Avec les horaires variés de Kate selon les jours et les enquêtes, Rick l'avait invité à dîner au loft un samedi soir pour être sûre qu'elle soit libre. Kate avait accepté son invitation sans hésitation, et qui disait dîner disait robe. Décidémment, Rick allait encore avoir du mal à trouver ses mots face à Kate. D'autant plus que la jeune femme n'avait pas mis une simple robe, celle-ci mettait en valeur ses formes et faisait ressortir ses magnifiques yeux noisette. Rick lui avait envoyé son adresse par message, mais si la jeune femme ne trouvait pas il lui avait dit de l'attendre à la grande bibliothèque de New York. Et c'est ce que Kate fit, par peur de se perdre et ne plus retrouver son chemin. Quand Rick arriva et qu'il vit Kate descendre de sa voiture pour le saluer, une vague de chaleur l'envahit. D'une part à cause de sa nervosité, et de l'autre à cause de la tenue de Kate.


-"Elle doit essayer de m'achever ce n'est pas possible; se dit-il."


Rick sortit de la voiture et eut le droit à un immense sourire de la part de Kate.


-"Salut; dit-elle doucement.
-Salut.
-Cette chemise vous va bien, elle fait ressortir vos yeux; enchaîna Kate."


Rick fut déstabilisé ce qui fit rire Kate. La jeune femme se mordilla la lèvre en le dévorant du regard. Ne savant pas quoi faire, Rick changea le sujet et lui proposa d'aller au loft avant qu'elle n'attrape froid avec sa tenue. Kate suivit la voiture de Rick jusqu'à ce qu'ils arrivent au pied du bâtiment. Voyant l'allure du bâtiment, Kate en conclue que l'appartement serait totalement différent du siens, de part sa taille mais aussi par son style. Ils empruntèrent l'ascenseur, un silence s'installa. Kate jetait quelques coups d'oeil à Rick qui passait nerveusement sa main dans ses cheveux. Elle avait fini par comprendre que c'était un signe de sa nervosité. Quand Kate mit les pieds dans le loft, elle eut la confirmation de ce qu'elle avait dit plus tôt.


-"Wow, ça change définitivement de mon petit appartement; dit la jeune femme. Tu habites tout seul ici?"


Kate avait utilisé le tutoiement naturellement, après tout ils étaient jeunes et c'était la troisième fois qu'ils se voyaient sans compter tous leurs messages et appels téléphoniques.


-"Non, j'habite aussi avec ma mère mais elle est actuellement en tournée pour sa nouvelle pièce alors je suis tout seul pour le moment. Et toi tu es seule dans ton appartement?
-Oui j'habite toute seule, mon père a une maison pas très loin d'ici.
-Et ta mère?"


L'expression de Kate changea et Rick comprit alors qu'il avait dit quelque chose de mal, mais ce n'était pas sa faute.


-"Ma mère est décédée, ça fait maintenant presque dix ans.
-Je suis vraiment désolé Kate.
-Ce n'est rien, tu n'étais pas censé savoir.
-Oui mais c'était peut-être quelque chose que tu voulais garder pour toi.
-Nous sommes amis, les amis n'ont pas de secret l'un pour l'autre.
-Tu as raison."


Rick fit faire une rapide visite du loft à Kate avant de prendre place au salon. Rick s'occupa du service et Kate et lui trinquèrent.


-"Elle s'est faite assassinée, ma mère; dit Kate doucement.
-Oh Kate..."


Étant côte à côte, Rick passa son bras dans le dos de la jeune femme ce qui lui procura des tas de frissons.


-"J'ai arrêté celui qui a fait ça, mais ça n'a pas changé grand chose. Ma mère avait soif de justice, et je lui ai rendue justice."


Un silence s'installa. Rick ne pouvait pas comprendre ce qu'était la souffrance de perdre sa mère, mais il savait que Kate avait du passer des moments très difficiles.


-"Je suis désolée, je ne voulais pas mettre une mauvaise ambiance; s'excusa Kate en séchant ses larmes.
-Ne sois pas désolée, nous sommes amis comme tu l'as dis alors tu peux tout me dire, sauf si tu n'as pas confiance en moi.
-Si je n'avais pas confiance en toi je ne t'aurais jamais dis tout cela. Je ne me confie pas aux gens, et je ne passe pas du temps avec eux si je ne veux pas les avoir dans ma vie. Toi, je te veux dans la mienne."


Kate posa sa tête sur l'épaule de Rick ce qui le prit de cours. Son bras n'avait pas changé de place, il était toujours dans le dos de la brunette. Le grand brun avait peur de faire ou dire quelque chose qui ne serait pas le bienvenu, c'est pour ça qu'il resta immobile sans dire un mot.


-"Tu as le droit de parler tu sais; dit Kate en relevant la tête tout en riant.
-J'ai toujours peur de dire quelque chose de mal qui pourrait te blesser sans le vouloir.
-Tu connais la seule chose qui m'a fait souffrir, tu ne pourrais jamais me faire de mal. Je le vois bien que tu es un garçon adorable.


Rick passa sa main dans ses cheveux, Kate lui attrapa la main et la posa sur son genou.


-"Ne sois pas nerveux avec moi, d'accord? Je dois sûrement être la femme la plus simple et celle qui en demande le moins sur cette terre alors ne sois pas mal à l'aise avec moi.
-Tu ne me mets pas mal à l'aise, j'ai juste peur de faire quelque chose de stupide sans m'en rendre compte. Parce que je t'aime bien et j'ai le don de tout gâcher depuis que je suis né."


Kate appréciait le fait que Rick arrive à se confier à elle malgré sa personnalité réservée.


-"Je suis sûre que ce n'est pas vrai, je ne te vois pas du tout gâcher les choses auxquelles tu tiens le plus. Et moi je n'ai pas l'intention d'aller nulle part alors j'espère que tu es prêt à me supporter.
-Je suis prêt pour sûr! s'exclama Rick."


L'enthousiasme de Rick fit sourire Kate. Elle le regarda et croisa son regard. Une sensation étrange fit son apparition dans le bas de son ventre, sensation qu'elle n'avait pas ressenti depuis longtemps, voire jamais. Kate Beckett craquait totalement pour Rick Rodgers, et il semblait bien que ses sentiments pourraient lui jouer quelques tours.
Tous les deux passèrent à table et Kate prit connaissance des qualités de Rick pour cuisiner. Ce dernier avait préparé des lasagnes et un fondant au chocolat pour le dessert.


-"Tu es doué pour la cuisine, je pourrais bien m'y habituer.
-Je serai ravi de te préparer des petits plats."


Kate avait remarqué qu'au fur et à mesure de la soirée, Rick s'était détendu et était plus ouvert à elle. Il lui avait raconté pleins de petites histoires sur son enfance, sur lui. Mais la soirée passa beaucoup trop vite à leur goût et le moment pour Kate de partir arriva.


-"Tu veux que je te raccompagne jusqu'à chez toi? proposa Rick.
-Ne t'en fais pas je me souviens de la route, mais c'est gentil.
-Je t'en prie.
-J'ai passé une très bonne soirée.
-Moi aussi.
-La prochaine fois c'est moi qui t'invite mais je te préviens je ne suis pas aussi douée que toi en cuisine.
-Je suis sûr que tu te débrouilles très bien, tu as l'air d'être une femme avec des tas de talents."


Kate sentit le rouge lui monter aux joues. Les compliments Rick n'avaient pas le même effet que les autres compliments qu'elle pouvait recevoir.


-"Bonne nuit Rick.
-Bonne nuit à toi aussi Kate."


Avant de s'en aller, Kate fit un pas en avant et se haussa sur la pointe des pieds pour déposer un baiser sur la joue de Rick. Il eut le droit à un dernier sourire avant que la jeune femme ne s'en aille et disparaisse dans l'ombre au fond du couloir. Rick ignorait ce qui allait se passer mais il savait une chose : il était en train de tomber amoureux de la belle Kate Beckett.

Retour à l'accueil