Kate avait prévu un dîner avec Rick et son père pour que les deux hommes se rencontrent enfin. Elle l'avait dit à son père mais Rick, lui, n'était pas encore au courant. Aujourd'hui, tous les deux retournaient à l'école pour la première fois depuis qu'ils s'étaient mis ensemble. Les enfants ne savaient donc pas que tous les deux s'étaient enfin mis ensemble, et les deux professeurs ne comptaient pas leur dire, ils préféraients qu'ils découvrent par eux-même. En attendant, ils continueraient de leur faire des remarques sur leur attitude, et leur dire qu'ils devraient être en couple. Tous les deux arrivèrent en même temps le matin et s'embrassèrent avant de descendre de la voiture. Ils avaient décidé d'agir professionnellement au travail, au moins ils ne risqueraient pas de se faire prendre par les enfants. Le baiser dura plus longtemps que prévu et tous les deux n'arrivaient pas à se séparer.


-"Je me demande encore comment je vais faire pour tenir une journée sans t'embrasser; murmura Rick contre ses lèvres.
-Tu pourras toujours te rattraper ce soir.
-C'est vrai, mais quand même. Et à toi aussi ça va te manquer, tu es folle de mes baisers.
-Je suis folle de toi tu veux dire."


Kate l'embrassa chastement avant de descendre de la voiture. Rick, lui, mit plusieurs secondes avant de reprendre ses esprits et la rejoindre devant les grilles de l'école. Kate retira la trace de rouge à lèvres que Rick avait au coin de la bouche avant qu'ils n'entrent tous les deux. La première classe de Kate commençait une heure après celle de Rick mais elle avait voulu venir avec lui, elle pourrait s'avancer dans son travail puisque Rick était plutôt du genre à la distraire. Le soir, la jeune femme s'installait sur le comptoir de la cuisine et tentait de corriger ses copies, mais c'était sans compter sur Rick qui arrivait derrière elle et l'embrassait dans le cou. Mais parfois, quand elle s'installait dans le lit et préparait ses cours, Rick s'installait derrière elle et passait ses bras autour de ventre puis il posait sa tête sur son épaule et la regardait faire. Kate aimait ces petits moments de tendresse entre Rick et elle. Rick était l'homme le plus adorable, elle n'aurait pas pu rêver mieux.
Quand ils arrivèrent dans la salle réservée aux professeurs, Lanie et Kevin étaient là. Le couple salua leurs amis et Rick partit pour son heure de classe. Par réflexe, il embrassa Kate chastement. Mais la jeune femme ne lui dit rien, elle avait besoin de ce baiser pour bien commencer sa journée, et surtout pour qu'elle tienne toute la journée sans autre baiser. Kate se retrouva seule avec sa meilleure amie et Kevin.


-"Je ne vous avais pas encore vu tous les deux, félicitations! dit Kevin.
-Merci beaucoup Kevin.
-Il faudra qu'on se refasse une soirée tous ensemble; proposa Lanie. Entre couples."


Kate se mordilla la lèvre. La dernière fois qu'ils étaient sortis tous ensemble, Kate et Rick n'étaient encore que de simples amis. Mais c'est aussi ce soir là que Rick avait demandé à Kate d'aller dîner avec lui. Et le soir de ce fameux dîner, tout avait changé. Kate prit son tas de copies pour les corriger. Quand elle arriva à la moitié, elle vit qu'un mot était glissé dans une copie. Elle prit le mot et le déplia, elle reconnut l'écriture de Rick dès la première lettre.


Quand tu seras en train de corriger cette copie je ne serai pas là pour t'embêter et serrer mes bras autour de toi. Mais je pense à toi, je ne pense qu'à toi d'ailleurs. Je suis sûr et certain que j'aurais du mal avec mon cours, mais peu importe. Bon courage pour tes autres copies, je t'embrasse.
Rick.


Kate replia le mot et le glissa précieusement dans la poche de sa veste en jean pour ne pas le perdre. Rick avait réussi à la faire sourire en quelques mots seulement, de la manière la plus simple possible. Le grand brun savait manier les mots, et les utiliser quand il le fallait. Malheureusement, elle eut à partir dans sa classe avant que Rick ne soit revenu. Elle avait justement les élèves qui n'arrêtaient pas de les taquiner Rick et elle. Le cours de Kate se passait bien, et un petit quart d'heure avant la fin, Rick frappa à la vitre de la porte. Kate s'excusa auprès de ses élèves avant de sortir.


-"Qu'est-ce que tu fais?
-Tu dois distribuer ce papier aux élèves, et c'était aussi une occasion de venir te voir alors je me suis porté volontaire.
-Comme par hasard; dit Kate pour le taquiner.
-Et d'ailleurs, tu as fini de corriger tes copies?
-Oui, et j'ai vu ton petit mot. C'était adorable.
-J'ai le droit à un petit baiser? demanda Rick.
-Rick, nous avions dis pas de baiser ici, et en plus les élèves nous regardent.
-S'il te plaît, juste un petit. Et puis, ils auraient bien fini par le découvrir."


Kate leva les yeux au ciel mais se mit à sourire malgré tout. Kate finit par s'approcher lentement de Rick et l'embrassa tendrement. Tous les deux entendirent les enfants crier derrière la porte ce qui les fit rire durant le baiser.


-"On se voit à midi; murmura Kate contre ses lèvres.
-C'est dans dix minutes tu sais, je peux attendre ici.
-Si tu veux."


Kate rentra dans la salle de cours et sentit tous les regards des élèves sur elle ce qui la mit légèrement mal à l'aise.


-"Donc où est-ce que nous en étions? dit Kate en regardant son livre.
-À vous et Monsieur Rodgers! s'exclama l'un des enfants."


Kate sentit le rouge lui monter aux joues.


-"Vous êtes ensemble! dirent-ils tous ensemble.
-Oui, comme vous l'avez vu il y a quelques instants."


Kate termina son cours avec difficultés, les enfants lui posèrent des tas de questions mais Kate resta concentrée sur son cours. À l'heure du déjeûner, le couple se retrouva dans la salla des professeurs avec leurs amis. Heureusement ils terminaient tôt aujourd'hui, comme tous les autres jours d'ailleurs. Ils partirent main dans la main sous le regard des enfants.


-"Tu leur a dit je suppose? demanda Rick.
-Je n'ai pas eu besoin, ils l'ont vu par eux-mêmes.
-Ils sont intelligents.
-Et la vérité sort toujours de la bouche des enfants."


Ils marchèrent jusqu'à la voiture pour rentrer chez eux. Leurs élèves étaient au courant et étaient plus heureux que jamais. Tout comme le couple qui vivait une relation qui le satisfaisait.

Retour à l'accueil