Kate avait manqué de perdre son partenaire aujourd’hui. En entendant le bruit de l’explosion et en voyant l’ampleur des dégâts, elle avait imaginé le pire des scénarios. Heureusement, ce dernier allait bien. Maintenant, les deux partenaires étaient en route pour Ithaca pour aller voir celui qui s’était fait passer pour une victime, mais qui en fait avait tout manigancé. Après quelques heures de route, ils se rendirent au commissariat où il était enfermé pour la nuit en attendant d’être ramené à New York le lendemain matin. Et pour passer la nuit, les deux partenaires devaient trouver un endroit où dormir. Mais si tous les hôtels étaient pleins, ils seraient forcés de dormir tous les deux dans la voiture de Kate. Et après avoir fait quatre heures de route, ils avaient vraiment envie de passer la nuit dans un vrai lit. Ils firent le tour de la ville et s’arrêtèrent dans plusieurs hôtels mais tous étaient pleins, ils n’avaient aucune chambre de libre. Jusqu’à ce qu’ils trouvent un petit hôtel indépendant. Seulement, la chambre qui restait n’avait qu’un seul lit. Les deux partenaires acceptèrent de la prendre, mais cela voudrait dire qu’ils devraient dormir ensemble. Dans le même lit, à seulement quelques centimètres l’un de l’autre.

 

En arrivant dans la chambre, le premier réflexe de Castle fut de se laisser tomber sur le lit. Kate se mit à rire en le voyant faire. Il devait être épuisé après la journée éprouvante qu’il venait de passer. Elle l’était aussi, mais elle n’avait pas était en danger comme lui l’avait été. Pendant qu’il se remettait de ses émotions, la jeune femme alla dans la salle de bains pour se débarbouiller le visage. Elle avait pris des sous-vêtements de rechange mais elle n’avait pas de vêtement pour dormir. Quand Kate sortit de la salle de bains, Castle était assis sur le bord du lit.

 

-«Vous… vous comptez dormir avec votre t-shirt ? lui demanda Kate.

-C’est ce que j’avais l’intention de faire oui. Pourquoi ?

-Je n’ai pas de tenue de rechange et je me demandais si… enfin, vous avez compris. »

 

L’écrivain hocha simplement la tête. Il se leva et Kate le fit attraper les deux extrémités de son t-shirt avant de le retirer. Kate tenta de regarder ailleurs que devant elle puisque ce dernier était torse nu sous ses yeux, mais c’était déjà trop tard pour ça. Elle ignora le sourire vainqueur de ce dernier et retourna dans la salle de bains. Quand elle en ressortit, il se leva en vitesse du lit. 

 

-«Je vais vous laisser le lit, je peux dormir sur le petit canapé.

-Hors de question que vous dormiez sur le canapé, Castle. Vous avez eu une journée éprouvante, vous devez vous reposer.

-La journée a été difficile pour vous aussi. Prenez le lit. »

 

Ce débat n’allait jamais se terminer. Kate pensa au fait que partager ce lit ne serait pas une si mauvaise idée.

 

-«Nous sommes tous les deux des adultes responsables. On peut partager le lit pour une nuit.

-C’est une autre idée en effet. »

 

Tous les deux se mirent d’accord. Chacun alla de son côté et se glissa sous les draps. Castle était torse nu, Kate portait son t-shirt.

 

-«Bonne nuit, Castle.

-Bonne nuit, Kate. Faites de beaux rêves. »

 

Des beaux rêves, elle était certaine d’en faire… ou du moins, elle espérait que les rêves prennent le dessus sur les cauchemars suite à ce qui s’était passé.

 

Deux petites heures plus tard, au beau milieu de la nuit, Castle se réveilla en sentant un poids sur son torse. Il ouvrit les yeux pour voir que Kate était toute blottie contre lui. Elle avait sûrement bougé dans la nuit pour venir se blottir contre lui, ou alors il l’avait attiré contre lui. Et si c’était le cas, elle risquait de le tuer. La sentant remuer, il pensa qu’elle était peut-être réveillée.

 

-«Kate ? Vous êtes réveillée ?

-Mm. 

-Vous… je… je suis désolé si j’ai…

-Oh non Castle, ce n’est… ce n’est pas vous. C’est moi qui me suis rapprochée de vous quand vous vous êtes endormi. J’avais besoin… de me sentir proche de vous.

-C’est… vraiment ? »

 

Kate releva la tête pour le regarder. Elle était timide.

 

-«J’ai failli vous perdre aujourd’hui, Castle. Je ne veux pas avoir de regrets si… si un jour quelque chose arrive à l’un d’entre nous.

-Vous ne vous débarrasserez pas de moi aussi facilement.

-Je n’ai aucune envie de me débarrasser de vous. »

 

Kate lui offrit un sourire avant de venir enfouir sa tête dans son cou à nouveau. Et cette fois, Castle n’eut pas peur de la prendre dans ses bras.

Retour à l'accueil