Les enfants qui lisent, fermez la page (rated M)... ;) -M

 

Le corps tout entier de Rick sentit les frissons passer. Il n’attendit pas plus longtemps pour capturer ses lèvres. Tout en l’embrassant, il la fit reculer jusqu’à la chambre. Ils venaient d’y entrer, et ils n’étaient pas prêts d’en sortir.

 

Kate était de dos au lit. Rick était debout face à elle. Ses pupilles étaient dilatées, et ce n’était pas à cause de la lumière. Le cœur palpitant, il alla presser son corps contre celui de Kate avant de l’embrasser. La brunette enroula ses bras autour de son cou et répondit franchement à son baiser. Quand ils se reculèrent, les pupilles de Kate étaient aussi dilatées que celles de Rick. Tous les deux avaient beaucoup attendu ce moment, et il était enfin arrivé.

 

- « Je sais que je n’ai pas arrêté de te dire que tu étais sublime dans cette robe, mais toute la soirée j’ai pensé au moment où je te t’enlèverai ; murmura ce dernier, la voix rauque.

-Alors enlève-la moi. »

 

Kate le regarda dans les yeux avant de se retourner. Rick en eut le souffle coupé. Il devait défaire la fermeture du haut pour ensuite pouvoir lui retirer sa robe. Il leva le bras pour défaire la fermeture. Kate commença à vouloir la retirer, mais Rick l’en empêcha. Il la fit tourner sur elle-même afin qu’elle soit face à lui.

 

- « Je veux te voir quand je vais la retirer ; murmura ce dernier. »

 

Rick attrapa les deux bretelles de sa robe avant de les faire glisser le long de ses bras. La robe descendit toute seule dans le mouvement et effleura le corps de Kate jusqu’à ce qu’elle se retrouve sur le sol. Rick la regarda intensément.

 

- « Tu es tellement magnifique ; murmura ce dernier. Je ne me lasserai jamais de te regarder.

-Embrasse-moi. »

 

Rick exauça son souhait. Il caressa sa joue avant de capturer ses lèvres. Il la fit lentement reculer un peu plus vers le lit. Kate en profita pour défaire les boutons de sa chemise. Quand ils se séparèrent, Rick allongea Kate tout en l’accompagnant. Il se retrouva allongé sur elle et vint tout de suite déposer ses lèvres sur les siennes. Il portait toujours sa chemise, mais Kate ne tarderait pas à lui enlever. Kate avait acheté un nouvel ensemble de sous-vêtement pour l’occasion. Et Rick n’était pas déçu. Mais pour le moment, il trouvait son cou plus attirant. Kate bascula sa tête en arrière quand il mordilla une parcelle de peau.

 

- « Je préfère que tu me fasses des suçons dans des endroits où seul toi pourra les voir ; souffla Kate.

-Ça va arriver, je ne fais que commencer. »

 

La voix rauque de Rick enflamma le corps de Kate. Une vague de frissons l’envahit. Rick abandonna son cou pour venir l’embrasser.

 

- « Tu es encore trop habillé ; souffla Kate contre ses lèvres.

-Déshabille-moi. Je suis à toi. Rien qu’à toi. »

 

Rick n’eut pas besoin d’en dire plus. Kate lui retira sa ceinture. Elle défit la braguette de son pantalon avant de l’aider à le retirer. Tous les deux ne portaient plus que leurs sous-vêtements. Et chacun prit le temps d’admirer, de découvrir le corps de l’autre. Kate sentait que Rick était un peu timide, il faisait tout pour cacher les moindres parties de son corps. Elle leva une main pour lui relever la tête afin qu’il la regarde.

 

- « Tu es parfait Rick ; murmura la jeune femme. À mes yeux tu l’es, et c’est tout ce qui compte.

-Je t’aime. »

 

Rick l’embrassa avant qu’elle n’ait le temps de lui répondre. Kate se leva du matelas et pressa son corps contre le siens. Elle pouvait sentir le désir de Rick entre ses cuisses à travers son boxer. Et lui aussi pourrait bientôt réaliser l’effet qu’il lui faisait. Le jeune homme quitta les lèvres de Kate. Il traça une lignée de baisers dans son cou avant de descendre un peu plus. Il s’arrêta au niveau de sa poitrine qui, pour le moment, était toujours couverte. Mais elle ne le serait plus pour longtemps. Rick déposa un premier baiser entre ses seins avant de se décaler sur le côté. Il embrassa la partie de son sein qui était découverte. Il mordilla sa peau.

 

- « Seul moi pourra voir cet endroit ; murmura Rick contre sa peau.

-Et tu pourras le voir autant de fois que tu veux. 

-Ça j’espère bien. »

 

Kate laissa un petit rire s’échapper. Rick, lui, sourit. Il remonta et captura les lèvres de Kate. La brunette les fit rouler sur le lit et Rick se retrouva en position inférieure. Kate était assise sur lui, au niveau de son entrejambe. Une fois de plus, elle pouvait sentir à quel point il avait envie d’elle. La brunette se pencha sur lui et captura ses lèvres. Rick gémit de frustration quand elle se recula bien trop tôt. Elle dévora son cou à son retour avant de descendre plus bas. Elle déposa une lignée de baisers sur son torse tout en le caressant.

 

- « Kate… ; gémit ce dernier.

-C’est à mon tour de jouer. »

 

Kate lui vola un baiser avant de dévorer son cou de baisers (encore une fois). Ses mains se baladaient sur son torse. Alors que Rick pensait qu’elle n’irait pas plus loin, elle commença à remuer ses hanches contre son entrejambe. Et cette fois, Rick ne pouvait retenir ses gémissements.

 

- « Kate… je ne vais pas tenir longtemps si tu continues comme ça… »

 

Rick profita d’un moment de faiblesse pour se redresser et être à la hauteur de Kate. Elle captura ses lèvres avant qu’il n’ait le temps de le faire. Ce dernier passa une main dans son dos et défit l’agrafe de son soutien-gorge. Ils se reculèrent afin que Rick puisse lui retirer complètement. Kate se colla aussitôt contre lui. Ils étaient torse contre torse. La poitrine de Kate était enfin libérée. Rick la plaqua contre le matelas. Et Kate savait déjà ce qui allait suivre… Rick prit son sein dans sa bouche. Kate s’agrippa au drap avec l’une de ses mains.

 

- « Rick… oh Rick… »

 

Kate sentit sa langue chatouiller son sein, son mamelon. Les tétons de Kate pointaient vers le ciel.

 

- « Tu es magnifique ; répéta Rick. »

 

Il abandonna son sein pour donner le même traitement de faveur au deuxième. Cette fois, il le mordilla légèrement. Kate gémit, pour la énième fois déjà. Rick traça une lignée de baiser jusqu’au bas de son ventre, à la limité de sa culotte. Les papillons remuèrent dans son ventre. Les frissons envahirent son corps. Il remonta à son niveau mais garda une main posée au niveau de sa hanche. Il voulait lui retirer ce dernier vêtement, mais il ne voulait pas le faire sans avoir son approbation. Il releva la tête et la regarda.

 

- « Kate ?

-Retire-la, Rick. »

 

Ce dernier lui vola un tendre baiser avant de redescendre. Il posa ses deux mains sur les extrémités de sa culotte avant de la tirer. Kate se souleva du matelas pour l’aider à la retirer complètement. Et Kate se retrouva complètement nue. Rick se redressa sur ses genoux pour la regarder, l’admirer. Il se pencha à nouveau vers elle. La brunette gémit quand il engloba son sein dans sa main tout en embrassant son cou. Puis il descendit plus bas. Plus bas que ses seins. Plus bas que sa taille. Il écarta ses jambes et embrassa l’intérieur de ses cuisses.

 

- « Rick… 

-Tu es dans cet état là depuis longtemps ?

-Depuis le restaurant ; répondit Kate, essoufflée. »

 

Rick avait remarqué que Kate avait envie de lui en lui retirant sa culotte, en voyant qu’elle était toute mouillée. Mais là, c’était une toute autre chose. Il se rapprochait de plus en plus de son intimité, et Kate s’agrippait davantage au drap. Elle gémit quand elle sentit sa langue entrer en elle. Et elle bascula la tête en arrière quand il amena ses mains au niveau de ses seins.

 

- « Rick… je veux plus… je te veux toi. S’il… s’il te plaît. 

-Sois patiente.

-Tu en as autant envie que moi. »

 

Rick continua de lui donner le plaisir en utilisant sa langue, ses mains, et rien de plus. Et déjà avec ça, Kate perdait la tête. Elle déplaça ses mains pour les balader dans les cheveux de son petit ami. L’orgasme la frappa rapidement. Rick déposa un ultime baiser entre ses cuisses avant de remonter et capturer ses lèvres. Kate posa ses mains au niveau des extrémités du boxer de Rick avant de lui retirer. Son érection effleurait son antre. Ce simple contact la fit gémir.

 

- « Rick… je te veux en moi… »

 

Kate enroula ses jambes autour de la taille de son petit ami. Ce dernier vint coller son corps contre le siens. Leurs fronts se touchaient. Ils se regardaient dans les yeux. Kate baissa l’une de ses mains pour attraper son membre et le guider. Et, quand il entra enfin en elle, tous les deux gémirent à l’unisson. Rick commença avec un rythme de va-et-vient lent. Ils ne se quittaient pas des yeux, bougeaient en parfaite synchronisation. Rick attrapa l’une des mains de Kate et entrelaça leurs doigts avant de les placer au-dessus de la tête de la jeune femme.

 

- « Plus vite ; souffla Kate. »

 

Rick accéléra le mouvement du va-et-vient. Il étouffa un long gémissement de Kate avec ses lèvres. Kate baladait ses mains dans son dos jusqu’à ce qu’elle arrête. Quand Rick donna un coup de rein plus important, elle enfonça ses ongles dans son dos.

 

- « Tu veux que j’arrête ? lui demanda Rick, autant essoufflé qu’elle.

-Non. Continue. Ne t’arrête pas. »

 

Rick accéléra le mouvement une dernière fois. Kate fut frappée par son deuxième orgasme. Rick son premier. Il ralentit le mouvement petit à petit, avant de se retirer complètement. Il déposa un baiser sur le front de Kate avant de se laisser tomber sur le côté. Tous les deux étaient essoufflés. Leurs corps étaient perlés de sueur. Rick n’avait pas été intime avec une femme depuis des années. Il ne savait pas si Kate avait aimé. Il se coucha sur son flanc pour la regarder. Et, timidement, il lui posa la question.

 

- « Est-ce que… est-ce que ça t’a plu ?

-Rick, bien sûr que ça m’a plu. C’était… c’était magique. Tu as été tendre, attentionné et tu as pris ton temps. C’était encore mieux que ce que j’avais imaginé. »

 

Kate caressa délicatement sa joue avant de l’embrasser tendrement.

 

- « Tu as été parfait du début à la fin.

-Ce n’est pas encore fini ; lui répondit Rick. »

 

Kate sourit. Elle vint se blottir contre lui et enfouit sa tête dans son cou. Rick passa un bras autour d’elle et l’embrassa sur le front.

 

- « Alors comme ça tu avais déjà imaginé cette soirée ? demanda Rick pour la taquiner.

-Comme si toi tu ne l’avais pas fait ! se défendit Kate.

-Qu’est-ce que veut dire cette insinuation ?

-Que tu as déjà pensé à moi… et que j’étais nue dans ces pensées. »

 

Kate traçait un chemin avec son doigt sur le torse de Rick.

 

- « Tu étais nue à plusieurs reprises, je l’avoue. Mais te dire combien de fois, je ne sais pas. J’ai perdu le compte.

-Pervers ! s’exclama Kate en riant. »

 

Le silence ne tarda pas à s’installer dans la chambre. Kate releva la tête pour regarder son petit ami. Il tourna la tête vers elle au même moment.

 

- « Je t’aime tellement ; murmura Kate. Je suis tellement heureuse d’être avec toi.

-Je t’aime encore plus. Tu fais de moi l’homme le plus heureux au monde.

-Je ne pense pas que ce soit possible. Je t’aime vraiment plus que tout au monde. »

 

Kate scella cet aveu par un tendre baiser. Rick l’approfondit. Kate se retrouva rapidement allongée sur le matelas avec Rick au-dessus de lui. La nuit serait courte pour eux.

Retour à l'accueil