Castle avait proposé au père de Kate, qu'il n'avait encore jamais rencontré, de venir passer deux ou trois jours dans les Hamptons, principalement pour passer du temps avec sa fille. Kate avait envoyé un message à son père pour lui donner l'adresse tout en détails afin qu'il ne se perde pas sur le chemin. Castle était nerveux à l'idée de rencontrer le père de Kate même s'il n'y avait aucune raison étant donné qu'il n'était pas son petit ami (malheureusement). Jim serait bientôt là, et Castle faisait les cent pas dans le salon. Kate le regardait faire, mais elle finit par s'approcher de lui et poser une main sur son avant-bras pour l'arrêter.

-«Pourquoi est-ce que vous êtes aussi nerveux? Ce n'est que mon père Castle, ce n'est pas le président.

-Justement, c'est encore pire!

-Détendez-vous, mon père est adorable.»

Kate n'avait pas fais attention, mais elle caressait l'avant-bras de son partenaire tout en lui parlant. Elle continua de le faire et, dans un sens, ça l'aida à se calmer. Kate reconnut la voiture de son père à travers la fenêtre.

-«Allez Castle, venez rencontrer le grand méchant loup.

-J'étais parvenu à me détendre Kate.»

Kate. Rares étaient les fois où il l'appelait par son prénom, et c'était dommage parce qu'elle adorait ça. La brunette lui attrapa le bras et l'entraîna dehors. Elle l'abandonna pour aller serrer son père dans ses bras.

-«Rick; lança Jim en lui serrant la main.

-Monsieur Beckett, ravi de vous rencontrer.

-Le sentiment est mutuel. Merci de m'accueillir pour quelques jours.

-Si je peux vous aider à passer du temps avec votre fille alors je se suis ravi.»

Castle s'occupa de porter le sac de Jim. Les deux partenaires lui firent la visite du propriétaire avant de s'installer en terrasse pour boire quelque chose. Jim se tourna vers un simple soda tandis que les deux partenaires se tournèrent vers une bière.

-«Vous aimez le golf, Monsieur Beckett?

-Rick, par pitié appelez-moi Jim. Monsieur Beckett me fait me sentir mieux.

-D'accord, Jim.

-Et pour répondre à votre question, oui j'aime bien le golf.

-Il y a un terrain à quelques kilomètres, nous pourrions y aller cet après-midi.»

Kate et Jim se regardèrent et répondirent la même chose en même temps. Kate n'avait jamais fais de golf, et pourtant elle avait essayé plusieurs sports depuis qu'elle était petite. Tous les trois mangèrent sur la terrasse, et Jim en profita pour en apprendre davantage sur Castle. Sa femme était une grande fan de l'écrivain, tout comme sa fille d'ailleurs, mais il voulait connaître des choses plus personnelles que ce que l'on voit dans les médias. À un certain moment, les deux partenaires allèrent dans la cuisine pour débarrasser les assiettes et prendre le dessert.

-«Vous voyez, tout se passe très bien; lui dit Kate en souriant.

-J'ai juste peur de faire quelque chose de mal ou qui ne lui plaira pas.

-Ma mère était fan de vos livres Castle, elle ne serait pas ravie s'il ne vous aimait pas.»

Tous les deux rirent ensemble, et Jim pencha légèrement la tête depuis l'extérieur pour les regarder. Sa fille était détendue, elle avait le sourire et elle riait aux éclats avec son partenaire. Elle était heureuse, et c'est tout ce qui l'importait réellement.

Après le repas, tous les trois prirent la route pour aller jusqu'au grand terrain de golf. À l'entrée, ils louèrent une petite voiture et des clubs pour jouer. Jim fut le premier à jouer, et il se débrouilla plutôt bien. Kate prit le club en deuxième, mais elle avait un peu plus de difficultés. Castle regarda Jim et ce dernier lui adressa un signe de la tête pour lui dire d'aider sa fille. Castle arriva près de Kate et lui montra comment tenir le club dans ses mains, mais la jeune femme n'arrivait toujours pas à toucher la balle. Castle se plaça alors derrière la jeune femme, il passa ses bras autour d'elle pour poser ses mains sur le club. Kate tourna la tête et leurs visages se retrouvèrent à quelques centimètres seulement ce qui les perturba tous les deux. Mais Castle reprit son sérieux et plaça ses mains sur celles de Kate pour l'aider à tirer avec le club.

-«Vous êtes doué Castle.

-Je viens ici à mes heures perdues, ça m'aide à relâcher la pression.»

Jim avait remarqué le rapprochement entre les deux partenaires mais il n'en avait pas encore parlé avec sa fille, il attendrait le soir même pour le faire.

À la moitié du parcours, ils firent un pause et s'offrirent une petite douceur. Ils s'hydratèrent avec une limonade avant de reprendre. Jim appréciait Castle, il s'occupait bien de sa fille, prenait soin d'elle et la faisait rire. Et il en toucha deux mots à Kate lors du dîner pendant que Castle était absent.

-«Juste un ami, hein?

-Papa...

-Il tient à toi, ça se voit. Il n'arrête pas de te regarder et il prend soin de toi. Où est-ce que tu en es?

-Je tiens à lui aussi; avoua Kate.

-Alors n'aie pas peur de te lancer, ma chérie.

-J'attends juste le bon moment.»

Castle arriva et un silence s'installa ce qui le laissa penser qu'ils étaient en train de parler de lui juste avant qu'il n'arrive. Durant le dîner, Kate lança plusieurs regards à son partenaire et se fit prendre la main dans le sac plus d'une fois. Leur relation était en train de s'élever au niveau supérieur, et tous les deux en étaient bien heureux.

Retour à l'accueil