Après ce petit weekend au camping, il était temps pour les deux professeurs de revenir à la réalité et retourner travailler. Le lundi matin, Kate arriva vers 10h, Rick lui avait déjà eu une heure de cours et se trouvait dans la salle des professeurs. Kate arriva derrière lui et posa une main sur son épaule pour lui montrer qu'elle était arrivée. Ce dernier se leva pour la saluer et déposa un baiser sur sa joue.


-"Pas trop déçue de t'être réveillée seule dans ton lit ce matin? demanda ce dernier pour la taquiner.
-Un petit peu quand même. Mais tu es là maintenant alors."


Kate s'étonna elle-même, elle était en train de flirter avec Rick, et pour une fois elle n'avait pas envie de faire marche arrière. Lanie avait observé la scène depuis la porte et n'avait pas osé rentrer par peur de les déranger.


-"Salut vous deux; dit-elle en entrant.
-Lanie! Comment tu vas?
-Très bien et toi aussi ça a l'air d'aller à ce que je vois."


Kate sentit le rouge lui monter aux joues et n'osa pas regarder Rick.


-"Je dois vous laisser, j'ai un petit truc à faire, à tout à l'heure; dit Rick en partant.
-À tout à l'heure; dirent les deux jeunes femmes."


Kate le regarda partir en souriant sans même s'en rendre compte.


-"Toi tu as beaucouuuuup de choses à me raconter; s'exclama Lanie en se plaçant devant Kate.
-Oui, mais j'ai aussi un cours. À tout à l'heure.
-C'est ça, trouves-toi une excuse.
-Je t'aime; s'écria Kate en sortant.
-Je t'aime aussi."


Kate arriva nez à nez avec sa classe, celle avec qui elle était partie un weekend en camping. Tous avaient entendu le "je t'aime" et lui posèrent des tas de questions.


-"C'est à Monsieur Rodgers que vois avez dit je t'aime? demanda une élève.
-Vous êtes ensemble? demanda un autre.
-Vous l'avez embrassé?"


Kate était partagée entre rire ou se cacher sous son bureau.


-"Non je ne suis pas avec Monsieur Rodgers, nous sommes juste amis. Et non ce n'était à lui que je disais je t'aime; répondit simplement Kate.
-Mais vous avez envie d'être avec lui; dit Matthieu.
-Ça crève les yeux; ajouta James.
-Et vous mourrez d'envie de l'embrasser.
-STOP! s'exclama Kate. Maintenant on commence le cours."


La jeune femme se retourna vers le tableau et se mordilla la lèvre en souriant, les enfants avaient peut-être raison sur quelques points, voire tous. Pendant son cours, Kate entendit frapper mais elle termina d'abord d'écrire sa phrase.


-"C'est Monsieur Rodgers! s'écria Grace. Regardez!"


Kate se tourna immédiatement vers la porte et les enfants ne loupèrent pas ce mouvement. Elle posa la craie et s'excusa auprès de ses élèves pour aller voir Rick.


-"Qu'est-ce qui se passe? demanda la brunette.
-Je t'ai simplement apporté un petit quelque chose, pour tenir le coup."


Kate baissa les yeux et vit que Rick lui avait ramené un café ainsi qu'un beignet à la myrtille.


-"Je t'ai déjà dis que tu étais adorable?
-Non, en fait; répondit timidement Rick.
-Mais je l'ai toujours pensé. Merci beaucoup."


Kate se pencha et lui donna un baiser sur la joue avant de retourner dans sa salle. Rick, lui, n'avait pas bougé ou prononcé un mot. Le baiser de Kate l'avait complètement perturbé, mais pas dans le mauvais sens. C'est juste qu'avec elle il n'était pas habitué, mais cela ne lui déplaisait pas. Kate était en train de se laisser aller, elle était en train de lui donner sa confiance. Ce dernier l'attendit patiemment en salle des professeurs, en compagnie de Lanie. La métisse en profita pour demander des informations sur ce fameux camping.


-"C'était génial, les enfants étaient vraiment heureux, et Kate aussi.
-Vous avez l'air de vous être rapprocher un petit peu tous les deux, je me trompe?
-Oui, elle s'est confiée à moi, énormément confiée. Tu es sa meilleure amie alors je peux tout te dire, un soir les enfants racontaient des histoires et l'un d'entre eux a demandé à Kate de parler de son enfance.
-Oh non...
-Et si, alors quand ils sont tous partis dormir, Kate a craqué. J'ai voulu l'aider mais elle m'a repoussé. Je n'ai pas insisté mais je me demandais ce qui lui prenait, la veille elle m'avait tout raconté et là elle m'a repoussé. Mais après tout s'est arrangé, quand... quand je suis rentré dans la tente, je lui ai dis ce que j'avais sur le coeur, je lui ai dis que je refusais de la voir triste et que je voulais l'aider.
-Elle ne le montre pas, mais elle t'apprécie vraiment. Ne pense pas qu'elle t'apprécie juste un peu. Mais j'ai besoin que l'on m'éclaire sur quelque chose, vous avez dormi dans la même tente? demanda Lanie en souriant.
-Oui, Kate a donné la sienne aux garçons.
-Hmm hmm intéressant...
-Mais quand tu dis qu'elle m'apprécie plus qu'un peu, qu'est-ce que tu veux dire?
-Je suis sûre que tu sais de quoi je parle, toi aussi tu l'apprécies plus qu'un peu non?"


Lanie lui adressa un clin d'œil avant de se lever pour aller se préparer un café avant d'aller donner son heure de cours de sciences. C'est quand Lanie sortit de la pièce que Kate arriva.


-"Toi, il faudra que je te parle, c'est urgent; dit la métisse.
-Euh... d'accord?"


Kate était un peu confuse. Elle vit Rick et lui demande de l'éclairer.


-"Je lui ai raconté quelques moments du weekend; lui dit-il. Les choses les plus intéressantes.
-Oh je vois; dit Kate en s'avançant vers la machine à café. Tu lui as dis que nous avions dormi dans la même tente.
-Bien sûr, c'était la chose la plus intéressante du weekend; dit Rick en arrivant à côté de Kate."


La brunette releva les yeux vers lui et lui adressa un regard noir.


-"Je plaisante, mais c'était quand même quelque chose qui ne m'a pas déplu. Mon moment préféré c'était le soir où tu t'es confiée à moi, même si je garde en tête tous les moments que nous avons passé ensemble, aussi bien avec les enfants que ceux rien que tous les deux.
-J'ai adoré ce weekend, en partie grâce à toi. Merci encore pour tout ce que tu as fais Rick.
-Les amis sont là pour ça, non?
-Oui c'est vrai, les amis."


Tous les deux se regardèrent un moment dans les yeux sans prononcer aucun mot. Rick eut envie d'embrasser Kate, mais il savait que c'était encore un peu tôt et que ce n'était pas l'endroit ni le moment adéquat. Les deux amis s'installèrent à une table et discutèrent ensemble tout en corrigeant des copies ou en préparant des cours. Quand Kate avait la tête baissée, Rick en profitait pour la regarder. Qu'est-ce qu'elle est belle; pensa-t-il. Rick n'arrivait plus à regarder autre part, pour lui il n'y avait que Kate. Ce qu'il redoutait était en train d'arriver, le grand Richard Rodgers était en train de tomber amoureux de la belle brunette qui n'était autre que Katherine Beckett.

Retour à l'accueil