Kate avait gardé précieusement avec elle la lettre que Royce lui avait écrit. Cette fameuse dans laquelle il disait à la jeune femme de se jeter dans le vide avec Castle, et non de se jeter dans la gueule du loup avec le travail parce qu'elle finirait par le regretter plus tard. La jeune femme avait réalisé qu'elle avait des sentiments pour son partenaire lors de leur baiser sous couverture il y a de cela quelques mois. Après cela, tout était devenu flou et confus dans sa tête. D'abord sa relation avec Josh qui ne menait à rien, et ensuite ce baiser avec Castle qui l'avait toute chamboulée. Elle aurait menti si elle aurait dit qu'elle n'avait pas apprecié ce baiser, car ce baiser, elle l'avait beaucoup aimé. Maintenant, elle se retrouvait seule. Elle avait rompu avec Josh plusieurs semaines en arrière, avant même de lire la lettre de Royce. Mais la lecture de cette lettre avait appuyé sa décision et lui avait remis les idées en place. Si au début de leur partenariat, Kate n'aurait jamais pensé se mettre avec Castle un jour, aujourd'hui elle envisageait de se mettre avec lui. Elle avait pensé à plusieurs reprises de lui faire la lettre de Royce, ce serait plus facile pour elle de lui faire comprendre le message qu'elle voulait lui faire passer. C'est ainsi que Kate se retrouva assise au volant de sa voiture, au pied de l'immeuble de Castle. Elle fit une dernière relecture de la lettre avant de sortir pour grimper les quatre étages qui la séparait d'un nouveau futur. Castle lui ouvrit la porte assez rapidement, et la fit entrer.


-"Beckett! Qu'est-ce qui vous amène? demanda l'écrivain.
-Je devais vous parler de quelque chose, quelque chose qui me trotte dans la tête depuis quelques jours déjà.
-Je vous en prie, vous savez que vous pouvez tout me dire."


Kate sortit la lettre de sa poche et Castle reconnut de quelle lettre il s'agissait. Il invita Kate à s'asseoir dans le salon et prit place à ses côtés.


-"C'est la lettre de Royce, vu ce qu'elle contient je me suis dis qu'il fallait que vous la lisiez, surtout le dernier paragraphe qui vous concerne."


Castle prit la lettre en main et la déplia délicatement avant de commencer sa lecture. Le rythme du coeur de Kate accéléra lorsque Castle tourna la feuille et qu'il s'approchait de la fin. Lorsqu'il eut finit, il replia la feuille et la tendit à Kate. Ce dernier remarqua que Kate tremblait, elle était vraiment anxieuse. Castle lui prit la lettre des mains et la posa sur la table avant de poser sa main sur la sienne.


-"C'est de la fin de la lettre que vous voulez parler, je suppose?
-Oui, mais je ne sais pas comment m'y prendre."


Castle respecta sa partenaire et le temps dont elle avait besoin, il se rapprocha un peu plus d'elle et l'encouragea à parler.


-"Qu'est-ce que vous voulez faire? demanda doucement Castle. Prenez votre temps Kate, nous avons toute la journée."


La jeune femme avait le regard figé sur ses mains, et donc celles de l'écrivain. Elle respira un grand coup avant de relever la tête.


-"Je veux tenter ma chance avec vous."


Castle hocha la tête avant de lui adresser un petit sourire qui, quelque part, la rassura.


-"Vous avez besoin d'un peu de temps avant de commencer tout ça? demanda Castle.
-Je pense que... je pense que je suis prête."


Kate croisa le regard bleu azur de son partenaire et s'y noya sans pouvoir lutter contre l'effet qu'il lui faisait. Castle, sans la quitter du regard, s'approcha un peu plus d'elle et posa sa main sur sa joue. Il la regarda comme pour lui demander s'il devait s'arrêter là ou s'il avait l'autorisation de continuer. Kate hocha la tête pour lui donner le feu vert. Castle approcha son visage du siens, et lentement, il déposa ses lèvres sur les siennes. Le baiser était doux, tendre, Castle ne profita pas de la vulnérabilité de sa partenaire et se recula rapidement. Ils restèrent tous les deux front contre front avant que Kate ne dépose un chaste baiser sur les lèvres de Castle.


-"Est-ce... est-ce que l'on peut aller doucement? demanda Kate.
-Bien sûr. Nous irons au rythme que vous désirez.
-Merci Castle."


Castle n'insista pas et se recula. Jamais auparavant il n'avait Kate Beckett rougir. Il lui proposa de dîner avec lui, ils pourraient commander chinois ou italien et parler après. Kate accepta son invitation, et lui adressa même un sourire. La jeune femme avait enfin fait part de ses envies à Castle. Tous les deux avanceraient doucement dans leur relation, mais au moins ils ne feraient pas du surplace.

Retour à l'accueil