Kate sortait avec Josh depuis quelques semaines seulement. C'était un docteur chirurgien qui passait la plupart de son temps en déplacement. Kate n'avait pas encore appris à totalement le connaître et elle ne savait même pas où cette relation allait la mener. Castle en avait entendu parlé une ou deux fois, et cela le rendait fou de jalousie.


Une enquête amena les deux partenaires à se rendre justement à l'hôpital. Ils avaient interrogé quelques membres du personnel pour leur enquête ce qui les amena à se balader dans les couloirs de l'hôpital. Castle avait des clichés sur le personnel des hôpitaux en tête qu'il mourrait d'envie de dire à Kate. Comme par exemple, celui disant que tout le personnel couchait ensemble durant leurs pauses. Mais il gardait tout cela pour lui. Ou du moins, il avait gardé tout ça pour lui jusqu'à maintenant.


-"Vous savez, il est dit que le personnel des hôpitaux s'amusent à batifoler dans les salles de repos; dit ce dernier.
-Ce ne sont que des clichés que tout le monde connait.
-J'espère pour vous."


Kate se tourna vers Castle et le regarda. Ce dernier ne changea pas son expression, mais Kate n'avait pas vraiment l'air rassurée. Et justement, alors que tous les deux arrivèrent dans le secteur des opérations les plus lourdes, Kate vit Josh sortir d'une salle de repos. Avec une femme, et tous les deux avaient les cheveux ébouriffés et leurs vêtement souillés. Kate s'arrêta net. Castle la regarda et vit que quelque chose n'allait pas. Il se tourna vers Josh, et devina de qu'il s'agissait.


-"Oh non...; chuchota ce dernier en sentant la colère monter en lui.
-Kate... Kate, je peux tout t'expliquer; commença Josh.
-Ne te fatigues pas. Je ne veux plus jamais te revoir Josh."


Et Kate s'en alla. Castle voulut la suivre, mais il avait quelque chose à faire avant de la rejoindre. L'écrivain s'approcha de Josh et le regarda de haut.


-"J'ai un minimum de décence alors je me retiens de vous mettre mon poing dans la figure parce que nous sommes dans un hôpital. Mais si nous étions dehors, je peux vous assurer que vous n'arriveriez pas à vous remettre sur pied, même avec le meilleur remède. Vous ne pouvez même pas imaginez ce que vous venez de perdre."


Castle lui adressa un regard noir avant de partir à son tour. Il regarda partout autour de lui pour chercher Kate. Il la retrouva finalement dans un petit couloir où il n'y avait personne aux alentours. Il s'approcha de sa partenaire doucement.


-"C'est bête de demander ça, mais est-ce que vous allez bien?
-Ça va. Je me demande juste comment est-ce que j'ai pu laissé passer ça.
-Ce n'est pas de votre Kate.
-Je ne suis peut-être pas une bonne petite amie."


Castle ne supportait pas le fait que Kate se rabaisse alors que Josh était le fautif dans l'histoire.


-"Je ne veux plus jamais entendre ça Kate. Vous êtes la petite amie dont n'importe quel homme rêve. Josh est un con, même pire que ça. Il ne méritait pas une femme extraordinaire comme vous."


Castle posa sa main sur le bras de Kate. La brunette s'avança vers lui et ce dernier ouvrit ses bras pour qu'elle se blottisse contre lui. Kate se laissa aller dans ses bras et accepta volontiers le réconfort de son partenaire, de son ami.


-"Merci beaucoup Castle; murmura Kate. Mais je ne suis pas sûre que vous ayez raison en disant que tous les hommes rêvent d'être avec une fille comme moi.
-Les hommes qui ne voudraient pas de vous sont des abrutis.
-Et vous, vous êtes de quel côté? demanda la brunette, blottie contre Castle.
-Je sais que je suis un abruti et que je peux être un gamin. Mais concernant ce sujet, je fais parti de ceux qui rêveraient d'avoir le privilège d'être votre petit ami."


Kate sentit son coeur louper un battement. Les paroles de Castle étaient sincères, elle le sentait.


-"Vous rêvez d'avoir une petite amie comme moi? demanda Kate en se reculant et en le regardant.
-Non. Moi je rêve de vous avoir vous."


Castle regarda Kate dans les yeux et la jeune femme ne détourna pas le regard pour une fois. Castle se pencha et l'embrassa sur le front.


-"On peut en discuter ce soir autour d'un dîner, si vous êtes libre; proposa Castle.
-Je suis libre.
-Alors ce soir ce ne sera que vous et moi.
-Ça me va très bien."


Kate retrouva le sourire rapidement grâce à Castle. Ce dernier passa son bras autour de ses épaules et ils sortirent sans changer de position. Castle réussissait toujours à sauver la journée de sa partenaire.

Retour à l'accueil