Castle était rentré chez lui, dans son monde. Mais qu'en était-il du Richard Castle du monde parallèle qui s'était fait tiré dessus pour sauver Kate? A-t-il survécu ou est-il mort à l'heure d'aujourd'hui?


Kate s'était empressée d'appeler les secours et avait fait pression sur la blessure pour le tenir en vie.


-"Restez avec moi Monsieur Castle, tenez bon! S'il vous plaît!"


Kate avait fait tout son possible pour le garder en vie, mais Castle avait perdu connaissance avant l'arrivée des secours ce qui n'était pas bon signe. Une fois à l'hôpital, Kate devait attendre dans la salle le temps que des médecins prennent Castle en charge. La jeune femme demandait des nouvelles toutes les demi-heures, mais à chaque fois les infirmières lui répétaient qu'il était entre de bonnes mains et que le chirurgien faisait de son mieux pour le sauver. Après plusieurs heures, Kate eut enfin des nouvelles.


-"Comment va-t-il? demanda Kate en s'approchant du médecin.
-Je ne vais pas vous mentir, quelques minutes de plus et nous n'aurions rien pu faire pour lui. Heureusement que vous vous êtes occupé de lui en attendant l'arrivée des secours.
-Est-ce que je peux le voir?
-Oui, il est dans la chambre 113.
-Merci docteur."


Kate emprunta les escaliers pour aller au deuxième étage jusqu'à la chambre de Castle. Elle entra et le vit allongé, endormi sur son lit. Il avait l'air paisible et reposé, il venait pourtant de se faire tiré dessus. Kate s'approcha du lit et prit place sur la chaise en attendant qu'il se réveille. Lorsqu'il commença à émerger de son sommeil, Kate se leva et s'approcha du lit.


-"Est-ce que je suis mort? Parce que vous ressemblez à un ange; dit-il.
-Au moins vous avez toujours toute votre tête, Monsieur Castle.
-Vous m'avez sauvé?
-Ce sont les médecins qui vous ont sauvé; rectifia Kate.
-Je pensais que vous ne me supportiez pas, et pourtant vous êtes ici.
-Vous aviez peut-être tord."


Kate s'absenta quelques minutes le temps d'aller chercher deux cafés. Quand Castle en avala une gorgée, il fut à deux doigts de la recracher.


-"Ça me fait penser au café du commissariat, comment est-ce que vous pouvez boire ça tous les jours?
-On finit par s'y habituer vous savez."


Un silence s'installa dans la chambre jusqu'à ce que Castle décide de le briser.


-"Vous accepteriez de sortir avec moi un soir?
-Vous voulez dire... comme un rendez-vous?
-Exactement.
-Vous êtes dans un lit d'hôpital et vous me demandez de sortir avec vous?
-Je suis plutôt spécial.
-J'ai remarqué cela; dit Kate en souriant. Et j'accepte votre invitation."


Qu'est-ce qu'elle risquait en acceptant? De s'attacher à lui un peu plus? Mais à quoi es-tu en train de penser, Kate? se dit-elle. Au début, elle ne le supportait pas, mais au bout de plusieurs jours elle avait fini par s'habituer à sa présence et même à l'apprécier.


-"Quand je serai remis sur pied, je vous inviterai; dit Castle.
-J'essayerai de vous rendre visite tous les jours.
-Vous n'êtes pas obligée.
-Vous avez pris ces balles à ma place Rick, c'est la moindre des choses."


Comme elle l'avait promis, Kate vint rendre visite à Rick toute la semaine qu'il passa à l'hôpital. Et le jour de sa sortie, Rick demanda à Kate de nouveau si elle voulait sortir avec lui un soir.


-"Je n'ai pas changé d'avis; dit-elle. À bientôt Monsieur Castle."


Kate s'approcha et déposa un baiser sur sa joue avant de s'éloigner et le laisser retrouver son appartement. Kate lui avait laissé son numéro de portable pour qu'ils réservent un soir pour leur rendez-vous. Kate avait décidé de mettre une robe, après tout, Castle l'avait bien mérité.


-"Vous êtes... ravissante. Ça vous change de vos tenues de travail même si vous portez des jupes parfois.
-Merci Castle. Vous n'êtes pas mal non plus."


Castle prit le volant même si Kate avait insisté pour conduire étant donné l'état de l'écrivain. Ils dînèrent dans un petit restaurant en tête à tête et apprirent d'avantage à se connaître.


-"Pour être honnête, je n'aurais jamais pensé que vous diriez oui à mon invitation; avoua Castle.
-Et pourquoi cela?
-Je vous énerve, et vous ne me supportez pas.
-Vous ne m'énervez pas, vous rendez mon travail moins compliqué. J'aime bien quand vous êtes dans les parages, vous êtes assez drôle.
-Et vous aimez mes livres.
-Et j'aime vos livres. D'ailleurs, vous ne m'avez pas encore dit pourquoi vous aviez tué Derrick Storm.
-Il se pourrait bien que j'ai trouvé une autre source d'inspiration."


Castle avait dit cela en regarda la brunette qui était assise face à lui. La soirée passa trop vite au goût de Kate, mais aussi à celui de Castle. Ce dernier la raccompagna jusqu'à son appartement.


-"J'ai passé une très bonne soirée; dit Kate en se tournant vers lui.
-Moi de même."


Un silence s'installa, mais il n'était pas pesant ou dérangeant. Kate avait son regard fixé sur Castle tandis que ce dernier n'osait pas la regarder.


-"Je ne suis pas du genre à embrasser au premier rendez-vous; dit Kate soudainement.
-Techniquement ce n'est pas notre premier rendez-vous, c'est le deux..."


Kate ne le laissa pas finir sa phrase et déposa ses lèvres sur les siennes pour un tendre baiser.


-"Vous devriez éviter de parler parfois; murmura Kate.
-Je pensais que vous n'embrassiez pas au premier rendez-vous?
-Les gens changent parfois, c'est bien le changement.
-Je suis d'accord."


Kate lui adressa un sourire avant de se hausser sur la pointe des pieds et l'embrasser une nouvelle fois.


-"À bientôt Rick.
-À bientôt Kate."


Kate le gratifia d'un dernier sourire avant de rentrer dans son appartement. Castle s'était, en effet, trompé sur toute la ligne. Kate le supportait, et elle l'appréciait. Peut-être plus qu'elle ne le devait.

Retour à l'accueil