La petite suite demandée! :) -M

 

Kate ne s’attendait pas à ce que sa soirée termine ainsi, mais elle n’allait pas se plaindre alors qu’elle était blottie contre son partenaire alors qu’ils mangeaient leur dîner. Et après que ce dernier l’ait embrassée. Ils ne parlaient pas du baiser, ils n’avaient pas besoin de le faire. Pas cette fois. Kate restait silencieuse. Elle n’avait pas mangé grand-chose aujourd’hui alors l’heure du dîner tombait bien pour elle. Castle avait une main posée sur l’intérieur du genou de la brunette. Et quand il la retira pour attraper une serviette sur la table, le contact manqua immédiatement à Kate. Elle attrapa sa main et la replaça au même endroit, à la plus grande surprise de l’écrivain. Ce dernier tourna la tête vers elle et la regarda. Pour voir sa réaction, il retira sa main volontairement une nouvelle fois. Kate l’attrapa de nouveau et la remit sur l’intérieur de son genou, ce qui fit rire l’écrivain.

 

-«Je vous ai rendue tendre, lieutenant.

-Mangez vos nouilles, Castle. »

 

Kate termina de manger avant de s’essuyer les mains et tout poser sur la table. Elle attendit que son partenaire ait terminé de manger pour l’aider à débarrasser et jeter les boites vides à la poubelle. Tous les deux revinrent se mettre assis, adossés contre le canapé sur le sol. Kate attrapa un autre comics et commença sa lecture. Castle voulait faire de même mais il n’arrêtait pas de penser au baiser. Celui qu’il avait osé lui voler un peu plus tôt dans la soirée. Il était incapable de se concentrer.

 

-«Je peux vous entendre penser, vous savez ; lança Kate en relevant la tête.

-Je… désolé. Je vous laisse lire.

-Qu’est-ce qui vous tracasse, Castle ? Dites-le moi. »

 

Castle ne chercha pas à passer par quatre chemins. Il lui dit tout de suite ce dont il avait envie.

 

-«J’ai vraiment envie de t’embrasser ; avoua ce dernier. »

 

Il oublia le vouvoiement. Il ne comprenait pas pourquoi ils continuaient de se vouvoyer après s’être embrassés. Et même si ce n’était qu’un baiser, ils ne s’étaient pas quittés et Kate était restée collée à lui.

 

-«Pourquoi tu ne le fais pas si tu en as envie ? Je ne vais pas te repousser.

-Je ne veux pas… franchir les limites ; répondit timidement l’écrivain.

-Ça n’avait pas l’air de te déranger tout à l’heure ; dit Kate pour le taquiner.

-Mais je… enfin… je ne voulais pas te mettre… »

 

Kate le coupa en posant ses lèvres sur les siennes. Elle posa sa main sur sa joue et la caressa lentement. Ce baiser était totalement différent de celui qu’ils avaient partagé plus tôt dans la soirée. Cette fois, Kate lui montra ce qu’elle voulait vraiment. Castle posa une main timide sur sa hanche en se tournant complètement vers elle. Kate sentit la langue de l’écrivain chatouiller ses lèvres. Elle les entrouvrit et laissa leurs langues danser ensemble. Ils étaient toujours sur le sol, leurs corps pressés l’un contre l’autre. Ils étaient trop occupés pour entendre le bruit de la porte d’entrée s’ouvrir. C’est seulement lorsqu’ils entendirent une voix s’adresser à eux qu’ils se séparèrent, ne savant pas où se mettre.

 

-«Mère ; souffla Castle. Je croyais… je croyais que tu ne rentrais pas ce soir.

-Je passais simplement récupérer quelque chose. Et moi je pensais que tu serais seul ce soir. En train d’écrire.

-Je… Kate m’a fait une surprise ; expliqua l’écrivain.

-Vous n’avez aucune explication à me donner, kiddos. Vous faites ce que vous voulez. Vous êtes jeunes, profitez ! »

 

Martha monta à l’étage pour prendre ce dont elle avait besoin avant de redescendre pour repartir.

 

-«Et avant que je ne parte : ce n’est pas trop tôt. »

 

Martha leur envoya des baisers depuis la porte d’entrée avant de s’en aller et les laisser en tête à tête de nouveau. Tous les deux gênés, ils tournèrent la tête l’un vers l’autre avant de pouffer de rire.

 

-«Pris en flagrant délit en train d’embrasser une fille par ma mère. J’ai l’impression d’être retourné au lycée ; s’exclama l’écrivain.

-Et ça n’avait rien à voir avec un baiser de lycée.

-Oh ça non. C’était beaucoup plus… torride. »

 

Kate leva les yeux au ciel mais rit malgré tout. Castle n’avait pas tort. La brunette était pratiquement sur lui lorsque Martha était arrivée. Et leurs mains n’étaient pas restées immobiles.

 

-«Tu veux… continuer de lire des comics ? demanda Castle.

-J’ai une activité bien meilleure en tête. »

 

Sans plus attendre, Kate se jeta sur ses lèvres. Elle atterrit rapidement sur ses genoux et les mains de Castle atterrirent sur ses hanches. Ils oublièrent les comics pour le restant de la soirée.

 

FIN.

Retour à l'accueil