Le grand jour était enfin arrivé pour Kate et Rick. Tous les deux attendaient ce fameux rencard depuis des semaines, et ils y étaient enfin. Kate, nerveuse plus que jamais, n’arrêtait pas de passer devant le miroir pour s’assurer que tout était bien. Rick, de son côté, était sur la route pour venir la chercher. Il était tout autant nerveux qu’elle, ou peut-être un peu plus. Il se gara au pied de l’immeuble, respira un grand coup, et sortit de la voiture. Kate tournait en rond dans son salon quand il frappa à la porte. Elle respira un grand coup – à son tour – avant d’aller lui ouvrir. Et à peine eut-elle ouvert la porte qu’il avait la mâchoire qui touchait le sol. Il la regarda de la tête aux pieds à plusieurs reprises, comme pour s’assurer qu’elle était bien réelle. Il n’avait pas encore prononcé le moindre mot, mais elle avait déjà rougi en voyant son regard.

 

- « Je n’ai même pas les mots pour dire à quel point tu es sublime.

-Rick…

-Tu es la plus belle femme du monde. Vraiment, Kate tu es… tu es belle à couper le souffle. Sans arrêt. Je ne sais même pas comment je fais pour toujours être en vie.

-Rick… tu exagères.

-Jamais ; insista ce dernier. Regarde-toi dans le miroir. Tu es… Kate je suis tellement fou de toi. »

 

La brunette s’en fichait d’être décoiffée si Rick baladait ses mains dans ses cheveux, elle se jeta sur lui, et plus particulièrement sur ses lèvres.

 

- « Kate… ; souffla ce dernier quand elle se recula. Je ne pourrais te dire à quel point j’aime t’embrasser, mais si tu continues comme ça, je ne suis pas sûr de pouvoir me contrôler. Et je suis certain que tu peux déjà… le sentir. »

 

Rick était gêné à cause de la bosse qui s’était formée sous son pantalon.

 

- « Je peux t’assurer que… tu me fais le même effet. »

 

Kate lui vola un tendre baiser avant de se reculer et le regarder en souriant.

 

- « Allons dîner. Nous l’avons mérité ce rencard. »

 

Kate le prit par la main avant de l’attirer hors de son appartement. Elle ferma derrière elle et suivit Rick jusqu’à sa voiture. Ce dernier lui ouvrit la portière et la laissa s’installer sur le siège passager. Il s’installa à son tour avant de démarrer le moteur et quitter son emplacement.

 

- « Tu vas me dire où on va dîner ou tu vas me faire attendre jusqu’à ce que l’on arrive ?

-Sois patiente, mon ange. »

 

Mon ange. Kate avait toujours les surnoms de ce genre mais, bizarrement, elle adorait quand Rick en utilisait. Le restant du trajet se déroula dans le silence, cependant il n’était pas pesant. En arrivant devant le restaurant, Rick trouva une place facilement.

 

- « Un restaurant français ; dit Kate. Tu ne pouvais pas faire plus romantique.

-Ça te plaît ? Parce que si ce n’est pas le cas, on peut toujours…

-Rick ; le coupa Kate en posant sa main sur son bras. C’est parfait. »

 

La brunette déplaça sa main et vint caresser sa joue avant de l’embrasser. Rick lui offrit un petit sourire timide avant de sortir de la voiture et faire le tour pour l’aider à en sortir. Il annonça son nom en arrivant à l’accueil et un serveur les amena à leur table. Comme depuis le début de la soirée, Rick se comporta en parfait gentleman. Il tira la chaise de Kate et la laissa s’installer avant d’aller s’asseoir en face. Le serveur leur apporta la carte des apéritifs et des entrées.

 

- « Tu veux que je prenne quelque chose sans alcool ? demanda alors Kate.

-Non, fais toi plaisir. »

 

Rick sortit son petit porte-clé de la poche de la veste de son costume.

 

- « Bientôt quatre mois ; dit ce dernier.

-Je suis fière de toi. Je ne le dis pas assez, mais je le suis. »

 

Kate plaça sa main sur la sienne au-dessus de la table. Tous les deux étaient aux anges, et la soirée ne faisait que commencer. Ce soir, ils avaient l’impression de se redécouvrir. Ils discutaient de tas de sujets différents, du passé, du présent, mais aussi du futur. Parce que leur futur, ils le passeraient ensemble. C’est ce qu’ils voulaient. Profiter de chaque moment tous les deux, mais aussi avec Alexis. Mais, pour le moment, ils avaient bien l’intention de profiter de cette soirée en tête à tête.

 

- « Tu es vraiment sublime ; répéta Rick pour la énième fois.

-Tu n’arrêtes pas de le dire, et tu sais que ça me fait rougir alors arrête ça. Et… je dois avouer que tu es mignon dans ton costume. Avec ta cravate.

-Pas autant que toi. Et je crois que je ne suis pas le seul à le penser. »

 

Rick avait un remarqué un homme qui posait beaucoup trop ses yeux sur Kate. Il s’excusa auprès de petite amie avant d’aller lui dire deux mots. Kate se retourna et vit qu’il discutait avec un homme. Il était jaloux, et il ne le cachait pas. Quand il revint s’asseoir, Kate ne le lâcha pas des yeux.

 

- « Tu es encore plus craquant quand tu es jaloux.

-Je ne suis pas jaloux. Mais il te regarde beaucoup trop alors qu’il est avec sa copine. Ou plutôt, son ex-copine. »

 

Kate se mit à rire. Rick la rejoignit. La soirée passait beaucoup trop vite. Le serveur venait de leur apporter leur dessert. Ils se régalèrent. Et pour terminer le repas, ils prirent tous les deux un café. Rick paya l’addition et revint chercher Kate. Ils se baladèrent un peu avant de retourner à la voiture. Kate attrapa la main de son petit ami et entremêla leurs doigts.

 

- « Merci pour ce rencard. Le meilleur que j’ai pu avoir ; lui dit Kate.

-La soirée n’est pas encore terminée. »

 

Rick se tourna vers elle et lui vola un baiser. Ils continuèrent de se balader un petit peu. Et quand le vent commença à se lever, ils firent demi-tour et Rick donna sa veste à Kate. Ils arrivèrent enfin à la voiture, Kate rendit sa veste à Rick. Ils restèrent silencieux jusqu’à ce qu’ils arrivent au loft. Rick leur prépara un café à tous les deux avant qu’ils n’aillent s’installer dans le canapé. Kate termina rapidement sa tasse et la posa sur la table basse. Elle s’approcha de Rick et lui vola un baiser.

 

- « J’ai vraiment passé un bon moment ce soir ; murmura-t-elle.

-Je t’ai dit que ce n’était pas encore terminé. »

 

Kate quitta ses lèvres pour son cou. Elle commença par y déposer un baiser, puis elle dévora son cou entier.

 

- « Kate… ; gémit son petit ami. »

 

Elle poursuivit. Et quand elle le quitta, elle se leva et lui attrapa la main.

 

- « Kate… tu es sûre ? »

 

La brunette se tourna et se colla presque contre lui. Elle jouait avec le nœud de sa cravate. Cravate qu’elle défit très rapidement.

 

- « Je t’aime Rick. Laisse-moi te montrer à quel point. »

 

Le corps tout entier de Rick sentit les frissons passer. Il n’attendit pas plus longtemps pour capturer ses lèvres. Tout en l’embrassant, il la fit reculer jusqu’à la chambre. Ils venaient d’y entrer, et ils n’étaient pas prêts d’en sortir.


 
Retour à l'accueil