Rick et Martha avaient définitivement fini d'emménager à New York dans leur nouvel appartement, qui était en fait un loft. Il se situait dans Manhattan, à quinze minutes en voiture de chez Kate et seulement dix en métro. Rick n'avait plus qu'à finir son inscription à Columbia. Ce dernier s'était inscrit dans la même facilté de Kate parce qu'elle donnait le meilleur cursus sur la littérature. Tous les deux pourraient déjeûner ensemble quelques fois ou se croiser en dehors de la fac même s'ils n'avaient pas vraiment prévu de se voir. Mais maintenant que Rick était proche, ils avaient bien l'intention de se voir le plus souvent possible.


Kate n'avait pas encore vu l'appartement de Rick, mais tous les deux devaient y aller ensemble. Martha était sortie pour acheter quelques courses pendant que Rick finissait de ranger ses vêtements dans ses armoirs. Ce dernier avait quitté l'appartement le temps d'aller chercher Kate chez elle. Kate était encore en train de se préparer quand Rick arriva, mais Jim lui ouvrit la porte.


-"Rick! Comment vas-tu mon garçon? demanda Jim.
-Tout va bien, et vous Monsieur Beckett?
-Ici tout va bien aussi. Mais tu sais, tu peux me tutoyer et m'appeler Jim. Et faire la même chose avec Johanna.
-Je ne voulais pas paraître trop vulgaire ou trop à l'aise avec vous.
-Toi et Kate c'est une relation qui va durer, ce n'est pas quelque chose qui sera éphémère. Quand je vois comment ma fille est heureuse quand elle est avec toi, je ne peux pas l'imaginer avec quelqu'un d'autre.
-Merci beaucoup Jim. Ça me touche beaucoup ce que vous... tu dis.
-Je ne fais que dire la vérité. Johanna et moi sommes vraiment heureux de t'avoir accueilli dans la famille."


Alors que les deux hommes étaient en train de parler, ils entendirent du bruit qui provenait des escaliers. Tous les deux tournèrent la tête pour voir Kate qui arrivait. La brunette sourit lorsqu'elle vit que Rick était arrivé. Elle s'approcha de son petit ami et l'embrassa tendrement.


-"Hey; murmura-t-elle en se reculant.
-Salut toi. Tu es ravissante dans cette tenue, et irrésistible.
-Merci, mon amour."


Kate l'embrassa une nouvelle fois avant de déposer un baiser sur la joue de son père.


-"À ce soir Papa; dit la brunette.
-À ce soir Katie, à bientôt Rick.
-À bientot Jim."


Les deux tourtereaux quittèrent la maison main dans la main. Quand ils étaient sortis, Kate se tourna vers Rick et lui adressa un sourire.


-"Depuis quand est-ce que tu appelles mon père par son prénom?
-Depuis qu'il me l'a demandé, il veut aussi que je le tutoie. Il a dit qu'il n'avait jamais vu sa fille aussi heureuse depuis qu'elle me fréquentait, elle est vraiment chanceuse cette fameuse Kate; répondit Rick pour la taquiner.
-C'est vrai qu'elle est chanceuse, même si son petit ami est parfois un peu têtu.
-Têtu? Je ne suis pas têtu!
-C'est fou ce que j'aime te taquiner."


Kate se haussa sur la pointe des pieds pour ensuite déposer ses lèvres sur les siennes.


-"Tu es prête à découvrir mon nouvel appartement juste à côté de chez toi?
-Plus prête que jamais."


Le couple s'aventura dans la station de métro. Cinq stations plus tard, ils étaient au pied de l'immeuble de Rick. Ce dernier guida le chemin à Kate sans jamais lui lâcher la main. Rick attrapa les clés de du loft dans la poche de sa veste et ouvrit la porte avant de laisser Kate entrer.


-"Wow, c'est vraiment mignon comme endroit! s'exclama Kate à la première impression.
-Je vais te faire visiter."


Rick montra d'abord tout le rez-de-chausée à Kate avant de monter à l'étage. Il termina par lui montrer sa chambre. Elle était spacieuse, et il y avait déjà de la décoration. Rick avait installé un cadre immense sur son plus grand mur et il l'avait rempli avec des photos de lui et sa mère ou bien lui et Kate. La brunette regarda le cadre et ne put s'empêcher de sourire. Elle se rappelait de chaque moment qui avait précédé ou suivi chacune de ces photos. Elle se souvenait de tout, chaque parole, chaque geste. Tout était gravé à jamais dans sa mémoire. Kate réalisa alors tout ce que Rick et sa mère avaient quitté pour venir habiter ici. Rick avait quitté son travail, son université, ses amis. Sa mère avait absolument tout quitté elle aussi, même si son deuxième studio était en construction dans la métropole de la Grande Pomme.


-"Tu as tout laissé tomber pour venir ici; dit soudainement Kate.
-Comment?
-Tu as laissé tomber ton travail, l'université où tu as fais tes cinq années d'étude, tes amis. Tu habitais à Los Angeles depuis que tu es né, mais tu as tout quitté pour venir ici. Pour être près de moi. Ta mère aussi a sacrifié beaucoup de choses.
-C'est elle qui m'a proposé de venir ici. Elle devait choisir un endroit assez connu et fréquenté par des artistes pour son studio. Les plus grandes écoles d'art sont à New York. Quand elle m'a dit ça, je n'ai pas hésité une seule seconde en lui disant que je voulais venir ici.
-Toutes les personnes confrontées à cette situation n'auraient pas réagi de la même façon."


Rick s'approcha de Kate et plaça ses deux mains sur les épaules de sa petite amie. Il la regarda dans les yeux avant de commencer à parler.


-"Ce n'était pas un choix difficile à faire, ni pour moi ni pour ma mère. Quand j'ai fais ta rencontre, je ne pensais pas que les choses prendraient une telle ampleur, je dois bien l'avaouer. Mais quand nous avons commencé à nous rapprocher, que nous parlions de choses plus personnelles, j'ai su que rien ne serait plus jamais pareil. J'ai commencé à développer des sentiments pour toi, et à partir de ce moment là tout ce qui existait auparavant pour moi avait disparu. Il n'y avait plus que toi, rien que toi. J'ai quitté mon travail, mon université, mes amis et je l'ai fais sans regret. La seule chose qui me manquait là-bas c'était toi, et maintenant que je suis ici j'ai tout ce dont j'ai besoin. Je suis fou amoureux de toi Kate, je t'aime tellement que ça en devient parfois effrayant. Tu es mon premier amour, tu es même bien plus que cela, et je sais que nous sommes jeunes pour penser à toutes ces choses, mais oh mon Dieu Kate! Je sais déjà que c'est avec toi que je veux passer le restant de mes jours. Je te veux toi et personne d'autre. Ça a toujours été toi et ce sera toujours le cas."


Kate était en larmes. C'était sûrement la plus belle déclaration que quelqu'un ait pu lui faire. Les mots de Rick la touchaient plus que ceux de n'importe qui. Ce dernier l'attira dans ses bras et la serra fort contre lui. Il déposa un baiser sur son front et frotta ses mains dans son dos.


-"Je t'aime; murmura Kate, blottie contre lui.
-Moi aussi je t'aime mon ange. Tu es la plus belle chose qui me soit arrivée."


Kate resta un moment dans les bras de Rick. Ce dernier se recula et s'allongea sur le lit pour qu'ils soient mieux installés. Ils restèrent ainsi pendant des heures peut-être, mais ce n'était rien du moment qu'ils étaient ensemble.

Retour à l'accueil