Kate entrait dans son troisième mois de grossesse, et les hormones avaient déjà fais leur apparition à plusieurs reprises. La brunette pleurait pour des choses vraiment stupides, des fois elle se mettait à rire sans raison, mais ce n'était pas le plus dérangeant. En revanche, la jeune femme avait toujours envie de Castle, et c'était beaucoup plus embêtant. Et parfois, elle n'avait absolument aucun contrôle et se jetait sur lui sans rien dire. Quand ils étaient chez eux, tout allait bien, mais lorsqu'ils étaient au commissariat, Kate ne pouvait pas satisfaire ses besoins.


La jeune femme allait de moins en moins sur le terrain et ne participait plus aux interventions dangereuses pour ne pas se blesser elle ou faire du mal au bébé.


Kate était arrivée tôt au commissariat. Elle n'avait pas attendu Castle et ce dernier allait sûrement lui en parler. L'écrivain était d'autant plus protecteur maintenant qu'il savait que sa femme portait leur bébé. Castle arriva donc plus tard, avec un café pour lui et un thé pour Kate.


-"Kate! Je t'ai déjà dis de m'attendre pour partir le matin, c'est dangereux pour toi mon ange.
-Tout va bien Castle, je t'assure que tout va bien."


Castle prit place sur la chaise face à Kate, et quand la brunette releva la tête pour le regarder, elle manqua de cracher le thé qu'elle avait dans la bouche.


-"C'est trop chaud pour toi?
-Non, mais toi tu l'es."


Les pupilles de Kate devinrent noires de désir. Castle portait une chemise rouge, l'ultime point faible de Kate. Sur le moment, elle avait juste envie de virer tout ce qu'il y avait sur son bureau, arracher la chemise de Castle et faire l'amour avec lui dans son bureau.


-"Rick, tu dois arrêter de mettre des chemises rouges; lança Kate. Tu sais très bien l'effet qu'elles me font, et l'effet que me font les hormones."


Kate ne le quittait pas des yeux, elle mourrait d'envie de se jeter sur lui.


-"Rick j'ai envie de toi. Je ne peux pas attendre. Maintenant.
-Kate nous sommes au commissariat.
-Nous pouvons aller à la salle de gym, il n'aura personne."


Kate se leva en vitesse et attrapa la main de Castle au passage. Elle l'entraîna jusqu'à l'ascenseur. N'étant que tous les deux, Kate appuya sur le bouton pour arrêter l'ascenseur avant de se tourner vers son mari.


-"Donne-moi ce que je veux Rick, je sais que tu en as envie toi aussi.
-Tu es tellement sexy quand tu commandes."


Sans plus attendre, Castle la plaqua doucement contre les parois de l'ascenseur. Il captura ses lèvres et l'embrassa avec fougue.


-"Nous ne pouvons pas rester là-dedans longtemps, nous serons mieux dans la salle d'entraînement; murmura Castle.
-Tu as raison, je peux attendre un petit peu."


Castle redémarra l'ascenseur et tous les deux s'arrêtèrent à l'étage de la salle d'entraînement. À peine furent-ils sortis de l'ascenseur que Kate plaqua Castle contre le mur.


-"Les hormones de grossesse sont vraiment mes amis; murmura l'écrivain.
-Tais-toi. Embrasse-moi dans le cou et ne t'arrêtes surtout pas."


Castle s'exécuta, il se pencha en avant et dévora son cou de baisers tout en la faisant reculer jusqu'aux casiers. Kate se retrouva de nouveau plaquée contre le mur avec Castle en train de dévorer son cou de baisers. Kate déboutonna son propre chemisier et retira son soutien-gorge avant de supplier Castle de lui donner ce dont elle avait envie.


-"Tu es un vrai Dieu; gémit Kate."


Et elle n'était pas au bout de ses surprises. Castle se baissa et souleva la jupe de Kate avant de lui retirer son sous-vêtement. Kate bascula la tête en arrière quand elle sentit la langue de Castle entrer en elle. Elle balada ses deux mains dans les cheveux de Castle et tentait de ne pas s'écrouler sur le sol. Ses genoux tremblaient, Castle était vraiment doué. Kate atteignit le nirvana en un rien de temps et Castle se releva avant de déposer un baiser sur son front.


-"Tu es vraiment pleine de surprises Katherine Beckett Castle.
-Tu l'es aussi."


Kate se remit de ses émotions avant de se rhabiller. Castle l'embrassa tendrement et tous les deux regagnèrent l'ascenseur. Kate était satisfaite, Castle lui avait vraiment fait passé un bon moment.

Retour à l'accueil