Voici la suite demandée! :)

Kate se réveilla dans un grand lit, qui n'était pas le siens. Elle sentit un poids autour de sa taille, et sa tête n'était pas posée sur l'oreiller. Castle n'avait pas pas bougé beaucoup durant la nuit, tous les deux étaient dans la même position que lorsqu'ils s'étaient endormis la veille. Kate releva la tête et vit que Castle était déjà réveillé.


-"Bonjour; murmura la brunette.
-Kate, bonjour! Vous avez bien dormi?
-Très bien dormi, et c'est la première fois depuis des jours que j'arrive à fermer l'œil.
-Je dois avouer que moi aussi, c'est la première fois."


Kate se releva et regarda Castle en souriant. Malheureusement, son ventre se fit entendre ce qui fit rire Castle.


-"Je crois qu'il est temps pour moi de préparer le petit déjeûner; dit Castle en se relevant."


Kate se laissa tomber sur le lit et soupira.


-"Et moi qui voulais rester au lit.
-Seriez-vous en train d'admettre que vous voulez rester au lit avec moi, lieutenant Beckett?
-Peut-être que oui, peut-être que non."


Kate resta allongée. Elle n'avait visiblement pas l'intention de bouger. Castle se pencha sur le lit et l'attrapa par les mains avant de l'aider à se relever. Kate suivit Castle dans la cuisine et le regarda préparer le petit déjeûner. Dès qu'il avait le dos tourné, elle le dévorait du regard. Elle venait de passer la nuit dans ses bras, mais elle voulait autre chose. Elle voulait plus qu'une simple nuit. Elle voulait plus que tout ça avec lui. Castle se retourna et commença le service des pancakes. Il piqua un bout du premier qui était celui de Kate.


-"Mais! dit Kate en le frappant sur le bras. C'est le miens.
-Je goûtais pour voir s'il était bon."


Castle piqua un autre morceau et Kate se mit à rire.


-"Vous n'êtes qu'un gamin Castle.
-Sur certains points, mais pas sur tous.
-Sur lesquels vous ne l'êtes pas?"


Castle regarda Kate de la tête aux pieds avant de lui adresser un petit sourire. Kate avait compris, très bien compris même. Tous les deux prirent leur petit déjeûner en tête à tête avant que Kate ne parte se doucher. Elle avait apparement l'intention de passer la journée ici, et Castle en était ravi. Il se doucha à son tour après Kate avant de la rejoindre dans le salon. Ils décidèrent de passer l'après-midi à regarder des films, blottis sous des tas de couvertures avec des tas de choses à manger. Les deux partenaires étaient assis l'un à côté de l'autre, mais il n'y avait aucun contact. Jusqu'à ce que Kate se colle à Castle et se blottisse contre lui. La brunette posa sa main sur le genou de l'écrivain et se mit à sourire avant de retourner son attention vers le film. Castle passa son bras autour de ses épaules et traçait des formes sur son bras à l'aide de ses doigts. Il voulait l'embrasser. Il en avait envie. Plus que tout. Kate, elle aussi, en avait l'envie. En plus de cela, dans plusieurs des films qu'ils regardèrent, des collègues finissaient par s'embrasser et s'avouer leurs sentiments. À la fin du énième film, Castle se leva pour aller chercher une bouteille de soda, puis il revint sur le canapé. Il sentait le regard de Kate sur lui, il se tourna alors vers elle.


-"Qu'est-ce qui se passe? Quelque chose ne va pas?"


Mais pas de réponse. Dans un mouvement rapide, Kate pressa ses lèvres contre celles de Castle et caressa sa joue. La brunette lâcha la couverture qu'elle tenait et plaça son autre main sur l'autre joue de Castle.


-"On dirait que cette séance cinéma vous a inspiré; souffla Castle.
-Ça Castle, ça n'a rien d'un baiser de cinéma."


Kate se tourna complètement vers Castle et l'embrassa passionément. Castle posa sa main sur sa taille et son autre main sur sa joue. Il approfondit le baiser. C'est à bout de souffle qu'ils se séparèrent.


-"C'est mille fois mieux que les baisers que nous venons de voir; murmura Castle contre ses lèvres."


Kate adressa un sourire à son partenaire avant de se blottir contre lui.


-"Tu es beaucoup plus belle que toutes ces actrices recouvertes de maquillage; dit Castle."


Kate releva la tête et le regarda. Elle déposa un baiser sur sa joue avant d'enfouir sa tête dans son cou. Si elle pouvait, elle passerait toutes ses journées avec lui, et elle ne ferait pas que l'embrasser...

Retour à l'accueil