Kate avait fini par suivre son partenaire au loft alors que tous les deux s’étaient dit au revoir après une conversation lourde de sens pour eux. Et ils avaient eu cette conversation alors que Castle était déguisé en zombie avec le maquillage plus réel que jamais qui allait avec. Mais de savoir qu’elle serait bientôt prête à commencer quelque chose avec lui, à deux. Pour l’instant, ils allaient simplement passer un bout de la soirée ensemble, après que Castle ait enfin réussi à se débarrasser de son maquillage de zombie. Il ramena tout ce dont il avait besoin pour retirer tout ça. Kate ne cherchait pas à comprendre pourquoi il s’était installé dans la cuisine et non dans la salle de bains. Et quand la brunette vit qu’il commençait à frotter son visage, elle intervint avant que son visage en paye les conséquences.

 

-«Laissez-moi m’occuper de ça, Castle.

-D’accord. Mais soyons clairs, je ne vous ai pas demandé de venir pour ça. Je voulais simplement… passer du temps avec vous.

-Je le sais ça. »

 

Kate s’avança vers lui. Un peu plus que ce qu’il avait imaginé. Un peu trop. Elle se retrouva entre les jambes de ce dernier qui était assis sur le tabouret. Castle tenta de rester neutre et ne pas réagir à la proximité de leurs corps mais c’était plutôt difficile. Ce le fût d’autant plus quand Kate plaça une main dans son cou pour lui tourner la tête et commencer à lui retirer le maquillage. Ses mains allèrent dans son cou, sur ses joues, dans ses cheveux. L’envie d’avoir ce genre de maquillage tous les jours et laisser Kate se charger de le retirer était présente. Les mains de la brunette étaient douces tout comme ses gestes. Castle évitait de croiser le regard de sa partenaire. Elle l’avait remarqué, et ça la fit sourire. Pour une fois que ce n’était pas elle qui évitait la confrontation dans une situation comme celle-ci. La brunette plaça une main sur sa joue pour enfin en terminer avec le maquillage. Mais la manière dont elle avait placé sa main donnait des idées à l’écrivain, puisque Kate n’avait qu’à rapprocher son visage du sien pour l’embrasser. Il chassa cette idée de son esprit avant que Kate ne se rende compte qu’il était perdu dans ses pensées.

 

-«Je ne savais pas que vos cheveux étaient si doux ; dit Kate en passant sa main dans les cheveux de ce dernier, sans raison particulière.

-C’est parce que vous n’avez jamais pris la peine de les toucher. Bien que ça aurait été étrange de le faire.

-Mais ça ne l’est plus maintenant. »

 

Kate plaça ses deux mains sur les joues de son partenaire. Elle voulait simplement lui faire tourner la tête pour s’assurer qu’elle avait bien tout retiré. Lui faire tourner la tête dans tous les sens du terme. Mais c’était un jeu dangereux auquel elle jouait.

 

-«Kate… »

 

La brunette se pencha lentement vers lui avant de venir déposer ses lèvres sur les siennes. Castle avait à peine eut le temps d’y répondre qu’elle s’était reculée pour murmurer quelques mots.

 

-«Bientôt, Castle. »

Petits prompts, chapitre 51.
Retour à l'accueil