Kate était perdue. Depuis plusieurs jours, elle était distante par rapport à Rick et refusait tous ses appels vidéo. Cette relation à longue distance était beaucoup plus difficile à gérer qu'elle l'avait imaginé. Kate avait beau avoir les paroles de Rick et sa mère en tête, elle continuait de penser que Rick pourrait rencontrer une autre fille et rompre avec elle du jour au lendemain. Et s'ils venaient à rompre, ils auraient beaucoup de mal à retrouver l'amitié qu'ils partageaient auparavant. Beaucoup trop de pensées se bousculaient dans sa tête depuis plusieurs jours et cela commençait à devenir insupportable. Kate aimait Rick, c'était sûr et certain. Elle l'aimait comme elle n'avait jamais aimé quelqu'un auparavant.


Rick avait remarqué que le comportement de Kate envers lui était différent. Il lui avait demandé de multiples fois s'il avait fait quelque chose de mal pour qu'elle agisse ainsi. Kate persistait à dire qu'il n'avait rien fait et que rien n'avait changé. Mais Rick n'y croyait pas une seconde. Quelque chose était arrivé, mais il ne parvenait pas à mettre la main dessus.


La brunette devait remettre sa vie en ordre et se débarasser de toutes ces mauvaises pensées. Sa relation avec Rick l'avait amené à se poser des tas de questions. Mais elle avait également eu des réponses. Cette relation l'avait rendue plus forte, lui avait donné un peu plus confiance en elle. Rick avait métamorphosé Kate, Johanna et Jim pourraient l'affirmer.
Alors que Kate était dans sa chambre en train de lire ses cours, elle reçut un appel de la part de Rick. Elle regard l'écran de son téléphone et hésita. Elle ne décrocha pas et laissa son téléphone sonner.


Tu es là? R.


Je ne peux pas répondre maintenant. Je suis occupée. K.


Kate bon sang, qu'est-ce qu'il se pas
ser?! R.


Kate elle-même n'était pas capable de répondre à cette question.


Je t'appelle ce soir. K.


D'accord... Je t
'aime. R.


Kate ne répondit pas. Faire ça lui briser le coeur, mais celui de Rick devait l'être d'avantage. Elle était distante, froide, ignorait ses appels, ses messages. Mais bon sang, qu'était-il en train de se passer? Kate tenta de se concentrer sur ses cours, mais elle n'y parvint pas. Rick hantait ses pensées. La brunette retourna dans son lit et s'allongea sur le côté vide, celui où il n'y avait pas le nounours. Elle attrapa le livre que Rick lui avait fait et regarda leurs photos. Elle y avait ajouté plusieurs photos de Rick seul. Elle les regarda en souriant. Une larme tomba sur la photo. Kate s'empressa de l'essuyer et rangea toutes ses affaires. La jeune femme avait besoin de se défouler. Elle retourna s'installer à son bureau, prit un stylo et une feuille avant de vider son sac sur le papier.
Une heure plus tard, elle était toujours en train d'écrire et en était à sa troisième feuille. Jamais auparavant elle avait eu l'esprit aussi embrouillé.


Lorsque le soir arriva, Kate envoya un message à Rick pour lui demander s'il était prêt. Il répondit que oui et Kate lança l'appel. Le voir à l'écran lui fit du bien, lui donna le sourire. Sourire qu'elle perdit rapidement.


-"Ça fait du bien de te voir princesse; dit Rick en souriant.
-À moi aussi.
-Tu as passé une bonne journée?
-Oui; mentit Kate. Et toi ça a été le travail?
-Ça peut aller, mais certains clients sont vraiment très désagréables parfois."


Kate ne souriait pas. Rick n'aimait pas ça. Il sentait que quelque chose n'allait pas. Il ne pouvait plus supporter ce silence venant de sa petite amie.


-"Qu'est-ce qui s'est passé? J'ai cherché pendant des heures pour voir ce que j'avais fait de mal. Je me suis remémoré les derniers jours en boucle et je n'ai rien trouvé. Tout allait bien, tout allait si bien. Pourquoi tu es aussi distante, Kate? Tu as rencontré quelqu'un d'autre?"


Elle n'avait rencontré personne. Elle ne voudrait jamais être avec quelqu'un autre que Rick.


-"Je n'ai rencontré personne Rick. Et ce n'est pas toi; dit Kate en baissant la tête. C'est moi.
-Comment ça c'est toi? Kate tu sais que tu peux tout me dire. Parle-moi, s'il te plaît.
-C'est difficile Rick.
-Peut-être, mais quoique ce soit je peux t'aider. Nous pouvons tout faire ensemble.
-Je n'en suis pas si sûre.
-Pourquoi tant de doutes? Pourquoi tout cela est arrivé du jour au lendemain? demanda Rick."


Kate ne le savait pas elle-même. Elle ignorait presque autant de chose que Rick à vrai dire.


-"Des tas de filles rêveraient d'avoir un petit ami comme toi. C'est vrai, tu es adorable, attentionné, drôle, intelligent, mature, séduisant. Qui refuserait de sortir avec toi?
-Qu'est-ce que tu es en train de me dire Kate?
-Tous les matins, quand je me lève, j'ai peur d'avoir reçu un message de ta part me disant que tout est fini. J'ai peur que tu trouves une fille mieux que moi et que tu tombes amoureux d'elle.
-Mais je suis amoureux de toi.
-Et je suis amoureuse de toi. Je t'aime Rick, tu le sais."


Rick était confus, perdu. Kate était en train de lui embrouiller l'esprit à lui aussi.


-"Je veux que tu profites de ta vie Rick, je ne veux pas te retenir.
-Je profite de ma vie Kate, tu ne me retiens pas. Voyons, qu'est-ce que tu me dis?
-Je pensais pouvoir gérer toute cette distance entre nous, je pensais pouvoir avoir assez confiance en moi pour ne pas avoir peur de te perdre pour une autre. Mais j'avais tord.
-Kate qu'est-ce que tu es en train de faire?
-Je ne veux pas que tu m'attendes éternellement Rick."


Non. Non. Non. Tout mais pas ça; pensa Rick. Kate sentit les larmes rouler le long de ses joues.


-"Kate... s'il te plaît...
-Tu sais que je t'aime Rick. Je suis vraiment désolée.
-Kate ne fais pas ça; la supplia Rick.
-C'est fini Rick."


Rick était bouche bée. C'était comme si sa vie venait de se terminer. La ligne mourut. Kate avait raccroché. Rick n'avait pas lâché son téléphone, il n'avait pas bougé non plus. Il était sous le choc. Il pouvait entendre le bruit de son coeur se briser en des milliers de morceaux à travers sa poitrine. Kate venait de mettre fin à leur relation. Elle s'était écroulée en larmes sur son lit au moment même où elle avait raccroché. C'était difficile, elle souffrait, mais elle le faisait pour le bonheur de Rick. Rick ne pleurait jamais. Jamais. Sa mère pouvait en témoigner. Mais là s'en fut trop. Il craqua complètement et se laissa tomber contre la porte de sa chambre.
Tout était fini.

Retour à l'accueil