Castle n'oublierait jamais cette enquête. Non seulement elle concernait le meurtre de la mère de sa partenaire, mais en plus de ça il avait embrassé Kate pour la première fois. Ce n'était qu'un baiser sous couverture, mais il s'était réellement passé quelque chose entre eux dans cette ruelle sombre. Ils n'avaient pas encore eut l'occasion d'en parler. Ils s'étaient occupés de Ryan et Esposito en priorité. Ils étaient repassés au commissariat pour donner leur déposition et en informer le capitaine. Et en repartant, Kate comptait déposer Castle chez lui. Alors qu'ils se retrouvèrent enfin tous les deux, l'écrivain reparla du baiser qu'ils avaient partagé plus tôt dans la soirée.

 

-«Quand j'ai dis que c'était génial tout à l'heure, j'ai menti; lança ce dernier. Je ne parlais pas de la façon dont vous l'avez mis à terre, mais du baiser.

-Ce n'était qu'une diversion, Castle.

-Vous et moi savons très bien que c'était bien plus que ça.

-Ce n'est pas le moment d'en parler, Castle; insista la jeune femme.

-Aucun moment n'est jamais le bon quand il s'agit de parler de nous

 

Kate ignora cette dernière remarque et tenta de se concentrer sur la route. Mais elle connaissait son partenaire, elle savait qu'il n'allait pas s'arrêter là.

 

-«Kate, nous devons en parler. Vous aviez vos mains dans mes cheveux et votre langue...

-Castle; tenta de l’interrompre Kate.

-Vous avez gémi. Vous avez complètement oublié le garde le temps de quelques secondes. Avouez-le. Nous devons en parler; répéta l'écrivain.

-Et pourquoi? Ce n'était qu'un baiser sous couverture pour faire diversion avec le garde. Je vous avais demandé de trouver une idée stupide et vous l'avez fait. Ça s'arrête là.»

 

Kate se gara au pied de l'immeuble de son partenaire. Ce dernier était blessé par ses paroles, et elle l'entendit au simple son de sa voix.

 

-«Vous avez raison, Beckett. Ce n'était qu'une idée stupide, rien de plus.»

 

Il détacha sa ceinture avant d'ouvrir la portière et sortir sans même lui dire au revoir. Il était en colère, mais il était aussi blessé. Kate regretta aussitôt d'avoir été dure avec lui. Elle attendit qu'il soit bien rentré chez lui avant de démarrer et rentrer chez elle. Tout le long du trajet, et même en arrivant chez elle, elle repensa à son partenaire. Elle se changea et s'allongea dans son lit. Mais impossible de dormir. Elle avait essayé de l'appeler, mais il rejetait ses appels. Il ignorait ses messages. Elle ne faisait que penser à lui, mais aussi à leur baiser passionné. Ce n'était pas une idée stupide, et ce n'était pas qu'un simple baiser sous couverture. Kate le savait. Kate l'avait compris. Elle ne fit pas attention à l'heure qu'il était et s'habilla avant de quitter son appartement. Elle prit sa voiture pour retourner au loft et discuter avec Castle.

 

Il était presque deux heures du matin quand elle arriva devant la porte de ce dernier. Elle frappa doucement à la porte pour ne pas réveiller Martha et Alexis qui devaient dormir. Elle entendit des bruits de pas se rapprocher, ils venaient du bureau de l'écrivain. La porte s'ouvrit et laissa apparaître Castle portant une tenue décontractée. Il n'avait pas l'air heureux de la voir.

 

-«Beckett.»

 

Elle savait qu'il était en colère quand il utilisait son nom tout en étant sérieux.

 

-«Qu'est-ce que vous faites là à cette heure-ci?

-J'ai besoin de vous parler.

-Vous aimez ça maintenant? répliqua l'écrivain.»

 

Ça faisait mal, mais elle le méritait.

 

-«Castle je suis vraiment désolée pour tout à l'heure. S'il vous plaît... laissez-moi entrer.

-Faites comme chez vous; répondit Castle en se décalant.»

 

Kate entra dans le loft et Castle referma la porte derrière elle. Il lui proposa à boire avant de lui demander de la suivre dans son bureau. Il ferma la porte derrière eux avant de se retourner vers elle.

 

-«De quoi est-ce que vous parlez?

-De ce qui s'est passé dans la voiture tout à l'heure. Et aussi... du baiser.

-Vous avez été claire là dessus en disant que vous ne vouliez pas en parler; insista l'écrivain.

-J'ai fais une erreur. Je n'aurais pas dû réagir de cette manière.

-En effet vous n'auriez pas dû. Mais c'est ce que vous êtes, et ce que vous faites. Vous prenez la fuite dès qu'il s'agit de parler de nous, ou de ce que vous ressentez.»

 

Kate s'avança vers lui mais ne le vit pas reculer. Elle continua de s'avancer jusqu'à ce qu'ils ne se retrouvent qu'à quelques centimètres l'un de l'autre.

 

-«Je veux changer, et je ferai de mon mieux pour que ça arrive. Quand je suis avec vous... ou quand je pense à vous, je... je ne peux pas penser clairement. Vous me chamboulez, à chaque geste ou regard que vous faites.»

 

Kate caressa délicatement sa joue sans jamais cesser de le regarder. Elle approcha son visage du siens mais ne l'embrassa pas. Castle, de son côté, ne bougeait plus. Sa respiration s'était arrêtée en voyant Kate s'approcher.

 

-«Vous êtes plus qu'un partenaire, et surtout plus qu'un ami; murmura Kate. Et depuis vous m'avez embrassé.

-Vous m'avez embrassé aussi; l’interrompit ce dernier en souriant.

-C'est vrai. Mais depuis ce baiser, je n'arrête pas de penser à vous. C'est pire qu'avant, vous êtes sans arrêt dans ma tête et je ne peux rien faire pour stopper ça. Et j'ai... j'ai vraiment, vraiment envie, de recommencer.»

 

Kate avait toujours une main sur sa joue. Elle sentit celles de son partenaire se poser sur sa taille, lui donnant des frissons.

 

-«Kate...»

 

Ce n'était qu'un murmure, Kate ne l'avait presque pas entendu. Mais quand elle le vit se pencher lentement vers elle, elle alla vers lui à son tour. Leurs lèvres se touchèrent. Les mains de Kate atterrirent dans les cheveux de son partenaire. Le baiser était le même que celui qu'ils avaient partagé dans la soirée, mais cette fois il n'y avait aucune barrière. Kate finit par enrouler ses bras autour de son cou quand il la colla davantage contre lui. Et c'est uniquement lorsque l'air fut insuffisant qu'ils se séparèrent. Kate colla son front contre celui de Castle. Ce dernier avait toujours les yeux fermés.

 

-«Je suis vraiment désolée d'avoir mal réagi tout à l'heure. Ce baiser... je l'ai beaucoup aimé; avoua Kate.

-Et celui-ci aussi?

-Je l'ai aimé encore plus.

-Attends de voir celui qui suit.»

 

Castle prit son visage entre ses mains avant de capturer ses lèvres dans un baiser langoureux et passionné. Kate s'abandonna totalement contre ses lèvres, contre son corps.

 

-«Il est... tard pour que tu rentres. Tu pourrais peut-être... rester? C'était une soirée difficile et tu as besoin de sommeil. Il y a une chambre d'amis ou tu peux prendre la mienne et je dormirai sur le canapé. Ou alors...

-Rick. Calme-toi. Je vais rester. Avec toi, si ça ne te dérange pas.

-Me déranger? Tu te rends compte ce que tu dis?»

 

Kate se mit à rire en le regardant. Elle lui vola un chaste baiser avant de le suivre dans la pièce juste à côté. La jeune femme retira sa veste, ses chaussures et ses chaussettes. Castle sortit un grand tshirt de son armoire pour lui donner. Il lui arrivait au dessus des genoux, elle pouvait retirer son haut et son jean pour être plus confortable. Tous les deux s'allongèrent côte à côte avant que Castle n'éteigne la lumière. Quelques minutes plus tard, Kate roula vers lui pour se blottir dans ses bras. Castle passa un bras autour d'elle en souriant. Il ne pouvait pas voir son visage, mais il était presque certain qu'elle souriait aussi.

Retour à l'accueil