Kate allait à la fac pour le dernier jour de la semaine. Et il était tant qu'elle se termine, la brunette était morte de fatigue. Elle n'avait pas bien dormi la veille et les autres jours de la semaine. Mais plus que trois petites heures de classe avant qu'elle ne rentre chez elle pour un weekend de trois jours. La brunette arriva, comme toujours, première dans l'amphi. Elle sortit son bloc-notes et sa plume en attendant le professeur. Mais le groupe de garçons qui n'arrêtait pas de s'en prendre à elle arriva.


-"Ton ami virtuel ne t'as pas encore lâché? dit l'un d'entre eux.
-Laissez-moi; répondit simplement Kate.
-Oh Mademoiselle est de mauvaise humeur aujourd'hui. Tu n'as pas assez parlé à ton ami imaginaire?
-Ça suffit; ajouta Kate en s'énervant.
-Il va te lâcher. Il trouvera d'autres filles beaucoup plus intéressantes que toi et tu n'existeras plus pour lui.
-Arrêtez."


Mais le groupe de garçons continua jusqu'à ce qu'elle soit à bout. Kate quitta l'amphi en larmes quand le professeur arriva. Elle s'éloigna le plus loin possible de la fac, mais aussi le plus loin possible de chez elle. Elle avait besoin d'être seule, de prendre l'air. En ce qui concernait les trois heures qu'elle allait louper, elle demanderait à une fille de sa promo pour tout rattraper, ce n'était pas ce qui l'inquiétait le plus. Kate ne pouvait plus supporter les moqueries de garçons immatures qui n'avaient qu'une seule envie : la faire craquer. Et Kate s'en voulait d'avoir lâché prise, mais ça devenait plus important qu'elle ne l'aurait imaginé. Une seule personne pouvait la réconforter.


Tu es libre ce soir? K.


Kate était arrivée dans un petit parc dans New York. Elle prit place sur un banc en attendant la réponse de Rick.


Oui je le suis. Qu'est-ce qui se passe? R.


Toujours les mêmes perso
nnes. K.


Kate s'attendait à recevoir un autre message. Elle reçut un appel.


-"Qu'est-ce qu'ils ont encore fait? demanda immédiatement Rick.
-Ils se sont encore amuser à dire que tu n'étais qu'un ami imaginaire. Mais ils ont aussi dit que tu me lâcherais parce que tu trouverais mieux que moi.
-C'est n'importe quoi; répondit Rick. Je ne te lâcherai jamais Kate, je te l'ai dis. Je te l'ai promis. Personne ne peut te remplacer, tu es unique. Et tu es extraordinaire. Et j'aimerais tellement être là pour leur prouver qu'ils ont tord. Et je voudrais aussi les remettre à leur place pour qu'ils arrêtent de te faire du mal."


Kate sentit les larmes lui piquer le coin des yeux. Elle ne voulait pas pleurer, pas ici. Pas maintenant. Pas face à Rick.


-"Je devrais être en classe; avoua la brunette. Mais je suis partie, je ne pouvais pas rester.
-Tu ne dois pas te laisser faire Kate.
-Tu n'es pas là Rick, tu ne sais pas les choses affreuses qu'ils me disent. Et je suis toute seule, ils forment un groupe entier.
-Si seulement je pouvais être là."


Rick changea le sujet et raconta des choses joyeuses à Kate pour la calmer et lui changer les idées. Rick avait ce pouvoir de pouvoir l'apaiser rien qu'avec sa voix. Mais ce dernier devait aller en cours.


-"Je t'appelle ce soir; dit-il.
-Vidéo? demanda Kate.
-Vidéo. Je veux te voir.
-Vivement ce soir alors."


Kate raccrocha. Elle rangea son téléphone et respira un grand coup. Elle prit son sac et se leva pour retourner chez elle. Ses parents travaillaient, ils ne sauraient pas qu'elle avait loupé les cours d'aujourd'hui. Quand la brunette rentra, elle fila dans sa chambre et prit son ordinateur. Elle se connecta sur le réseau social pour aller voir le profil de Rick, et elle eut une mauvaise surprise. Rick avait parlé avec quelqu'un. Avec une fille. Et Kate n'aimait pas ça. Les propos des garçons lui revinrent en tête : "il va te lâcher", il trouvera d'autres filles plus intéressantes que toi". C'était possible. Rick pouvait des filles dix fois plus intéressantes que Kate. Elle savait qu'elle n'avait rien de plus. Kate n'avait aucune confiance en elle et passait la plupart du temps à se rabaisser. Elle lui parlerait de cette fameuse fille le soir durant leur appel vidéo. Kate voulait des explications.
Le soir-même, Rick appela Kate en vidéo sur l'ordinateur. La brunette était contrariée depuis qu'elle avait vu que Rick avait parlé avec une autre fille.


-"Ça va mieux? demanda Rick.
-Pas vraiment.
-Qu'est-ce que je peux faire pour te faire sourire princesse?
-Me donner des explications."


Rick était confus. Il ne savait pas de quoi Kate était en train de parler.


-"Tu as parlé avec une autre fille Rick. Tu crois que je ne l'ai pas vu?
-Je ne la connais pas, je voulais simplement lui poser des questions.
-Quel genre de questions? Tu voulais voir à quoi elle ressemblait? demanda Kate en haussant le ton.
-Kate, ce n'est pas du tout ce que tu crois. Je n'ai rien fais de mal princesse.
-Je n'ai pas envie de te parler."


Et elle raccrocha. Wow. Rick était bouche bée. Il ne comprenait pas la réaction de Kate, il n'avait rien fait de mal. Si seulement elle savait les questions qu'il avait posées à cette fille. Il lui envoya un message. Encore un. Et il continua encore et encore. Mais il n'avait aucune réponse. Kate, de son côté, était allongée dans son lit. Ses yeux étaient rouges et enflés. Elle avait pleuré. Elle voyait les messages de Rick arriver encore et encore. Elle était en colère, mais elle pensait aussi qu'elle avait mal réagi. Elle aurait du lui laisser le temps de s'expliquer. Mais Kate était jalouse. Et quand il s'agissait de Rick, elle était vraiment très très jalouse. Mais elle ne pouvait pas contrôler ça. La brunette se passa de l'eau sur le visage avant de rejoindre ses parents pour le dîner. Elle n'arrêtait pas de penser à Rick et commençait à regretter la manière dont elle avait réagi. Rick ne méritait pas cela. Elle le rappelerait après le repas. Elle lui envoya un message pour le prévenir.


Je t'appelle vers 21h. À tout à l'heure. K.


V
idéo? R.


Bien sûr, vidéo. K.


Kate posa son téléphone et entama la conversation avec ses parents. Elle les aida à débarrasser avant d'aller prendre sa douche et retourner dans sa chambre pour passer ce fameux appel. Kate vit que Rick était connecté, alors elle l'appela directement.


-"Princesse; murmura-t-il doucement. Je suis vraiment désolé.
-C'est moi qui suis désolée Rick. Je n'aurais pas du réagir ainsi, je te demande pardon.
-On oublie tout ça?
-On oublie tout ça. Je n'aime pas me disputer avec toi.
-Je n'aime pas ça non plus. Mais il faut que je te dise pourquoi j'ai parlé à cette fille.
-Je t'écoute.
-Je n'ai jamais été doué avec les filles, je suis très maladroit. Et je ne voulais pas faire une bêtise avec toi, tu comptes trop pour moi pour imaginer te perdre. Alors je lui ai... je lui ai demandé comment il fallait que je m'y prenne pour te demander une chose.
-Qu'est-ce que tu voulais me demander?"


Un silence s'installa. Rick était nerveux comme jamais et n'arrêtait pas de passer sa main dans ses cheveux.


-"Je veux que tu sois ma petite amie."


Kate se stoppa net. Elle sentit son coeur frapper fortement contre sa poitrine. Elle entrouvrit la bouche et la referma sans rien dire. Elle ne s'attendait pas à ça. Pas du tout.


-"C'est pour ça que j'ai demandé des conseils à cette fille. Je voulais te demander d'être ma petite amie; dit Rick timidement.
-Je veux être ta petite amie.
-Tu... vraiment?
-Oui. Mon Dieu Rick, oui! s'exclama la brunette.
-Tu auras ton premier baiser très bientôt, je te le promets."


Les deux amis, ou plutôt le couple, continua de parler jusque tard dans la soirée.


-"Tu es mon petit ami; dit Kate en souriant. C'est tellement génial.
-Je suis tellement heureux que tu aies dis oui.
-Jamais je n'aurais pu dire non Rick."


Tous les deux savaient que la distance serait d'autant plus difficile à supporter maintenant, mais ils étaient assez forts pour y arriver. Cette nuit-là, tous les deux révêrent de leur première rencontre, mais aussi de leur premier baiser.

Retour à l'accueil