Kate avait loupé sa chance, elle en était presque sûre. En étant avec Demming, elle avait repoussé Castle. Elle ne s’en était pas rendue compte, mais il s’était éloigné d’elle. Et elle commençait seulement à comprendre pourquoi il avait fait ça. Et quand l’écrivain lui avait annoncé qu’il voulait faire une pause, avant de dire qu’il s’agissait de leur dernière enquête, Kate avait vu trouble. Travailler des journées entières jusqu’à tard le soir avec Castle ? Elle ne voulait pas l’imaginer. Elle ne pouvait pas. Il la suivait depuis seulement deux ans, mais elle s’était habituée à sa présence. Et même si au début elle ne pouvait pas le supporter, aujourd’hui elle ne pouvait plus s’en passer. Et malheureusement elle avait mis du temps à le réaliser. À cause de ça, il était peut-être trop tard.

 

Kate devait partie en week-end avec Tom. Mais, après ce que Castle lui avait dit, elle ne se voyait pas profiter avec lui. Elle ne partait pas en week-end avec la bonne personne. Alors quand Tom arriva au commissariat la veille de leur départ pour lui faire un petit coucou, elle en profita pour mettre les choses au clair avec lui. Elle voulait rompre. Ce n’était pas juste de sa part de rester avec lui alors qu’elle pensait à un autre homme. Et Tom comprit tout de suite ce qu’elle voulait lui dire quand il vit l’expression sur son visage.

 

- « Ce n’est pas ce que je cherche en ce moment ; mentit Kate.

-Et qu’est-ce que tu cherches au juste ? »

 

Castle. Elle cherchait à ne pas perdre son partenaire une bonne fois pour toutes, mais aussi à ce qu’il devienne plus qu’un partenaire. Alors avant qu’il ne soit trop tard, elle prit sa veste et quitta le commissariat pour aller voir Castle chez lui. Elle se dépêcha parce qu’elle pensait qu’il était déjà trop tard. Et quand elle arriva devant sa porte, elle était toute essoufflée. Elle n’eut pas le temps de frapper que ce dernier ouvrît la porte, une valise à la main. Kate soupira. Il était déjà trop tard.

 

- « Beckett ? Qu’est-ce que vous faites là ? Et pourquoi est-ce que vous êtes essoufflée ?

-Lieutenant Beckett ? Tout va bien ? demanda Alexis en arrivant à son tour.

-Je… je devais vous parler. C’est… c’est important ; parvint à articuler Kate.

-Je m’apprêtais à emmener Alexis à l’université de Princeton mais si vous voulez, on peut discuter quand je rentre ?

-Oui… oui, bien sûr. »

 

Kate les accompagna à l’université, ne voulant pas rester seule au loft. Si elle l’attendait, elle risquait de s’en aller et le regretterai par la suite. Elle resta silencieuse sur le trajet, que ce soit à l’allée ou au retour. Castle tournait la tête de temps en temps pour la regarder. Elle était dans ses pensées, il n’avait pas l’habitude la voir aussi perdue et désorientée.

 

En rentrant au loft, Castle offrit un café à sa partenaire. Kate ne savait pas comment s’y prendre, mais maintenant qu’elle était là elle ne pouvait plus reculer. Elle devait lui dire ce qu’elle ressentait, peut-être pas directement mais au moins lui faire comprendre.

 

- « De quoi est-ce que vous vouliez me parler lieutenant ?

-C’était… c’était à propos de… de notre partenariat.

-Il se termine demain. C’est ce que vous avez toujours voulu, non ? lui dit Castle en riant.

-Non. Justement, non. 

-Comment ça ? »

 

Kate posa sa tasse sur la table avant de se lever du canapé et s’éloigner. Castle posa sa tasse à son tour mais resta assis sur le canapé. Il la regardait bouger, attendant qu’elle dise quelque chose.

 

- « Vous ne pouvez pas… vous ne pouvez pas vous en aller. Vous ne pouvez pas me laisser après avoir forcé votre entrée dans ma vie. Si vous allez dans les Hamptons, je dois partir avec vous. »

 

Castle resta silencieux, mais cette fois il se leva et s’avança vers elle.

 

- « Quand vous avez dit que vous partiez, j’ai essayé d’imaginer mes journées sans vous mais… je ne peux pas. Je ne vois rien.

-Et qu’en est-il de Demming ?

-J’ai… j’ai rompu avec lui. Ce n’était pas juste envers lui. Je m’imaginais partir en week-end, mais pas avec lui. C’est avec vous que je veux partir. Je veux aller dans les Hamptons et… et je veux nous donner une chance. Si vous voulez toujours, bien sûr. »

 

Kate osa le regarder dans les yeux pour la première fois depuis qu’elle avait commencé à parler. Elle s’approcha lentement de son partenaire avant de venir caresser sa joue.

 

- « Rick, je… je vous apprécie beaucoup. Plus que je ne le devrais. J’ai essayé… j’ai essayé de tout faire pour que mes sentiments ne se développent pas, mais on ne peut rien faire contre ces choses-là. J’ai besoin de vous, Castle. Je ne veux pas que vous partiez.

-Je ne pourrais pas partir même si j’en avais envie. Je suis trop attachée à vous, lieutenant. Je ne peux pas me détacher de vous ; murmura ce dernier. Venez avec moi dans les Hamptons.

-Je viens avec toi dans les Hamptons ; lui affirma Kate. »

 

Et là, Castle fit ce qu’il avait envie de faire depuis des jours, des semaines. Il prit son visage entre ses mains avant de l’embrasser passionnément. Kate enroula ses bras autour de son cou et se colla un peu plus contre lui. Quand ils se reculèrent, Kate laissa son front reposer contre celui de son partenaire.

 

- « Ce n’est plus ta dernière enquête ? demanda Kate timidement.

-Non ; souffla Castle contre ses lèvres.  Ça ne fait que commencer. »             

Retour à l'accueil