Katherine Beckett exerce le métier de professeur à l'école primaire. Elle est plutôt stricte mais sait tout de même s'amuser avec les enfants de sa classe, qui l'apprécient énormément d'ailleurs. Elle est tout le contraire de Richard Rodgers qui, lui, est le genre de professeur qui est cool et qui s'amuse énormément avec ses élèves. Tous les deux s'occupent de la même classe mais ne leur donnent pas des cours sur les même matières. Et le plus drôle dans tout cela? Kate ne supporte pas Rick ou du moins c'est ce qu'elle essaye de faire croire, mais les enfants leur demandent sans celle quand est-ce qu'ils vont se mettre ensemble.
Kate vit toujours avec le poids de son passé sur ses épaules, elle pense que se mettre avec un homme serait trahir sa mère. Johanna est décédée trois années en arrière et la jeune femme ne s'était pas vraiment remise du départ de sa mère. Son père faisait tout pour l'aider, il lui avait pris des rendez-vous chez un psy mais rien ne l'avait aidé. Il n'y avait rien à faire, la jeune femme avait peur d'abandonner sa mère en acceptant de se mettre avec quelqu'un, ou tout simplement en passant à autre chose. Jim avait fait de son mieux pour lui prouver que même si elle passait à autre chose elle ne pourrait jamais abandonner sa mère. La brunette portait la bague de sa mère autour d'une chaîne et elle ne l'enlevait jamais. Porter cette chaîne prouvait déjà qu'elle n'abandonnerait pas sa mère.
Kate donnait un cours de français à sa classe comportant les élèves les plus âgés. Un groupe se faisait entendre parmi eux et Kate eut à les punir en les sortant dans le couloir. Les trois garçons étaient silencieux dans le couloir jusqu'à ce que Rick passe et les voit.


-"Qu'est-ce que vous faites là les gars?
-Regardez qui nous fait classe; dit l'un d'entre eux."


Rick se haussa sur la pointe des pieds pour regarder par dessus les vitres, il vit qu'il s'agissait de Kate.


-"Mademoiselle Beckett, attendez je vais vous faire rentrer; dit Rick."


Rick frappa à la porte et l'ouvrit. Il sentit tout de suite le regard noir de Kate se poser sur elle.


-"Bonjour Mademoiselle Beckett, vous êtes ravissante aujourd'hui, vous l'êtes tous les jours d'ailleurs.
-Qu'est-ce que vous voulez Monsieur Rodgers? demanda Kate sur un ton agacé.
-J'ai trouvé ces trois pauvres garçons à la rue alors je me suis dis que vous pourriez les accueillir."


Kate soupira longuement avant de tourner la tête vers ses trois élèves.


-"James, Matthieu, Charlie allez vous asseoir, et je ne veux plus entendre un mot. Quant à vous Monsieur Rodgers; dit Kate en s'approchant de lui. Tu étais obligé d'interrompre mon cours comme ça? Je les ai mis dehors parce qu'ils n'écoutent rien, mais ça tu t'en fiches.
-Oh Kate, tu es trop dure avec eux parfois, ce sont des enfants.
-Ce n'est pas pour autant qu'il faut les laisser faire ce qu'ils veulent. Maintenant laisse-moi finir mon cours s'il te plaît.
-Tu sais quand je disais que tu étais ravissante tous les jours, je ne plaisantais pas.
-Hors de ma vue."


Kate le fit reculer et lui ferma la porte au nez avant de reprendre son cours. La brunette posa une question et toute la classe leva la main. Elle leva les yeux au ciel, savant pertinemment ce qu'ils voulaient demander, ou plutôt dire.


-"Quand est-ce que vous allez vous mettre avec Monsieur Rodgers? firent-ils tous ensemble.
-Jamais; répondit fermement Kate.
-Ça c'est que vous nous dites; dit l'un des élèves.
-Et souvenez-vous, la vérité sort de la bouche des enfants."


Kate fut perturbée et en perdit le fil de son cours. Heureusement pour elle, la sonnerie retentit et les élèves quittèrent la pièce. Kate état stricte et ne plaisantait pas toujours avec les élèves, mais ils l'adoraient et ne voudraient changer de professeur pour rien au monde. Dans la salle des professeurs, Kate croisa Rick à la machine à café.


-"Tu ne me crois toujours pas quand je te dis que tu es ravissante? demanda Rick.
-Laisse-la un peu respirer, monsieur l'insupportable; dit Lanie en arrivant."


Lanie enseignait les bases de la science aux plus grands élèves, elle était aussi la meilleure amie de Kate. Javier était le professeur de sport et Kevin le professeur de mathématiques. Javier avait des vues sur Lanie depuis longtemps mais il ne lui avait jamais avoué, Kate était sans cesse en train d'écouter les histoires farfelues de sa meilleure amie. Lanie n'arrêtait pas de parler de Rick à Kate aussi, en lui disant que derrière cette facette qui faisait mine de le détester, elle l'appréciait. Kate lui répétait encore que c'était faux et qu'elle ne le supportait pas, mais Lanie n'avalait pas vraiment ses paroles. Lanie était l'amie la plus proche de Kate, mais aussi la seule qui était au courant pour la disparition de sa mère. La brunette n'avait jamais voulu parler de ça sur son lieu de travail, elle préférait garder ça pour sa vie personnelle. La jeune femme ayant fini sa journée n'avait plus qu'à rentrer chez elle.


-"Bonne soirée Kate! lui dit Rick gentillement."


Mais il n'eut pas de réponse de sa part. Le grand brun se fit discret et s'installa à une table avec Lanie, Kevin et Javier.


-"Elle t'aime bien, elle fait juste la dure. Ça lui passera, ne t'en fais pas; le rassura Lanie.
-J'espère, je veux simplement être son ami et partager des moments que partagent des amis, je ne veux rien d'extraordinaire.
-Sois patient, et moins insupportable."


Les deux garçons se mirent à rire avec Lanie et Rick releva la tête pour tous les regarder. Il savait que Lanie était proche de Kate et que personne ne la connaissait mieux, il lui fit confiance et décida de changer son comportement pour que Kate se laisse aller avec lui. Il voulait simplement qu'ils deviennent amis, ce n'était pas impossible. Mais avec une femme difficile comme Kate Beckett, l'impossible peut devenir possible.

Retour à l'accueil