Kate regrettait d'avoir passé une nuit chez elle. La jeune adolescente était chez elle, dans sa chambre, mais c'était sûrement l'endroit où elle se sentait le moins en sécurité à cause des nombreuses crises soudaines de son père. Une fois de plus, Jim avait levé la main sur Kate et l'avait giflée. Kate avait pris rapidement ses affaires avant de partir à l'université, à pied. Prendre l'air lui changerait les idées, mais ça ne changerait rien à ce qui était arrivé. Le matin-même, Kate avait son cours de littérature américaine. Tout ce qu'elle espérait, c'est de ne pas craquer au beau milieu du cours. Elle détestait se montrer faible, vulnérable, et pourtant c'est ce qu'elle était la plupart du temps. Kate resta silencieuse durant le cours, jusqu'à ce qu'elle finisse par craquer une demi-heure avant la fin. Elle se leva et sortit de la salle rapidement, en pleurs. Rick la regarda faire avant de se tourner vers Lanie.


-"Accompagnez-là Mademoiselle Parrish."


Lanie se leva pour rejoindre Kate, mais Rick lui murmura quelques mots avant de la laisser partir. Rick continua son cours jusqu'à ce que ce soit l'heure pour les étudiants de partir. Rick s'installa à son bureau et ne quitta pas la porte des yeux, il attendait le retour de Kate et Lanie. De leur côté, les deux amies étaient ensemble et Lanie tentait de calmer Kate qui était en pleine crise d'angoisse.


-"Il... il l'a encore fait ce matin Lanie, je... je ne peux pas continuer comme ça. Aide... aide-moi s'il... s'il te plait.
-Je vais t'aider Kate, et je ne serai sûrement pas la seule à le faire. D'ailleurs, il y a quelqu'un qui veut te voir."


Lanie passa son bras dans le dos de Kate et la raccompagna jusqu'à la salle de cours. Rick se leva quand il vit ses deux élèves arriver.


-"Kate, ça va?"


Kate tourna la tête vers Lanie, la métisse rangea ses affaires avant d'embrasser sa meilleure amie sur la joue.


-"Je vais vous laisser, envoie-moi un message quand tu seras sortie ma chérie."


Kate hocha la tête pour lui répondre, puis Lanie s'en alla. Rick ferma la porte à clé pour être sûr que personne ne les interrompe.


-"J'ai dis quelque chose de mal pendant le cours? demanda Rick.
-Non, pas du tout, vous faites tout ce qu'il faut.
-Alors que s'est-il passé?"


Rick avança son bras vers Kate mais la jeune femme recula et imita le geste qu'elle faisait pour se protéger lorsque son père menaçait de la gifler. Rick vit immédiatement que quelque chose n'allait pas, Kate semblait terrifiée.


-"Kate? Qu'est-ce que c'était?
-Comment ça?
-Ce geste, j'avais juste l'intention de poser ma main sur votre bras. Pourquoi une telle réaction?"


Kate se remémora les paroles de sa meilleure amie, comme quoi elle n'était pas la seule à vouloir l'aider avec son père. Kate releva les yeux vers Rick et le regarda un moment avant de se lancer.


-"Mon père ne s'est jamais vraiment remis de la mort de ma mère, il s'est réfugié dans l'alcool et parfois il... parfois il lui arrive des comportements violents envers moi."


Rick était bouche bée, il ne savait pas quoi dire face à une telle nouvelle. Il se sentit tellement mal pour Kate, tout ce qu'elle avait du enduré durant ces deux dernières années devait être un véritable enfer.


-"Vous ne pouvez pas rester comme ça Kate, vous devez en parler à la police.
-Je ne peux pas faire ça, c'est mon père.
-Et il vout bat. Ce n'est pas humain Kate, il a besoin d'aide, tout comme vous. Alors laissez-moi vous aider. Je peux vous aider, et je le veux."


Rick avança sa main vers Kate et cette fois-ci, elle ne recula pas et le laissa faire. La jeune adolescente avait les yeux emplis de larmes. C'est sans hésitation qu'elle se jeta dans les bras de son professeur pour y trouver du réconfort. Rick fut d'abord surpris du geste de la brunette, mais il finit par entourer ses bras autour d'elle et la serrer contre lui. Quand Kate réalisa ce qu'elle était en train de faire, elle ne bougea pas, elle se contenta de rester dans les bras de son professeur même si ce n'était pas vraiment banal. Après quelques minutes, Kate se recula et sécha ses larmes.


-"Merci beaucoup; murmura-t-elle timidement.
-Je suis ravi de vous aider."


Kate récupéra ses affaires pour s'en aller. Alors qu'elle allait sortir, Rick l'appela.


-"Tout finira par s'arranger, vous verrez."


Ce fut les dernières paroles qu'ils échangèrent avant que Kate ne rejoigne sa meilleure amie sur le campus.


-"Alors? demanda la métisse. Tu lui en as parlé?
-Oui, et il a dit qu'il allait m'aider.
-Il tient à toi.
-C'est notre professeur.
-Vous avez une relation différente tous les deux et ne me dis pas le contraire.
-Tu as raison; s'écrasa Kate. Et après ce qui vient de se passer...
-Comment ça? Qu'est-ce qui s'est passé?
-J'étais sur le point de craquer, j'avais besoin de soutien et de réconfort, alors je me suis blottie dans ses bras, et il m'a serrée contre lui."


Kate rougit en repensant à cet épisode. Ce qui l'étonnait, c'est que sa meilleure amie n'était même pas choquée.


-"S'il peut faire quelque chose de bien pour toi, alors je suis heureuse et contente pour toi. Fais-lui confiance.
-Je n'arrive toujours pas à croire qu'il m'ait prise dans ses bras en retour.
-Comme je te l'ai dis, il tient à toi."


Kate passa le restant de sa pause déjeûner avec Lanie avant que les deux amies ne retournent en cours. Le câlin que Kate avait partagé avec Rick la hanta toute la journée, mais ce n'était pas d'un mauvais côté.

Retour à l'accueil