Rick allait enfin rencontrer Jim, et Kate était sûrement la plus nerveuse des trois. Elle avait peur que son père s'emporte et fasse une remarque assez méchante à son petit ami, qu'il s'agissait de son travail ou même sur un tout autre sujet. Mais s'il faisait une telle chose, elle n'hésiterait pas à le mettre dehors sur le champ pour le faire réfléchir.


-"Et s'il te disait vraiment quelque chose de méchant? Je ne serais pas étonnée, mais je ne veux pas qu'il te blesse.
-Je suis un grand garçon Kate, rien de ce qu'il pourra dire me fera abandonner notre relation, rien ni personne ne pourra me convaincre de mettre fin à cette relation. Ne sois pas nerveuse, d'accord? Reste calme, et profite de ta soirée."


Kate souffla un bon coup et Rick continua de lentement caresser ses bras.


-"Qu'est-ce que je ferai sans toi? demanda Kate en relevant la tête avant de croiser son regard.
-Tu pourrais te débrouiller seule, tu le faisais bien avant de me rencontrer.
-C'est parce que j'avais l'aide de mes amis, mais maintenant qu'ils sont tous mariés, j'étais un peu celle qui tarde à trouver le bon. Mais je suis heureuse d'avoir mis du temps pour enfin te trouver toi."


Rick caressa doucement la joue de la brunette avant de sceller leurs lèvres dans un doux et tendre baiser. Kate ne voulait pas que ce baiser s'arrête, alors elle l'approfondit. Mais alors qu'ils étaient en plein milieu de leur baiser, on frappa à la porte. Kate ne se sépara pas de Rick et attendit encore quelques instants.


-"Là, je suis prête pour l'affronter; souffla Kate.
-Si tu as besoin d'un baiser d'encouragement, n'hésite surtout pas à me le dire."


La brunette lui adressa un clin d'oeil avant de se diriger vers la porte et l'ouvrir.


-"Salut Papa; dit Kate sur un ton normal.
-Salut Katie."


Contrairement à Martha, Jim n'enlaça même pas sa propre fille et se contenta de lui faire la bise. La soirée commençait bien... se dit Kate.


-"Papa je te présente mon petit ami Rick, Rick je te présente mon père.
-Ravi de faire enfin votre connaissance, Monsieur Beckett.


Jim ne répondit pas, il tendit seulement la main pour serrer celle du grand brun qui se trouvait face à lui. Rick croisa le regard de Kate, elle était très mal à l'aise. La brunette proposa alors de passer à table pour prendre un petit apéritif. Bien évidemment, elle servir un cocktail sans alcool à son père, mais ce dernier commença à faire des remarques stupides.


-"Qu'est-ce qu'il y a, Katie? Tu n'as pas dis à ton soit-disant petit ami que ton cher père avait un problème avec alcool?
-Je dis tout à Rick, il sait tout de moi et de ma vie."


Kate lui retira les mots de la bouche, Jim était bouche bée. Kate avait tenté de lui répondre sans s'énerver sinon ils n'étaient pas prêts de terminer cette soirée.


-"Kate m'a dit que vous étiez professeur à l'Université, depuis combien de temps vous faites ce métier; demanda Jim ce qui inquiéta Kate pour la suite.
-C'est ma quatrième année.
-Vous n'êtes pas trop fatigué de vos journée? ajouta Jim sur un ton ironique."


Rick fut pris de cours. Que répondre à ça? Kate lui avait dit les remarques insignifiantes que Jim avait faites lors de leur déjeûner l'autre jour. Il tourna la tête vers la brunette et celle-ci fit non de la tête, puis elle arriva avec le premier plat pour changer le sujet et interrompre leur conversation qui allait sûrement mal finir. Kate était impressionnée, Rick arrivait à garder son calme et à ne pas s'énerver alors que Jim n'arrêtait pas de lui en faire voir de toutes les couleurs. Alors que tout se passait bien, et que Kate avait l'espoir que tout se finisse bien, Jim dérapa. Elle ne l'avait pas vu, mais il s'était servi du vin, et ça lui était vite monter à la tête.


-"Ma fille sort sûrement avec vous parce que vous l'avez aidé et que vous habitez à côté, je ne vois pas ce qu'elle peut trouver intéressant chez vous."


Et ça, ce fut la goutte d'eau qui fit déborder le vase. Kate plaqua ses couverts sur la table et se leva en vitesse.


-"Je vais te raccompagner Papa, ça suffit maintenant.
-Je n'ai rien dis de mal enfin; se défendit ce dernier. Je dis simplement que ce ne serait pas étonnant si tu n'étais pas amoureuse de lui.
-Et qu'est-ce que tu en sais, hein? Qu'est-ce que tu sais de moi? Je suis amoureuse de Rick, oui je l'aime, je l'aime énormément et éperdument. Et si cette relation te pose un problème, je n'en ai rien à faire parce que depuis que Maman est partie, tu ne t'occupes plus de moi alors ce n'est pas aujourd'hui que tu vas revenir et faire des remarques blessantes à Rick alors qu'il est l'homme le plus adorable et attentionné que je connaisse. Maintenant, si tu veux bien, je vais te raccompagner."


Jim ne savait pas quoi répondre. Une fois de plus, Kate avait réussi à le faire fermer son clapet. Le vieil homme se leva pour s'en aller. Il ne salua ni Rick ni sa fille, la jeune femme claqua la porte derrière lui et s'adossa contre celle-ci. Elle mit son visage entre ses mains, et sentit les larmes lui monter aux yeux. Sa mère aurait tellement approuvé cette relation, elle aurait même encouragé Kate à s'engager. Mais malheureusement sa mère n'était plus là, et elle lui manquait énormément. Rick se leva en vitesse quand il vit que Kate se mit à trembler. Il l'encercla de ses bras et la serra fort contre lui.


-"Je suis là Kate, je suis là mon petit coeur.
-Elle me manque Rick; marmonna Kate la tête enfouie dans la chemise de Rick.
-Je le sais mon ange, si seulement je pouvais la ramener je donnerai tout ce que j'ai pour le faire. Tu mérites tout le bonheur du monde, tu mérites tout ce qu'il y a de plus extraordinaire sur ce monde, tu mérites absolument tout ce que tu désires."


Kate releva la tête et regarda Rick dans les yeux tout en caressant sa joue.


-"Tout ce que je veux c'est toi."


Rick essuya une larme qui parvint à s'échapper avant de se pencher et capturer les lèvres de Kate.


-"Moi je suis là, et je ne pars pas; murmura Rick contre ses lèvres. Je t'aime."


Kate se blottit contre lui et le supplia de l'emmener jusqu'au lit. La vaisselle pouvait attendre une nuit, pour le moment tout ce dont elle avait besoin c'était de Rick et ses câlins.

Retour à l'accueil