AU-

 

Rick aimait la période des fêtes de fin d’année. Pas spécialement pour les fêtes en elles-mêmes, mais pour la neige dehors, les chocolats chauds à côté de la cheminée, regarder des films enroulé dans un plaid. Il était fan de toutes ces choses simples. Mais ce qu’il aimait par-dessus tout, c’était passer du temps avec Alexis une fois que l’école était terminée et qu’elle était en vacances. Tout juste âgée de sept ans, la rouquine était le plus beau cadeau que Rick pouvait avoir. Alexis adorant la neige, Rick la laissait toujours jouer en bas de l’immeuble pendant qu’il préparait le dîner. Elle n’était jamais seule, le gardien de l’immeuble la surveillait tout le temps.

 

Un jour, Alexis n’était pas la seule à essayer de faire un bonhomme de neige sur le trottoir. Une jeune femme, ayant tout juste la trentaine, avait rejoint la rouquine pour lui proposer son aide alors qu’elle avait remarqué qu’Alexis était trop petite pour faire la tête du bonhomme. La jeune femme arriva et la posa sur le corps qui était déjà fait tout en offrant un sourire à Alexis.

 

-«Merci beaucoup ! la remercia la petite fille en la prenant dans ses bras.

-Je n’ai pas fait grand-chose, c’est toi qui a tout fait. Ton bonhomme de neige est vraiment réussi, tu peux être fière de toi. »

 

Depuis la fenêtre de son bureau, Rick avait assisté à la scène. Il avait souri en voyant la jeune femme aider sa fille à ajouter les dernières touches avant que le bonhomme ne soit terminé. Cependant, quelque chose l’interpella. La jeune femme ne portait pas de manteau, ni de gants. Elle avait pris la neige à main nue et devait sûrement être frigorifiée. Il s’empressa d’aller chercher une paire de gants et un manteau avant de descendre pour rejoindre Alexis et cette jeune inconnue. Il arriva vers elles et salua la jeune femme.

 

-«Je regardais ma fille jouer depuis mon bureau et j’ai remarqué que vous étiez peu vêtue pour un temps pareil, vous allez être malade si vous restez comme ça alors… alors je vous ai ramené un manteau et une paire de gants ; dit Rick en lui tendant le tout.

-Vous n’auriez pas dû, c’est vraiment adorable de votre part…

-Rick. Je m’appelle Rick. Et vous êtes…

-Kate ; répondit Alexis. Kate m’a aidé à finir mon bonhomme de neige ! dit la petite fille, enthousiaste.

-J’ai vu ça. C’est un beau travail d’équipe ; répondit Rick en regardant l’œuvre que les deux filles avaient réalisée. »

 

Kate, pendant ce temps-là, avait enfilé le manteau et les gants que Rick avait ramenés.

 

-«Mais qu’est-ce qui vous a pris de sortir par ce temps sans veste ? Vous voulez attraper une pneumonie ?

-Je devais seulement aller faire quelques courses, je ne pensais pas devoir m’arrêter en chemin. Mais quand j’ai vu votre fille qui n’arrivait pas à mettre la tête de son bonhomme de neige, je me suis arrêtée pour lui donner un coup de main et me voilà.

-Et vous dites que c’est moi qui est adorable en vous ayant ramené des vêtements ? lui fit remarquer Rick, touché par son geste.

-Techniquement, j’ai dit que votre geste était adorable si je ne me trompe pas. »

 

Kate le regarda tout en haussant un sourcil, souriante.

 

-«Eh bien, est-ce que je peux vous faire dire que je suis adorable en vous invitant autour d’un des somptueux chocolats chauds ?

-Pourquoi pas. »

 

Ses courses pouvaient attendre. Kate suivit Rick et Alexis, elle n’allait tout de même pas dire non à une proposition si alléchante. Et puis, Alexis était adorable. Rick aussi, mais elle allait le faire tourner en rond un petit peu avant de lui dire. Ils venaient tout juste de se rencontrer, elle n’allait tout de même pas se laisser aller comme ça.

 

Le loft de Rick était impressionnant et devait faire cinq fois la taille de l’appartement de Kate qui habitait dans l’immeuble d’en face. La brunette demanda pour aller se laver les mains pour les réchauffer. Même si elle avait enfilé les gants, elle avait les mains humides à cause de la neige. Et pour mieux se réchauffer, Rick lui dit de s’installer juste à côté de la cheminée le temps qu’il prépare le chocolat chaud. Alexis arriva et tendit une feuille à Kate. Elle lui avait fait un dessin pour la remercier de l’avoir aidée. Kate ne put retenir un sourire. Les membres de cette famille étaient vraiment attachants.

 

-«Et voilà votre chocolat. Recette secrète de la maison, vous allez en tomber par terre.

-Vos chevilles ne sont pas trop gonflées ?

-Je n’ai pas l’impression, mais vous pouvez toujours vérifier si ça vous inquiète. »

 

Kate ne se reconnaissait pas. Vraiment pas. Le froid lui avait peut-être de l’effet, mais taquiner un homme qu’elle venait de rencontrer était nouveau.

 

Elle passa plus d’une heure au loft de Rick et tous les deux discutèrent de tout et de rien. Kate n’en n’avait pas envie, mais elle devait partir pour passer faire quelques courses avant de rentrer chez elle. Mais puisqu’ils étaient voisins, Rick et elle seraient amenés à se revoir. Et plus d’une fois.

 

-«Je n’ai pas réussi à vous faire dire que j’étais adorable, mais vous n’avez pas arrêté de le dire à Alexis.

-Ce sera pour la prochaine fois. Ou celle d’après. »

 

Kate le regarda en souriant avant de hausser les sourcils.

 

-«Merci pour le chocolat chaud, Rick. À bientôt.

-À… à bientôt, Kate. »

 

La jeune femme s’en alla sans se retourner, mais elle savait très bien que Rick était en train de la regarder.

La magie des fêtes, chapitre 13.
Retour à l'accueil