Rick allait passer une journée du week-end avec Alexis, comme il le faisait tous les deux mois. La nourrice qui la gardait la plupart du temps – et qui la voyait plus que sa propre mère – allait la déposer au loft. Et, pour l’occasion, Rick voulait inviter Kate. Il voulait qu’elle rencontre Alexis. Il ne lui en avait pas encore parlé, mais il savait qu’elle serait heureuse de la rencontrer. Rick avait parlé de Kate à Alexis lorsqu’il l’avait eue au téléphone. Il n’avait plus qu’à en parler à Kate et tous les trois pourraient passer une journée ensemble.

 

Rick était dans son bureau en train d’écrire un peu, se vider l’esprit. Ses histoires étaient de plus en plus joyeuses, mais une partie d’entre elles était encore sombre. Mais il progressait, il avait moins d’idées noires. Et ce, depuis que Kate était arrivée dans sa vie. Elle ne l’aidait pas seulement à soigner son problème d’alcool, elle rendait sa vie plus belle. Et même s’il ne lui disait pas, qu’il ne parlait pas de ce qu’il ressentait vis-à-vis d’elle, il espérait qu’elle sache qu’elle comptait énormément à ses yeux. Et, en parlant du loup – ou plutôt en y pensant – Kate l’appela. Il attrapa son portable sur le côté avant de décrocher.

 

- « Kate ! Hey !

-Hey Rick ! Tu as l’air de bonne humeur aujourd’hui.

-Ça te déplaît ? demanda ce dernier pour le taquiner.

-Bien au contraire ! J’aime te savoir souriant et heureux. J’aime beaucoup. »

 

Elle disait vrai, le savoir heureux et le voir sourire était la plus belle chose qui pouvait arriver.

 

- « J’allais justement t’appeler ; poursuivit Kate. Je me demandais si tu voulais te balader dans New York samedi et peut-être aller le soir ? »

 

Kate réalisa après avoir fini que ce qu’elle venait de dire ressemblait à une invitation pour un rencard. Et elle ne voulait pas que ça le soit. Du moins, pas aussi tôt. Rick avait encore des tas de choses à régler. Il était vulnérable pour commencer quoique ce soit maintenant. Et pourquoi pensait-elle à ce genre de choses ? Rick n’était qu’un ami. Rien d’autre, rien de plus.

 

- « En fait, je vois Alexis samedi. C’est ma journée avec elle.

-Oh ; répondit simplement Kate. Je comprends mieux pourquoi tu es de si bonne humeur.

-En fait… je voulais que tu passes la journée avec nous ; dit timidement Rick. »

 

Rick venait-il vraiment de dire qu’il voulait qu’elle rencontre sa fille ? Rencontrer Alexis ?

 

- « Tu veux… tu veux que je rencontre Alexis ?

-Je lui ai déjà parlé de toi. Elle serait ravie de te voir.

-Tu ne la vois pas souvent, tu ferais mieux de profiter de cette journée avec ta fille Rick.

-Je veux passer cette journée avec toi aussi. Elle sera d’autant plus magique. »

 

Kate se mordilla la lèvre à l’autre bout du fil. Elle l’imaginait en train de faire ses yeux de chien battus et ne pouvait pas résister.

 

- « Je serai heureuse de la rencontrer Rick ; finit-elle par dire.

-J’ai tellement hâte de la voir. J’ai tellement hâte de passer cette journée avec toi.

-Moi aussi Rick. Moi aussi. »

 

Maintenant, tous les deux devaient attendre que la semaine soit terminée pour se voir. Kate, de son côté, était nerveuse à l’idée de rencontrer Alexis. C’était une étape importante, elle ne voulait pas que sa fille la déteste.

 

Le jour-même, elle n’arrêtait pas de tourner en rond dans le loft de Rick. Ce dernier, se tenant à quelques mètres, la regardait faire en souriant.

 

- « Tu es mignonne quand tu es nerveuse ; dit ce dernier.

-Pour toi, je suis mignonne peu importe ce que je fais.

-Parce que c’est le cas. Tu l’es. »

 

Kate lui tourna le dos pour cacher son sourire et se mordiller la lèvre. Elle faisait beaucoup ce geste ces temps-ci, et Rick en était toujours la cause. La sonnette retentit. Alexis était là. Kate ferma les yeux et respira un grand coup. Rick, lui, ne tenait plus en place et alla tout de suite ouvrir la porte. Alexis lui sauta dans les bras et enroula ses bras autour du cou de son père.

 

- « Papa ! s’exclama la rouquine.

-Ma chérie, tu m’as tellement manqué ; murmura Rick.

-Toi aussi. »

 

Alexis resta un moment blottie dans les bras de son père avant qu’il ne la pose par terre. Rick tourna la tête vers Kate, elle était en retrait et semblait au bord de l’évanouissement à cause du stress.

 

- « Lex, je te présente Kate. Tu te souviens, je t’ai parlé d’elle au téléphone.

-Oui, tu parles beaucoup d’elle ; répondit la rouquine. Bonjour Kate !

-Bonjour Alexis. Je suis heureuse de faire ta connaissance. Ton Papa parle beaucoup de toi tu sais ? Il est très fier de toi.

-Vous êtes très gentille ; fut la seule chose que répondit Alexis. Je l’aime bien ; ajouta-t-elle en se tournant vers son père.

-Tu vas l’adorer à la fin de la journée ; répondit Rick, tout sourire. »

 

La journée commençait à merveille, Rick n’aurait pas pu rêver mieux.

 

- « Qu’est-ce que tu veux faire aujourd’hui, pumpkin ?

-On pourrait aller se promener au grand centre commercial, pique-niquer au parc et passer l’après-midi là-bas ?

-C’est parfait.

-Tu veux bien Kate ? demanda la rouquine en la regardant.

-Bien… bien sûr. »

 

Tous les trois quittèrent le loft pour emprunter les escaliers et rejoindre la voiture de Kate garée en bas de l’immeuble. La brunette conduit jusqu’au grand centre commercial avec la grande galerie de magasins. Alexis ne lâchait pas la main de son père, et Kate trouvait ça adorable. Rick lui avait montré de nombreuses photos d’eux deux. Elle avait tout de suite vu que Rick était un bon père, elle en avait la confirmation aujourd’hui. Et savoir qu’il avait perdu sa garde la brisait. En les voyant tous les deux, elle eut davantage envie de l’aider à guérir. Ainsi, il pourrait récupérer la garde de sa fille une bonne fois pour toutes. Mais en attendant, elle comptait bien profiter de cette journée.

 

Avant de s’arrêter dans une boutique pour acheter de quoi manger, Alexis entra dans une boutique de jouets. Dès que son père et elle y étaient, elle ne savait plus qui était l’enfant. Et Kate s’en rendit rapidement compte. Rick touchait à tous les jouets et faisait rire sa fille aux éclats. Elle ne pouvait s’empêcher de sourire en voyant de telles scènes. Elle les prit discrètement en photo avec son portable, Rick serait d’avoir des souvenirs de cette journée. Dans un rayon un peu plus loin, Alexis trouva une peluche éléphant.

 

- « Tu as vu Papa ! Elle est trop belle !

-Tu la veux ? demanda Kate. Je peux te la prendre si tu veux.

-Ce n’est pas poli de demander, Papa me l’a toujours dit.

-Tu ne demandes pas, c’est moi qui propose. Je te la prends.

-Tu n’es pas obligée Kate ; ajouta Rick.

-J’en ai envie. Vraiment, Rick, ça va. »

 

Le visage d’Alexis s’illumina. Elle accourut vers Kate et enroula ses petits bras autour d’elle pour lui faire un câlin.

 

- « Merci beaucoup Kate.

-Je t’en prie Alexis, ça me fait plaisir. »

 

Tous les trois se dirigèrent vers la caisse. Kate sortit sa carte bleue et paya la peluche avant de la tendre à Alexis. La brunette lui demanda de se baisser. Kate s’exécuta et sentit les lèvres de la petite fille se poser sur sa joue.

 

- « Merci Kate. »

 

Kate lui répondit avec un sourire. En se relevant, Kate se sentit partir en arrière. Rick l’avait attirée par la taille. Et ce contact lui donna des frissons.

 

- « Tu n’étais pas obligée, je lui aurais pris.

-Je sais, mais je voulais lui acheter. Et quand j’ai vu ses yeux s’illuminer, ça m’a fait tellement plaisir.

-Elle t’adore, et la journée est loin d’être terminée. »

 

Tous les trois allèrent ensuite faire leurs petites courses pour le pique-nique dans Central Park. Rick insista pour tout payer, mais Kate lui dit que ce serait son tour la prochaine fois. Une fois les courses terminées, ils retournèrent à la voiture pour, cette fois-ci, se diriger à Central Park. Kate ne trouva pas de place facilement. Une fois la voiture garée, tous les trois marchèrent un peu avant d’arriver au parc. Ils cherchèrent un endroit tranquille près des jeux où ils pourraient s’installer. Un arbre était libre, c’était l’endroit parfait. Kate installa la couverture avant qu’Alexis et Rick ne s’y installent. Elle ne tarda pas à les rejoindre. Alexis ne quittait plus sa nouvelle peluche, et Kate ne pouvait s’empêcher de sourire. Rick était heureux. Kate voulait voir ce sourire illuminer son visage tous les jours, sans exception.

 

Après leur pique-nique, Alexis demanda à son père de venir avec elle la pousser sur la balançoire. Au loin, Kate les regardait. Une de fois plus, elle les prit tous les deux en photo discrètement. À un moment, Rick tourna la tête le remarqua. Il lui fit signe de les rejoindre.

 

- « Tu veux bien… tu veux bien prendre une photo de nous deux ?

-Bien sûr ! »

 

Rick posa un genou dans l’herbe et Alexis vint se placer debout devant lui. Tous les deux regardèrent l’objectif et sourirent. Kate prit plusieurs photos pour être sûre qu’il y en ai une correcte. Ils prirent même des photos tous les trois. Cette journée était l’une des meilleures que Kate avait passée, et c’était la même chose pour Rick. Tous les deux eurent un pincement au cœur en retournant au loft. La nourrice d’Alexis viendrait la chercher après le dîner. Rick faisait du mieux qu’il pouvait pour retenir ses larmes. Quitter Alexis était toujours difficile, il ne s’y ferait jamais. Alors qu’il était aux fourneaux, Kate arriva derrière lui et posa sa main sur son épaule.

 

- « Je suis là ; murmura-t-elle. Et je serai là ce soir quand elle sera partie. Je ne vais pas te laisser.

-C’est difficile de lui dire au revoir à chaque fois. Mais je crois qu’aujourd’hui, ça le sera encore plus. Je ne l’ai jamais vu aussi souriante. D’habitude, elle mentionne toujours sa grand-mère, mais là… elle n’y a pas pensé. Elle t’adore, et tu l’as fait sourire aujourd’hui. Merci pour tout Kate, vraiment merci.

-J’ai passé l’un des meilleurs jours de ma vie. Merci à toi. »

 

Rick profita de ses derniers instants avec sa fille avant de la quitter pour deux mois de plus. Il retenait toujours ses larmes devant elle, mais il lâchait prise une fois qu’elle était partie.

 

Le moment que Rick redoutait tant arriva. La nourrice d’Alexis arriva. Rick la fit entrer le temps qu’il dise au revoir à sa fille. La rouquine enroula ses bras autour du cou de son père et ne le lâcha pas. Elle pleurait. Le cœur de Kate se brisa.

 

- « Je veux rester avec toi Papa. S’il te plaît.

-Je veux que tu restes ma chérie, crois-moi. Tu es mon petit rayon de soleil. Je t’aime plus que tout au monde.

-Moi aussi je t’aime Papa. Je t’aime fort fort fort. »

 

Rick la serra fort dans ses bras. Ils restèrent ainsi un moment avant de se séparer. Une larme avait coulé le long de la joue du jeune homme, mais Alexis ne le vit pas. Elle alla vers Kate et la prit dans ses bras à son tour.

 

- « Tu vas me manquez Kate. J’espère que tu seras là la prochaine fois.

-J’espère que je serai là aussi. Tu vas me manquer aussi Alexis.

-Je vais garder ma peluche avec toi. Je penserais à Papa et toi. Merci encore. »

 

Kate déposa un baiser sur le front de la rouquine avant de lui dire au revoir. Alexis prit une dernière fois son père dans ses bras avant de s’en aller. Aussitôt la porte refermée, Rick s’écroula. Kate se baissa pour être à sa hauteur avant de l’attirer contre lui. Rick enfouit sa tête dans son cou et se blottit un maximum contre elle.

 

- « Tu vas vite la revoir. Le temps va vite passer, je te le promets. Je ferai tout pour que tu la vois chaque jour. Je ferai absolument tout. »

 

En rencontrant Rick, Kate n’aurait jamais imaginé que sa vie prenne un tel tournant. Et pourtant, il avait chamboulé toute sa vie. Rick était la meilleure chose qui lui soit arrivée depuis des années. Et elle ne pouvait plus imaginer sa vie sans lui. Avec le temps, il était devenu beaucoup plus qu’un simple ami.

Retour à l'accueil