Kate avait compris à la seconde où elle avait vu son partenaire dans l’avion que son séjour à Los Angeles ne se passerait pas comme elle l’avait imaginé. Elle aurait dû se douter qu’il devinerait qu’elle n’allait pas rester tranquillement chez elle comme elle l’avait dit. Et évidemment qu’il devait fourrer son nez dans ses affaires et la suivre. Mais quelque part, il pourrait l’aider à ne pas faire n’importe quoi et garder les pieds sur terre. Et si elle était honnête avec elle – concernant ses sentiments – elle avouerait qu’elle était heureuse qu’il se joigne à elle, même s’ils ne se rendaient pas à Los Angeles pour la meilleure des raisons. Kate y allait avant tout pour retrouver celui qui avait tué Royce, et elle était bien décidée à le lui faire payer.

 

Kate avait réservé une chambre d’hôtel le temps de résoudre cette affaire, elle n’avait pas prévu de se retrouver dans la suite de luxe de son partenaire. Heureusement, chacun aurait sa chambre. Kate posa simplement sa valise dans la chambre avant de retourner dans la pièce principale. Elle voulait commencer à travailler dès maintenant, elle n’avait pas le temps de s’amuser. Castle comprenait parfaitement le fait qu’elle tenait à arrêter celui qui lui avait retiré son ami, mais il savait aussi qu’elle pouvait dépasser les limites, ct c’est pour ça qu’il l’avait accompagnée.

 

Kate n’avait pas prévu non plus de se retrouver en tête à tête avec son partenaire dans la salon à avoir une conversation plutôt sérieuse qui la faisait totalement paniquer. Son partenaire n’arrêtait pas de la complimenter et n’était pas subtile dans les choses qu’il lui disait. Kate paniqua complètement. Alors quand un blanc s’installa entre eux, elle en profita pour faire ce qu’elle savait faire de mieux : fuir. Elle se leva du canapé pour aller dans sa chambre.

 

-«Kate ! »

 

L’écrivain tenta de la retenir, mais ce fut sans succès.

 

-«Bonne nuit, Castle. »

 

Et elle referma la porte. Mais elle le regretta aussitôt. Pourquoi était-elle partie ? Castle lui avait tendu une perche, et elle ne l’avait pas prise. Quand elle se décida à ouvrir la porte de sa chambre, Castle était déjà rentré dans la sienne. Elle avait loupé sa chance, une fois de plus.

 

Le lendemain, Kate savait qu’elle allait perdre son partenaire pendant quelques temps. Avec le maillot de bains qu’elle allait porter pour attirer l’attention de Ganz, le cœur de Castle risquait de s’arrêter. Ce dernier était installé au bar à côté de la piscine tandis que Kate était à l’intérieur de celle-ci. Et quand elle jugea que c’était le bon moment, elle en sortit. Castle, étant en train de boire son cocktail à la paille, manqua de tout recracher en la voyant.

 

Quelques minutes plus tard, Kate pensa qu’elle allait tuer son partenaire en pensant qu’il avait tout gâché. Mais en vérité, il avait pris une photo des appels récents de Ganz, et non son téléphone.

 

-«Ne… ne me donnez pas de coup !

-Vous donner un coup ? Je vais plutôt vous embrasser. »

 

Il ne s’attendait certainement pas à ce genre de réponse. Mais si elle voulait jouer à ça, lui aussi allait jouer.

 

-«Qu’est-ce que vous attendez ? »

 

Là, c’était Kate qui ne s’était pas attendu à ce qu’il réponde ça. La brunette, paniquée, changea tout de suite de sujet et reparla de l’enquête. Évidemment qu’elle changerait de sujet, jamais elle n’aurait répondu à ce genre d’avance. Mais elle l’avait bien cherché.

 

Kate pensa toute la journée à ce qui s’était passé un peu plus tôt dans la journée, alors qu’ils étaient au bord de la piscine. Je vais plutôt vous embrasser, que lui avait-il pris pour dire ça ? Son inconscient avait sûrement parlé à sa place, pour dire la vérité. L’affaire de Royce était résolue et tous les deux repartiraient le lendemain matin dans le premier avion. En attendant, ils allaient passer une dernière soirée dans la suite de luxe de l’écrivain.

 

Castle avait appelé le room service pour leur dîner. Ils n’allaient pas descendre au restaurant alors qu’ils pouvaient dîner ici tranquillement. D’autant plus que Kate n’avait pas vraiment envie de se retrouver entourée. Elle continuait de penser à ce qui s’était passé et avait tendance à regarder les lèvres de Castle (sans que ce dernier le remarque, bien évidemment). L’écrivain avait bien remarqué que Kate était absente par moment. Et qu’elle le regardait, fixait.

 

-«Kate ? Quelque chose ne va pas ? »

 

Elle n’avait pas les mots pour lui répondre. Et à vrai dire, elle n’avait pas vraiment envie de parler. Se tournant complètement vers lui, elle prit son visage entre ses mains avant de l’embrasser. Et ce n’était pas qu’un petit baiser, elle força le passage de ses lèvres avec sa langue avant de se rapprocher un peu plus de lui. Castle ne la laissa pas filer et enroula ses bras autour d’elle, répondant franchement à son baiser. Finalement à cours d’air, ils se séparèrent. Kate laissa son front reposer contre celui de son partenaire.

 

-«J’attendais simplement le bon moment. »

Le bon moment.
Retour à l'accueil