Rick se préparait pour se rendre à une première réunion des alcooliques anonymes. Il n’avait jamais voulu y mettre les pieds, mais Kate avait réussi à le faire changer d’avis. Et même s’il ne s’y sentait pas à l’aise, elle ne l’obligerait pas à continuer, elle voulait seulement qu’il essaye. Kate s’était absentée du commissariat pour amener Rick à sa réunion. Ce dernier était nerveux, et elle le voyait. Garée devant l’immeuble, Kate avait coupé le contact et s’était tournée vers lui.

 

- « Toutes ces personnes sont dans la même situation que toi ou presque. Tu n’as pas à avoir peur de leur parler de ce que tu vis, ce que tu ressens.

-Je sais mais je… c’est juste que je préfère parler de ce que je ressens… avec toi ; avoua timidement ce dernier. »

 

Kate lui offrit un sourire avant de poser une main encourageante sur son genou. Rick posa sa main sur la sienne et entremêla leurs doigts avant de relever la tête vers elle.

 

- « Parle ce dont tu as envie. S’il y a des choses dont tu ne veux pas parler, tu n’en parles pas. Tu sais que je serai là ce soir pour t’écouter si tu en as besoin.

-Je ne sais pas ce que je ferai sans toi ; lui répondit le jeune homme. Merci Kate. Merci infiniment.

-Je serai toujours là. Maintenant file, je viendrai te chercher quand ce sera fini. Et ne t’en fais pas si je suis en retard, le Capitaine va peut-être me retenir un peu plus longtemps pour la paperasse.

-Je t’attendrai ici. À tout à l’heure Kate.

-À tout à l’heure. »

 

Elle déposa un baiser sur sa joue avant qu’il n’ouvre la portière et sorte de la voiture. Kate attendit qu’il soit rentré avant de démarrer. Elle avait confiance en lui, elle savait qu’il allait aller jusqu’au bout, elle voulait simplement s’assurer que tout allait bien. C’était stupide puisqu’il n’avait que quelques mètres à marcher, mais elle était restée.

 

Rick prit place sur l’une des chaises. Quelques personnes étaient arrivées, mais ils restaient peu nombreux. Nerveux, son pied tapait sur le sol alors que sa jambe tremblait. Il sortit son portable de sa poche et envoya un message à Kate.

 

J’aimerais que tu sois là, ce serait beaucoup plus facile avec toi. Je te vois tout à l’heure. R.

 

Kate regarda son message une fois qu’elle arriva au commissariat. Elle sourit. Il la faisait toujours sourire avec un simple message.

 

Tu vas y arriver, je le sais. Je crois en toi. À tout à l’heure. K.

 

De son côté, Rick n’était pas aussi souriant. Les chaises se remplissaient, la réunion allait bientôt commencer. Certaines des personnes présentes étaient nouvelles, d’autres avaient l’habitude. Rick faisait partie des nouveaux. Une personne se dévoua pour expliquer le déroulement des réunions aux nouveaux. Et, pour commencer, elle parla d’elle. Rick était écoutait attentivement et essayait de comprendre comment ces personnes pouvaient autant se confier à des inconnus. Il était incapable de faire ça, la seule personne à qui il pouvait dire ce qu’il ressentait était Kate. Personne d’autre. Elle était entrée dans sa vie et avait bousculé son quotidien sans rien lui demander. Et il ne s’en plaignait pas. Jamais.

 

Ce fut au tour de Rick de parler de lui. Le jeune homme respira un grand coup et garda la tête baissée. Il pensa à sa mère, à Alexis. À Kate aussi.

 

- « Bonjour à tous ; commença-t-il doucement. Je m’appelle Rick, et je suis alcoolique. »

 

D’abord hésitant, Rick finit par parler de lui, de son histoire. Cependant, il n’en dit pas trop. Juste le minimum, et le plus important. C’était peu, mais c’était un début.

 

Il écouta attentivement les autres personnes présentes. Il ne s’attendait pas à ce qu’autant de personnes souffrent à cause de l’alcool. Mais beaucoup ne parlent pas de ce problème, Rick le premier. Mais tout ça avait changé depuis l’arrivée de Kate. Rick sortit du bâtiment et s’appuya sur le petit muret devant en attendant Kate. La jeune femme lui envoya un message pour le prévenir qu’elle partait du commissariat. Et elle s’excusa de son retard ce qui fit sourire Rick. Il la faisait peut-être sourire, mais elle le faisait sourire en retour.

 

Kate arriva plus rapidement que ce que Rick pensait. Elle se gara sur le côté et sortit de la voiture pour le rejoindre près du muret.

 

- « Tout s’est bien passé ? demanda-t-elle.

-Plutôt, oui. J’ai réussi à parler. Pas beaucoup, mais je l’ai fait.

-J’étais certaine que tu pourrais. 

-Merci de croire autant en moi. Vraiment. »

 

Kate le remercia en l’embrassant sur la joue. Ce geste simple mais intime devenait de plus en plus fréquent entre eux, mais ils n’allaient pas s’en plaindre.

 

- « Je t’invite chez Remy’s ce soir pour fêter ça ; lança Kate quand ils entrèrent dans la voiture.

-Lieutenant Beckett, vous savez comment me faire plaisir. »

 

Kate se mit à rire. Rick donnerait tout pour la voir sourire pour le restant de ses jours. Comme il n’était pas tard, ils s’arrêtèrent dans un café avant d’aller dîner chez Remy’s. Rick commanda un chocolat chaud, Kate un café.

 

- « Tu vas t’en sortir Rick. Tu es bien parti pour. Il ne faut surtout pas baisser les bras.

-Je ne veux pas crier victoire trop vite. Le plus gros n’est pas encore passé. Je fais toujours des crises quand je suis en manque et je…

-Tu vas y arriver ; insista Kate, posant sa main sur la sienne. Je crois en toi, et je suis là. »

 

Rick posa sa main sur la sienne. Cette fois c’est elle qui entremêla leurs doigts.

 

-«Heureusement que tu es là. »

Retour à l'accueil