Après plusieurs semaines de séparation, Kate était enfin revenue vers Castle après avoir réglé toutes ses affaires. Tous les deux avaient passé les jours précédents rien que tous les deux et avaient rattrapé le temps perdu. Un soir, alors qu'ils étaient allongés au lit, et que Kate était en train de lire, elle parla de quelque chose à Castle.


-"Tu te souviens de cette affaire à l'époque d'Halloween?
-Quand j'ai donné un cours qui a très mal tourné, oui je me souviens très bien. Pourquoi?
-Tu étais... plutôt séduisant en tant que Professeur Castle; avoua Kate.
-Tu trouves?
-Tu l'étais. Avec tes lunettes en plus de ça."


Kate continua de son livre jusqu'à ce que Castle l'appelle. Elle tourna la tête vers lui et vit qu'il avait mis les lunettes. Ce dernier prit le livre de sa femme et le posa sur la table de chevet avant de se pencher que elle et l'embrasser dans le cou.


-"Rick, qu'est-ce que tu fais?
-Je vais te donner un petit cours d'anatomie; murmura ce dernier.
-Je croyais que tu donnais des cours de littérature lors de ton court séjour à l'Université?
-Tu as le droit à un cours spécial ce soir.
-Quel honneur..."


Kate gémit lorsque Castle l'embrassa dans le cou, encore et encore. Ce dernier se plaça au dessus d'elle et captura ses lèvres. Lorsqu'ils se séparèrent, Kate lui retira les lunettes et les posa sur la table de chevet.


-"Je croyais que tu me trouvais séduisant avec les lunettes?
-Tu l'es encore plus quand tu es toi-même; dit Kate en caressant sa joue."


Castle lui adressa un sourire avant de capturer ses lèvres une seconde fois. Kate attrapa immédiatement les deux extrémités du maillot de Castle avant de lui retirer complètement. Ses mains se baladèrent immédiatement dans son dos avant d'atteindre ses cheveux. La jeune femme abandonna le corps de son mari pour retirer son propre haut et de retrouver en simples sous-vêtements étant donné qu'elle portait la chemise de Castle. Ce dernier commença immédiatement à caresser le corps entier de sa femme, en passant par les endroits qui la rendaient complètement folle et la faisait perdre pied.


-"Rick; gémit-elle."


Ce dernier recommença à l'embrasser dans le cou, mais il ne s'y attarda pas et descendit un peu plus bas. Ce dernier déposa un baiser sur sa poitrine, entre ses deux seins avant de remonter pour déposer ses lèvres sur les siennes. Kate était déjà toute essoufflée alors que Castle ne faisait que commencer. Il reprit justement où il s'était arrêté. L'écrivain dévia sur son sein droit et déposa de multiples baisers autour avant de se rapprocher de son téton qu'il prit dans sa bouche avant de jouer avec sa langue.


-"Rick... Tu me rends folle...; gémit Kate.
-C'est le but; répondit ce dernier fier de lui."


Non seulement Castle s'attarda sur sa poitrine, mais il donna le même traitement de faveur à ses deux seins. Il descendit un peu plus bas et déposa de nombreux baisers sur son ventre, dans le bas de son ventre. Kate commença à avoir des frissons et sentit des papillons remuer dans le bas de son ventre. Castle s'arrêta à la limite de sa culotte et lui arracha donc un gémissement de frustration. La jeune femme prit alors le dessus et le fit rouler sur le matelas pour attérir à califourchon sur lui. Elle remua son bassin contre son intimité et lui arracha à son tour un gémissement de frustration. Kate se pencha en avant et fit comme si elle allait l'embrasser. Castle releva la tête mais Kate se recula et le regarda souffrir.


-"Tu es sadique; murmura-t-il, plus frustré que jamais.
-Moi aussi j'ai le droit de m'amuser."


Kate prit la lèvre inférieure de Castle entre ses dents et la mordilla. Après cela, elle se redressa et passa longuement ses mains sur le torse de l'écrivain. Impatient, ce dernier se releva pour être à la hauteur de Kate et captura furieusement ses lèvres. Il passa ses mains dans son dos par la même occasion et lui retira son soutien-gorge. Après quoi Kate se retrouva plaquée sur le matelas, ses mains au dessus de sa tête retenues en otage par Castle qui était en train de dévorer son cou de baisers, mais il laissait également des traces de son passage. Il en laissa également sur ses seins, là où personne ne pourrait voir, là où lui seul avait l'accès. Castle posa sa main sur la taille de Kate et la descendit progressivement jusqu'à ce qu'il arriva à son ultime sous-vêtement. Kate souleva le bas de son corps pour lui faire comprendre qu'il pouvait lui retirer. C'est donc ce qu'il fit en le faisant glisser lentement le long de ses longues et fines jambes qu'il aimait tant regarder, toucher, caresser. Et bien plus encore. Kate était à présent totalement nue, et même s'il avait vu son corps des centaines de fois, Castle la contempla entièrement.


-"Je suis affamé; dit-il. Mais je n'ai pas faim de nourriture; ajouta-t-il, ses yeux noirs de désir.
-Dévore-moi."


La température monta d'un cran. Kate était toute essoufflée et gémissait. Castle entra sa langue en elle et la fit hurler de plaisir en l'espace de quelques secondes. La brunette s'accrocha aux draps avant de basculer la tête en arrière. Les mains et la langue de Castle étaient en mouvement, c'était le cas de le dire, et elles rendaient Kate complètement folle. Castle se retira de Kate mais déposa des baisers entre ses cuisses, ses jambes tremblèrent de plaisir. Il aimait lui faire autant d'effet, il aimait la torturer. Castle remonta le long de corps en redécouvrant son corps grâce à sa langue, pour finalement sceller leurs lèvres. À bout, Kate s'empressa de lui retirer son boxer et d'entourer ses jambes autour de sa taille pour conclure. En un coup de rein, Castle était en elle. Kate baladait ses mains dans les cheveux de Castle tout en gémissant son nom encore et encore. La brunette fut finalement frappée par son premier orgasme, le premier d'une longue série qui allait suivre comme à chaque fois. Castle accéléra le ryhme du va-et-vient et ouvrit les yeux pour croiser ceux de Kate. Leurs deux fronts étaient l'un contre l'autre, ils étaient perdus dans le regard de l'autre. Castle hurla à son tour le nom de Kate en engage de son amour. Après un dernier coup de rein, ce dernier se laissa tomber sur le matelas et attira Kate jusqu'à lui avant de rabattre le drap sur leurs deux corps perlées de sueur.


-"J'aime beaucoup vos cours d'anatomie, Professeur Castle; murmura Kate encore essoufflée.
-Je ne vous ai pas encore tout montré.
-Dans ce cas allez-y, nous avons toute la nuit."


Kate se glissa sous les draps et s'allongea sur Castle avant de déposer des baisers sur son torse. Oh, elle avait raison, la soirée ne faisait que commencer...

Retour à l'accueil