l'espace de quelques secondes. Et quelque part, la voir comme ça lui fit mal.


-"Castle...; tenta Kate.
-Non, pas d'excuses. J'en ai assez. Je pensais pourtant que nous aurions notre chance un jour, je pensais que nous étions tous les deux plus proches que jamais, que bientôt j'aurais l'occasion de vous embrasser quand je le voulais, parce que vous ne savez pas à quel point c'est difficile de travailler avec vous quand tout ce que je désire c'est agir comme un couple avec vous : vous prendre dans mes bras, vous embrasser. C'est vraiment de la torture Kate; Castle marqua une pause. Et ensuite j'apprends que vous m'avez menti? Ce n'est pas possible Kate, pourquoi vous avez menti à ce sujet? Je vous connais, je sais que vous avez besoin d'espace et de temps, je savais que vous n'étiez pas prête à vous lancer dans une relation sérieuse à cette époque, mais vous auriez pu me dire la vérité. Même si les sentiments ne sont pas réciproques, vous auriez pu, et vous auriez du me le dire."


Castle releva les yeux vers Kate et vit quelques larmes se disperser le long de ses joues, des larmes qu'elle tenta d'effacer. Les fois où Kate pleurait étaient rares, elle ne s'autorisait jamais à craquer devant quelqu'un, et encore moins devant Castle. La voir ainsi brisa le coeur de Castle et ce dernier fit un pas en avant vers elle. Il était peut-être en colère contre elle, mais ses sentiments étaient beaucoup plus forts que ça.


-"Kate... ça va? dit Castle doucement.
-Oui, ça va; répondit simpement Kate.
-Mais vous pleurez.
-Peut-être; commença la jeune femme. Mais je pourrais connaître pire. Vous êtes ici avec moi, je suis avec vous. Et je suis folle amoureus de vous. Et je t'aime Castle."


Kate tentait d'essuyer ses larmes mais cela commençait à devenir difficile. Castle, lui, était resté figer suite à cette déclaration fracassante de la part de Kate. Elle n'osa plus croiser son regard et lui tourna même le dos pour ne pas qu'il voit l'état dans lequel elle était. Mais c'est sans compter sur Castle qui s'avança vers elle et plaça une main sur son épaule pour qu'elle se retourne. Dans les yeux de sa partenaire, il vit non seulement du regret, mais aussi de la peur. Et une pointe d'amour aussi. Il ne pouvait pas lutter, c'était bien trop difficile. Il posa une main sur la joue de Kate et effaça ses larmes avant de la regarder longuement dans les yeux. Le coeur de Kate cessa de battre, le regard intense de son partenaire lui aurait presque retiré le souffle. Soudain, elle le vit se pencher vers elle. De son côté, elle avança elle aussi son visage et après cela, leurs lèvres se touchaient. Le baiser était tendre au début, mais avec toute cette tension accumulée, il ne tarda pas à tourner au passioné. Kate encercla le cou de son partenaire et se hissa sur la pointe des pieds pour l'approfondir un peu plus. Ils se séparèrent lorsque le manque d'air se fit ressentir.


-"Je suis désolée Castle, je suis vraiment désolée.
-Ne parlons plus du passé, concentrons-nous sur l'avenir, d'accord?"


Kate hocha la tête pour lui montrer qu'elle était d'accord avec lui. Ne pouvant pas résister, Kate l'embrassa une nouvelle fois et se montra plus imposante. Si elle continuait comme ça, elle n'arriverait plus à se contrôler. Castle la fit reculer contre la porte du loft et prit le dessus dans leur baiser. Les genoux de Kate l'abandonnèrent lorsqu'il commença à l'embrasser partout dans le cou. Kate attrapa sa main et le regarda dans les yeux, avant de marcher jusqu'à la chambre de l'écrivain. Kate se retrouva allongée sur le lit avec Castle juste au dessus d'elle. La soirée était déjà pleine en émotions, mais ça ne faisait que commencer.

Retour à l'accueil