Rick était un homme tout ce qu’il y a de plus banal, ou du moins c’est ce que les gens ont tendance à penser en le voyant la première fois. Mais si une personne reste à ses côtés, et apprend à le connaître, elle découvrirait bien vite qu’il n’a rien de banal. Vivant seul dans un grand loft et passant la plupart de ses journées sur son ordinateur à écrire pour exprimer ce qu’il ressent, Rick ne fait pas paraître la tristesse qu’il connait depuis maintenant des années. Le désespoir était son meilleur compagnon depuis cette journée. La journée où toute sa vie avait basculé. Rick avait sombré dans l’alcool, et il ne s’en n’était jamais détaché. Personne n’était là pour le soutenir, personne ne l’avait jamais aidé.

 

Jusqu’au jour où il avait rencontré Kate. Ils ne se connaissaient que depuis quelques jours, et ils partageaient déjà une grande complicité. Kate n’avait pas encore remarqué le problème d’alcool de Rick, mais ça ne saurait tarder. S’ils continuaient de se voir et qu’ils allaient boire un verre tous les deux, la brunette verrait qu’il ne sait pas s’arrêter.

 

Kate était une jeune femme solitaire. Elle était lieutenant de la police. Plus jeune, elle avait étudié le droit à Stanford pour devenir avocat comme sa mère. Elle était son modèle. Mais alors qu’elle avait 19 ans, Kate a appris une nouvelle qui allait bouleverser sa vie pour toujours. Le corps sans vie de Johanna Beckett avait été retrouvé dans une ruelle sombre de Washington Heights. Son père avait sombré dans l’alcool, mais était sobre depuis cinq ans maintenant. Alors si elle et Rick allaient dîner, ou même boire un verre, elle remarquerait les signes.

 

Rick était passionné par l’écriture. Il n’avait jamais tenté de vivre avec ça, pensant qu’il n’avait aucun talent, mais sa mère, Martha, était persuadée qu’il avait de l’avenir dans ce domaine. Ses journées, il les passait à écrire des pages et des pages. Des histoires, des poèmes, des nouvelles, il avait de tout dans le disque dur de son ordinateur. Ce qu’il écrivait était souvent sombre, triste. Mais ces derniers temps, ses écrits étaient plus gais et joyeux. Et c’était ainsi depuis qu’il avait rencontré Kate.

 

Les deux amis – ils pouvaient s’appeler ainsi même après une semaine – s’étaient donnés rendez-vous au Old Haunt pour boire un verre en tête à tête. Ce n’était pas un rencard, juste une soirée entre amis à passer. Rick arriva le premier et réserva une table. Kate arriva plus tard que prévue, retenue par le travail à cause de la paperasse. Elle embrassa Rick sur la joue avant de prendre place face à lui.

 

- « Je suis désolée ; dit la brunette essoufflée. Je ne pouvais pas partir plus tôt.

-Ne t’excuses pas. Tu dois veiller sur la ville et arrêter les méchants. »

 

Le serveur arriva à leur table et prit leur commande. Rick commença avec un verre de whisky, Kate prit simplement une bière. Ce serait le seul alcool qu’elle prendrait si elle voulait rentrer chez elle saine et sauve. Rick, cependant, enchaînait les verres. Kate le voyait faire et remarqua que ça n’avait pas l’air de le déranger. Et le serveur semblait bien le connaître. Elle n’était dans sa vie que depuis une semaine, elle ne pouvait pas se permettre de lui faire des remarques concernant sa consommation d’alcool. Et pourtant, elle était inquiète pour lui. Alors quand il reprit un verre, elle ne put s’empêcher de lui faire une petite remarque.

 

- « Rick, tu devrais peut-être ralentir.

-Ne t’en fais pas, j’ai l’habitude. »

 

Kate se raidit sur sa chaise et son visage se figea. « J’ai l’habitude », c’est ce que son père disait avant qu’elle n’apprenne qu’il était alcoolique. Tous ces souvenirs lui arrivèrent en tête.

 

- « Tu… tu as l’habitude ? 

-Je tiens bien l’alcool ; répondit simplement ce dernier. »

 

Rick ne s’était jamais rendu compte du problème qu’il avait. Il buvait tous les jours jusqu’à s’en rendre malade. Il enchaînait les verres, que ce soit de la bière, du vin ou de la vodka.

 

- « Tu ne penses pas qu’il y a quelque chose d’autre ?

-Pourquoi est-ce qu’il y aurait quelque chose d’autre ? demanda Rick, confus.

-Tu bois souvent, et tu… tu bois beaucoup.

-Je ne bois pas beaucoup.

-Rick… »

 

Kate tira le verre de ce dernier vers elle. Elle lui rappela tout ce qu’il avait bu depuis qu’ils étaient arrivés. Elle lui rappela sa remarque, « j’ai l’habitude ». Des centaines, non, des milliers de pensées envahirent la tête de Rick. Ce dernier regarda le verre qui se trouvait devant lui avant de le pousser un peu plus vers Kate. Kate le regarda faire avant de relever la tête. Il avait l’air déçu. Déçu de lui-même sûrement. Elle le connaissait depuis une semaine et maintenant elle voulait l’aider ? Elle voulait l’inviter chez elle pour le surveiller ? Ce fut au tour de la jeune femme de se torturer l’esprit en se posant des milliers de questions. Kate poussa son verre sur le côté avant de prendre les mains de Rick dans les siennes.

 

- « Tu as un problème avec l’alcool Rick ; dit doucement Kate. Et je vais t’aider à le régler.

-Vrai… vraiment ? Tu me connais à peine et tu… tu veux m’aider ?

-Justement, ce sera l’occasion d’apprendre à te connaître. »

 

Ils ne connaissaient rien l’un de l’autre. Rick savait seulement que Kate était flic, mais il ne savait même pas qu’elle faisait partie de la criminelle. Si elle l’aidait, ils pourraient apprendre à se connaître, passer du temps ensemble. Mais pour le moment, Kate voulait seulement le sortir du trou dans lequel il était tombé. Et tout ça avant qu’il ne soit trop tard.

Retour à l'accueil