Rick retrouvait Alexis aujourd’hui. Et cette fois, il n’allait pas passer une journée avec elle mais une semaine entière. Pour la première fois depuis trois ans, il allait passer une semaine avec Alexis. En plus de ça, l’anniversaire de la petite fille était dans trois jours. Ils le passeraient tous ensemble. Pendant cette semaine, Ils auraient le temps de faire des tas de choses, contrairement aux fois où ils ne passaient que quelques heures ensemble. Rick s’était levé tôt. Il n’avait presque pas fermé l’œil de la nuit, à la fois pressé et nerveux de retrouver Alexis. La nourrice devrait bientôt arriver. Rick faisait les cent pas dans son appartement. Kate n’était pas là, mais elle le connaissait et elle savait qu’il était nerveux. Alors, pour essayer de le détendre, elle lui envoya un message.

 

Tout va bien se passer. Tu vas passer une semaine de rêve avec ta fille, tu vas profiter. Elle va être plus qu’heureuse de te revoir. Tu lui feras un bisou de ma part. Je t’aime. K.

 

C’était un message court et simple, mais il rassura Rick. Kate était retenue au commissariat en ce samedi matin pour remplir de la paperasse, elle n’avait pas pu rester avec lui pour accueillir Alexis. La petite fille lui manquait beaucoup, elle ne l’avait pas vue depuis longtemps.

 

Alexis arriva vers dix heures. Les battements de cœur de Rick s’accélérèrent quand il entendit frapper à la porte. Il respira un grand coup avant d’aller ouvrir. Alexis lui sauta dans les bras. Rick la porta et la serra contre lui. Comme à chaque fois qu’il la retrouvait, l’émotion prit le dessus. Il sentit quelques larmes couler. Rick tira la valise d’Alexis à l’intérieur du loft avant de refermer la porte.

 

- « Comment tu vas pumpkin ?

-Je suis contente d’être là ! Je reste longtemps en plus ! s’exclama la rouquine.

-Oui, une semaine entière. On va avoir le temps de faire pleins de choses

-Kate sera avec nous aussi ?

-Elle viendra te voir oui. Elle voulait être avec moi ce matin, mais elle devait travailler. Elle viendra ce soir.

-J’ai hâte de la voir. Elle m’a manquée. »

 

Rick ne pouvait s’empêcher de sourire quand il voyait à quel point Alexis aimait Kate. Et c’était réciproque. Toutes les deux s’étaient bien entendues dès la première fois où elles s’étaient vues. Rick n’aurait pas pu rêver mieux. Le jeune homme monta la valise d’Alexis dans sa chambre à l’étage. Et la première chose qu’il vit en l’ouvrant, c’est la peluche éléphant que Kate lui avait offerte la première fois. Alexis l’emmenait partout avec elle depuis, elle ne la lâchait plus. Il y avait une autre peluche, un peu plus petite. C’était également un éléphant.

 

- « C’est pour Kate ; dit Alexis. Elle adore les éléphants comme moi, et comme elle m’avait fait un cadeau je veux lui en faire un aussi.

-Je suis sûr que ça lui fera plaisir.

-Tu crois qu’elle va bien l’aimer ?

-J’en suis certain ; répondit Rick en souriant. »

 

Kate ne le montrait pas forcément, mais elle était sensible. Et parfois, les plus petites intentions la faisaient pleurer. Elle serait capable de verser une larme lorsqu’Alexis lui donnerait la petite peluche. Rick aida Alexis à ranger toutes ses affaires dans sa petite penderie. Au fond de la valise se trouvait une pochette. La petite fille l’attrapa avant de la tendre à son père.

 

- « Je n’étais pas là pour la fête des Papas. J’ai fait pleins de dessins pour toi. Bonne fête en retard, Papa. »

 

Rick en tremblait. Il ouvrit la pochette, il y avait des dizaines de dessins que sa fille avait fait. Ému aux larmes, il la prit dans ses bras.

 

- « Merci ma chérie, c’est vraiment gentil. Je vais tous les regarder et en afficher certains dans mon bureau.

-Je t’aime Papa.

-Moi aussi je t’aime. »

 

Rick regarda sa fille en souriant avant de l’embrasser sur le front. Il toucha le porte-clés dans sa poche, celui qu’il avait toujours avec lui pour se rappeler qu’il était sobre. Il le sortit de sa poche pour le montrer à Alexis.

 

- « Ça fait sept moi que Papa guérit ; commença Rick. Et je garde ce porte-clés avec moi pour me le rappeler. J’ai pris un éléphant parce que toi et Kate vous les aimez beaucoup, et penser à vous m’aide beaucoup. 

-Grand-mère doit te regarder depuis le ciel.

-Oui. Elle veille sur nous.

-Sur Kate aussi ? demanda Alexis.

-Elle veille sur Kate aussi. »

 

En parlant de Kate, la brunette avait terminé de remplir toute sa paperasse. Ayant fini avant l’heure, elle ne prévint pas Rick de son arrivée. Elle préférait lui faire une surprise en arrivant à l’improviste. Elle quitta le commissariat pour aller au loft et retrouver son petit ami et Alexis. Elle se gara en bas de l’immeuble en arrivant avant de monter les escaliers par deux marches. Elle frappa à la porte. Alexis et Rick se regardèrent.

 

- « C’est peut-être Kate ; dit la petite fille.

-Elle est au travail, elle me l’aurait dit si elle avait terminé. »

 

Rick ouvrit la porte. C’était bien Kate. Et les deux Rodgers étaient surpris de la voir sur le palier.

 

- « Kate. Je croyais… je croyais que tu étais coincée au commissariat jusqu’à ce soir.

-J’ai tout terminé rapidement alors je suis venue ici directement.

-Kate ! s’exclama Alexis en arrivant. »

 

Kate se baissa et ouvrit grand ses bras pour accueillir Alexis. Elle la serra contre elle.

 

- « Je suis contente de te voir Kate ; murmura Alexis.

-Moi aussi je suis contente de te voir Lex.

-Donc Alexis a le droit à un câlin, mais pas moi ? râla Rick derrière elles.

-Arrête de te plaindre Papa. »

 

Les deux filles se mirent à rire. Rick, lui, n’en revenait pas. Quand Kate lâcha Alexis, elle se releva et se dirigea vers Rick. Elle enroula un bras autour de son cou avant de l’embrasser. Elle en oublia qu’Alexis était là.

 

- « Je sais que vous êtes amoureux, mais c’est dégoutant. »

 

Le couple se sépara en riant.

 

- « Tu ne diras pas ça quand tu auras notre âge ; lui répondit Rick.

-Pour l’instant je suis petite.

-Et j’aimerais que tu le restes encore longtemps. »

 

Alexis leva les yeux au ciel. Elle avait les mêmes mimiques que Kate. Il avait parfois l’impression de voir en double. La petite fille alla rapidement dans sa chambre pour chercher la peluche de Kate. Elle la cacha dans son dos en descendant les escaliers. Et quand elle arriva juste devant Kate, elle tendit la peluche vers elle.

 

- « C’est… c’est pour moi ? demanda Kate.

-Oui. C’est un cadeau pour toi. »

 

Rick avait vu juste. Kate se mit à pleurer.

 

- « Merci Lex. Elle est vraiment belle.

-Pourquoi tu pleures ?

-C’est parce que je n’ai pas l’habitude de recevoir des cadeaux. Et… et ça me touche beaucoup d’en recevoir un de ta part. »

 

Alexis s’avança vers Kate et enroula ses bras autour de son cou. Kate enroula ses bras autour du corps de la petite fille avant de l’embrasser sur le front. Quand Alexis se recula, elle alla dans sa chambre chercher un dessin qu’elle avait fait pour Kate. Rick en profita. Il arriva derrière Kate et plaça ses mains sur son ventre.

 

- « Elle t’aime beaucoup. Et… je ne serais pas surpris si elle finissait par te le dire elle-même.

-Je l’aime beaucoup aussi. Vraiment beaucoup. 

-Je le sais. »

 

Rick l’embrassa sur la tempe avant qu’elle ne se tourne vers lui pour déposer ses lèvres sur les siennes.

 

- « Nous allons passer une super semaine tous les trois ; murmura Rick. »

 

Et il avait raison. Ils allaient passer une semaine inoubliable.

Retour à l'accueil