Rick adorait passer du temps avec des enfants, surtout ceux qui venaient d’entrer à l’école primaire. Quand il les voyait, il repensait à l’enfance d’Alexis. Il pensait aussi aux enfants que Kate et lui pourraient avoir plus tard. L’écrivain n’osait pas lui en parler, il savait que c’était encore tôt. Non seulement parce qu’il venait de revenir après deux mois d’absence, mais aussi parce que Kate n’était sûrement pas prête. Elle aimait les enfants aussi, mais elle s’imaginait en avoir dans quelques années seulement.

 

Pour les besoins de leur enquête, Kate et Rick devaient se rendre dans une école. Et pour gagner la confiance des enfants, Rick allait y rester tous les jours jusqu’à ce qu’ils arrêtent leur tueur. Rick s’était rapidement rapproché de l’une des petites filles. Et pour qu’elle ait assez confiance en lui pour lui parler, il jouait avec elle durant les récréations. Emily étant une petite fille, elle aimait jouer au salon de thé et à la poupée. Pour se joindre à elle, Rick avait revêtu une couronne, il avait également pris une baguette magie et des ailes. Il s’était transformé en fée. Et si Kate était là, il était presque certain qu’elle le prendrait en photo. Et qu’elle lui en reparlerait plus tard.

 

Rick était assis par terre en face d’Emily. Il agitait sa baguette dans les airs comme s’il faisait de la magie.

 

- « Castle, la professeure m’a dit que tu étais… là. »

 

Kate pencha légèrement la tête sur le côté en voyant son fiancé dans cet accoutrement.

 

- « Je… jouais avec Emily ; dit ce dernier.

-C’est bien ce que je vois. »

 

Kate s’avança dans la salle de classe et croisa les bras devant sa poitrine en souriant. Cependant, ce n’était pas un sourire moqueur mais un sourire tendre. Elle sortit son portable pour le prendre en photo avant de le ranger.

 

- « Emily, j’ai le droit de t’emprunter la fée Castle un petit peu ? demanda Kate.

-Oui, bien sûr. »

 

Rick posa sa baguette avant de se relever et suivre Kate dans le couloir. Avant de le tenir au courant sur l’avancement de l’enquête, elle le regarda de la tête aux pieds, toujours souriante.

 

- « Vous êtes mignonne comme ça, fée Castle.

-Kate, je t’en supplie, ne montre jamais la photo à Ryan ou Espo. Ils m’en parleraient jusqu’à la fin de mes jours.

-Tu n’as pas à avoir honte. C’est adorable ce que tu fais. Moi je trouve ça craquant. »

 

Kate s’avança vers lui et déposa un baiser sur sa joue. La brunette reprit tout de suite son sérieux et lui parla de l’enquête. Rick, lui, devrait ensuite retourner avec Emily.

 

- « Je te vois ce soir à la maison, babe ; lui dit Kate. Amuse-toi bien.

-À ce soir Kate. »

 

Rick retourna auprès d’Emily tandis que Kate retourna au loft. Elle resta derrière la porte pour regarder son fiancé et la petite fille discrètement. Et en voyant ce genre de scène, elle ne pouvait s’empêcher d’imaginer Rick avec leurs propres enfants. La brunette s’en alla quand Ryan la rappela. Elle devait retourner au travail.

 

Kate rentra plus tard que Rick le soir. Le dîner était déjà prêt quand la brunette arriva. Elle retira sa veste et ses chaussures avant de se joindre à lui dans le salon. Rick lui tendit tout de suite un verre de vin.

 

- « J’adore être accueillie comme ça en rentrant après une longue journée de travail. »

 

Kate replia ses jambes sur le canapé et embrassa son fiancé.

 

- « Tu t’es bien amusé avec Emily aujourd’hui ?

-Cette petite est adorable. Et puis ça me rappelle lorsque je jouais avec Alexis quand elle était petite.

-Je n’en doute pas. Ça doit te manquer parfois.

-Un peu. Mais je passe toujours de bons moments avec elle aujourd’hui. »

 

Rick posa une main sur la cuisse de Kate, regardant toujours devant lui. Kate repensa à Emily qui jouait avec lui et sourit.

 

- « J’ai hâte de te voir avec nos enfants ; lança Kate soudainement.

-Avec nos enfants ?

-Oui, Rick. Je veux des enfants avec toi. Pas maintenant, mais j’en veux. »

 

Rick se tourna complètement vers elle avant de prendre son visage entre ses mains et l’embrasser.

 

- « Quand je te voyais avec Emily, j’imaginais nos enfants avec toi. Tous en train de courir dans le jardin de la maison des Hamptons. Je veux fonder une famille.

-Moi aussi je veux fonder une famille, Kate.

-Tu en as déjà une.

-Une famille avec toi, la mère de mes enfants. »

 

Kate le regarda en souriant avant de venir se blottir contre lui. L’écrivain replia ses bras autour d’elle et déposa un baiser sur son front.

 

- « Tu feras une mère parfaite. 

-Tu crois ?

-J’en suis persuadé. Tu es géniale avec Alexis. Tu le seras avec nos enfants. »

 

Kate se blottit un peu plus contre lui, le sourire aux lèvres. Elle pouvait totalement les imaginer tous les deux dans les Hamptons dans quelques années, assis sur leur terrasse en train de regarder leurs enfants jouer ensemble dans le jardin. Seulement, dans quelques années, toutes ces images deviendraient réalité.

Retour à l'accueil