Kate avait retrouvé le sourire. Rick aussi. Tous les collègues de Kate, et surtout amis, avaient remarqué la bonne humeur de la jeune femme. Lanie n’avait pas besoin de lui demander ce qui se passait, elle avait rapidement compris que Rick était revenu.

 

- « Je l’ai croisé au café où il allait tout le temps. J’attendais ma commande et j’ai entendu sa voix. Il était juste derrière moi. Il m’a dit qu’il a été dans un centre. Grâce à moi.

-C’est génial pour lui ! Et pour toi !

-Oui, c’est génial ; avoua Kate en souriant. Je le revois ce week-end.

-Qu’est-ce qui va se passer à ton avis ? demanda Lanie en haussant un sourcil.

-Il se passera ce qui doit se passer. »

 

Kate tourna la tête dans l’autre direction pour masquer son sourire. Elle se mordilla la lèvre en pensant à toutes les choses qui pourraient se passer. Elle allait simplement dîner chez lui, rien de nouveau par rapport à ce qu’ils faisaient avant. Elle était nerveuse malgré tout. Ce n’était même pas un rencard, c’était une soirée en tête à tête entre amis. Elle se demandait comment elle allait s’habiller, la coiffure qu’elle aurait. La brunette avait encore deux jours pour se décider. Même si elle était nerveuse, elle était plus qu’impatiente à l’idée de le retrouver.

 

Rick avait passé une bonne partie de l’après-midi en cuisine pour préparer le repas. Il avait sorti le grand jeu pour Kate. Elle adorait ses lasagnes, alors il en avait préparé un grand plat. Il avait également préparé une entrée et un dessert : un moelleux au chocolat avec de la crème anglais et de la glace si elle en voudrait. Il avait tout préparé lui-même, et ce n’était peut-être pas un repas digne d’un restaurant luxueux, mais c’était l’intention qui comptait. Kate, de son côté, était en train de finir de se préparer. Elle avait mis un jean slim et une chemise blanche. Elle avait laissé ses cheveux détachés, lâchés sur ses épaules. Elle était restée naturelle, c’est comme ça que Rick la préférait. Elle enfila sa veste, prit ses clés et la boîte de chocolats qu’elle avait acheté. Elle quitta son appartement pour se diriger au loft. Elle trouva facilement une place en bas de l’immeuble. Elle entra dans le bâtiment et prit l’ascenseur pour arriver au quatrième étage. Elle frappa à la porte et entendit les pas de Rick se rapprocher.

 

- « Kate. Hey ; la salua Rick.

-Hey. Désolée je suis un peu en retard. Il y avait de la circulation.

-Ce n’est rien, ne t’en fais pas. »

 

Kate lui tendit la boîte de chocolats. Rick la remercia avant de se pencher vers elle et l’embrasser sur la joue. Il se décala pour la laisser entrer. Il l’aida à se débarrasser de sa veste et la posa sur le porte-manteau.

 

- « Tu n’étais pas obligée de ramener quelque chose, tu sais ; lui dit Rick.

-J’avais envie. Et je sais que tu les adores ceux-là.

-Tu me connais mieux que personne. »

 

Rick réalisa trop tard qu’il n’aurait peut-être pas dû dire ça. Mais Kate ne réagit pas mal, au contraire elle sourit. La brunette alla s’installer dans le canapé. Rick ne tarda pas à la rejoindre.

 

- « Tu veux un café, un chocolat, un soda, un jus de fruits ? Ou si tout ça ne te plaît pas, je peux aller acheter quelque chose rapidement

-Rick. Calme-toi ; lui dit Kate en posant sa main sur son avant-bras. Ne sois pas si nerveux. Ce n’est que moi. Et un café ira. »

 

Rick hocha la tête. Il se leva pour retourner dans la cuisine et préparer deux cafés. Et comme il savait qu’elle adorait les dessins qu’il faisait, il en fit un. Il lui ramena et Kate sourit en voyant le cœur qu’il avait fait.

 

- « C’est adorable. Merci. »

 

Que son café lui avait manqué. Et ses dessins aussi. Tout lui avait manqué. Elle était si heureuse de le retrouver. Et le plaisir était réciproque.

 

- « Comment tu te sens depuis que tu es sorti du centre ? lui demanda Kate.

-Mieux. Beaucoup mieux. J’ai voulu t’appeler de nombreuse fois quand j’y étais, mais je n’ai jamais osé. Je me suis dit que tu ne voudrais pas me parler.

-J’aurais décroché ; avoua Kate. Tu m’as manqué. Énormément manqué, Rick.

-Toi aussi, Kate. »

 

Ils étaient tous les deux assis l’un à côté de l’autre sur le canapé. Kate le regarda un instant avant de se jeter sur lui et enrouler ses bras autour de son cou. Ses câlins aussi lui avaient manqué. Rick la serra dans ses bras en retour.

 

- « Je suis tellement heureuse que tu ailles mieux ; murmura Kate, émue les larmes aux yeux.

-C’est grâce à toi tout ça. Je ne te remercierai jamais assez pour tout ce que tu as fait. Tu m’as sauvé. »

 

Kate resta un moment dans ses bras. Elle ne voulait plus s’en séparer. Mais son estomac en dit autrement avec ses gargouillements. Rick se recula. Il riait.

 

- « Je crois que c’est l’heure de manger ; dit ce dernier.

-Je crois aussi. »

 

Ils se levèrent du canapé pour aller s’installer à table. Autour du repas, ils discutèrent et rattrapèrent le temps perdu. Rick lui raconta son séjour au centre, Kate lui parla de son travail. Quand Rick amena le plat de lasagnes sur la table, Kate releva la tête vers lui.

 

- « Tu me connais mieux que personne ; répéta la brunette.

-Je sais ce que tu aimes. Et je sais que tu raffoles de mes lasagnes.

-Ce n’est pas la seule chose dont je raffole. »

 

Rick resta immobile quelques secondes ce qui fit rire Kate. Il n’avait pas changé, la moindre remarque déplacée et il était tout chamboulé. Tous les deux continuèrent de discuter, de manger. Kate pensait ne plus pouvoir manger, mais en voyant le moelleux au chocolat elle ne put résister. Elle passait un moment génial, elle aurait tout donné pour que ça ne s’arrête jamais.

 

- « Tu veux… tu veux rester pour regarder un film ? Comme au bon vieux temps ?

-J’en serai très heureuse. »

 

Kate l’aida à débarrasser la table et faire la vaisselle. Une fois chose faite, ils s’avancèrent vers le salon. Rick était un peu derrière elle. Et soudainement, il l’appela. Kate se retourna vers lui. Ils étaient debout en plein milieu du loft. Rick s’avança timidement vers Kate. Il ne savait pas si c’était le bon moment pour ça, mais il ne voulait plus attendre. Il respira un grand coupa avant de se lancer.

 

- « Je n’ai pas eu l’occasion de te le dire mais… je t’aime. Enfin, moi aussi je t’aime. Tu m’as devancée. »

 

Il la regardait dans les yeux. Son cœur battait beaucoup trop vite que la normale. Beaucoup trop impatiente, Kate mit fin à la distance entre eux. Elle caressa sa joue avant de capturer ses lèvres dans un baiser passionné. Rick passa ses mains dans son dos par réflexe, et l’attira contre lui. Kate enroula ses bras autour de son cou et pressa son corps contre le siens. Le maque se fit ressentir durant leur baiser. Les mains de la brunette se baladaient dans les cheveux de Rick tandis que ce dernier baladait les siennes dans le dos de Kate. À bout de souffle, ils se séparèrent. Kate laissa son front reposer contre celui de Rick. Tous les deux étaient essoufflés.

 

- « Ça aussi ça m’avait énormément manqué ; souffla Kate contre ses lèvres.

-Pas plus qu’à moi.

-Je suis certaine que si. »

 

Rick la fit taire en capturant ses lèvres à son tour. Ils n’avaient pas eu le temps de reprendre leur souffle.

 

- « Ça nous a manqué à tous les deux ; murmura Rick.

-C’est exactement ça. »

 

Kate caressa délicatement sa joue avant de lui voler un chaste baiser.

 

- « Je suis folle amoureuse de toi.

-Éperdument amoureuse comme tu me l’avais dit ?

-Folle et éperdument amoureuse. Rien n’a changé. »

 

Kate le regarda en souriant. Elle ne pouvait plus s’arrêter de sourire. Elle vola un autre baiser à Rick avant de prendre par la main. Ils s’installèrent dans le canapé pour regarder un film. Kate se blottit contre son petit ami, la tête enfouie dans son cou. Tout allait pour le mieux entre eux.

Retour à l'accueil