Un petit one-shot pour célébrer la Saint-Valentin! La timeline est celle de la saison 4. -M

 

Kate n’avait jamais porté une grande attention à la Saint-Valentin, non pas parce qu’elle les avait souvent passées seule, mais parce qu’elle ne voyait pas l’intérêt de célébrer l’amour porté à une personne lors d’une journée en particulier. La brunette ne le montrait pas et ne le criait pas sur tous les toits, mais elle était une romantique dans l’âme. Il lui suffisait juste de trouver la bonne personne pour lui montrer son amour chaque jour. Et cette année, la jeune femme voulait le montrer à une seule personne : son partenaire. Castle adorait la Saint-Valentin, mais n’avait personne avec qui la célébrer cette année. Ou du moins, il avait une personne en tête mais n’oserait jamais lui proposer. Kate lui faciliterait la tâche avec son idée. La jeune femme s’y était bien évidemment pris quelques jours avant pour préparer la surprise de son partenaire. Ce n’était pas un dîner en amoureux ou un énorme bouquet de roses hors de prix, c’était quelque chose de simple et personnel, mais avec une signification importante. La seule chose qui lui restait à faire, c’était de trouver un moyen de lui faire parvenir ce présent sans le donner directement à Castle.

 

Le 14 février pointa rapidement le bout de son nez. Et comme chaque matin, Castle arriva avec deux cafés à la main. Pour marquer la Saint-Valentin, ce dernier avait fait un petit écart en achetant un gâteau en forme de cœur pour le donner à son partenaire. Il posa la petite boîte sur le bureau et attendit qu’elle lève la tête pour le regarder pour lui offrir un sourire.

 

-« Qu’est-ce que c’est ? demanda-t-elle.

-De quoi vous rassasier pour cette journée. »

 

Kate ouvrit la boîte et y découvrit le gâteau, aux couleurs et thème de la Saint-Valentin. Elle se sourit à elle-même avant de sourire à son partenaire, le remerciant timidement. Le cadeau qu’elle lui avait préparé était caché dans le tiroir de son bureau. Elle attendrait que son partenaire se sépare de sa veste pour le glisser dans la poche. Ni vu, ni connu. L’occasion ne manqua pas. Plus tard dans la matinée, l’écrivain retira sa veste et la laissa reposer sur sa chaise. Kate attendit qu’il soit hors de son champ de vision pour prendre la carte dans son tiroir et la glisser dans la poche intérieure de sa veste. Elle s’assit de nouveau et fit comme si de rien n’était. Maintenant elle n’avait plus qu’à espérer qu’il cherche un stylo dans sa poche. L’appréhension donna naissance à une légère boule dans le ventre. Elle ignorait quelle serait sa réaction, elle ignorait s’il trouverait la carte à temps.

 

-« Kate ? Tout va bien ? »

 

La voix de l’écrivain la sortit justement de ses pensées. Il avait appelé son prénom plusieurs fois mais elle n’avait pas réagi.

 

-« Oui… oui, tout va bien ; mentit celle-ci. »

 

Castle n’insista pas, mais il garda un œil inquiet sur elle.

 

A la pause du midi, l’écrivain s’absenta pour déjeuner avec Alexis. Kate, quant à elle, resta au commissariat et déjeuna avec Ryan et Esposito. La seule chose à laquelle la brunette pensait était si son partenaire avait trouvé la carte. Justement, à quelques kilomètres de là, alors qu’il était dans un taxi pour revenir au commissariat, Castle cherchait son portefeuille et fouilla dans toutes les poches de sa veste, tombant alors sur l’enveloppe que Kate avait cachée. Kate n’avait rien écrit sur l’enveloppe si ce n’est Rick. L’écrivain, une fois sorti du taxi, prit le temps d’ouvrir l’enveloppe et sortir la carte qui se trouvait à l’intérieur. Une phrase était écrite, accompagnée d’un dessin d’un stylo traversant un cœur.

 

Toutes les preuves me mènent à toi.

Pour Rick, de la part de Kate.

 

Elle lui avait fait une carte de Saint-Valentin personnalisée rien que pour lui. Le stylo faisant bien évidemment référence à son métier d’écrivain qui les avait amenés à se rencontrer. Un sourire illumina le visage de l’écrivain. Il avait eu le droit à une carte de Saint-Valentin de la part de Kate, la femme qu’il voulait plus que tout comme Valentine cette année, et celles d’après. L’écrivain s’empressa de rentrer dans l’immeuble et prendre l’ascenseur pour rejoindre Kate. Cette dernière était justement dans la salle de pause en train de se servir un café. Il arriva dans l’angle de la porte et la regarda, toujours ce sourire qui refusait de quitter ses lèvres.

 

-« Alors comme ça toutes les preuves vous mènent à moi ? »

 

Kate remarqua sa présence en entendant sa voix. Elle réalisa également qu’il avait trouvé la carte de Saint-Valentin.

 

-« Vous l’avez trouvée ; dit-elle simplement.

-Je cherchais mon portefeuille dans mes poches mais j’ai trouvé beaucoup mieux ; répondit Castle en fermant la porte derrière lui. »

 

Kate sentit son cœur battre plus rapidement que la normale contre sa poitrine. Elle baissa les yeux et posa la tasse de café qu’elle venait de se servir. Lorsqu’elle releva la tête, Castle était juste là, debout face à elle.

 

-« J’ai eu cette idée il y a quelques jours et je me suis dit… je me suis dis que ça vous ferait plaisir.

-Vous avez raison. C’est la première fois que je reçois une carte de Saint-Valentin si belle que celle-là.

-C’est la première fois que je donne une carte à quelqu’un ; avoua Kate, sentant le rouge lui monter aux joues.

-La première et la dernière. Je veux dire… la première et dernière personne. Laissez-moi reformuler ça ; dit l’écrivain, s’emmêlant les pinceaux. J’espère qu’il n’y aura personne après moi. Que je suis le dernier.

-Très certainement. »

 

Les deux partenaires se regardèrent longuement, laissant un silence s’installer mais laissant leurs yeux parler. Le sourire ne quittait plus leurs lèvres.

 

-« Alors… vous voulez bien être mon Valentin ? finit par demander Kate.

-Plus que tout. »

 

Kate baissa la tête pour cacher ses joues maintenant rouge écarlate. Elle se mordit la lèvre avant de relever la tête. Castle ne l’avait pas quittée des yeux. Elle le vit se pencher vers elle lentement et sentit ses lèvres sur sa joue. Il y déposa un tendre baiser avant de se reculer. Il s’avança une nouvelle fois, et déposa cette fois ses lèvres au coin de ses lèvres.

 

-« Joyeuse Saint-Valentin, Kate.

-Joyeuse Saint-Valentin, Rick. »

 

Ils échangèrent un dernier sourire et regard complice avant d’être interrompus par Ryan et Esposito qui les appelèrent pour exploiter une piste. Mais en sortant de la pièce, Kate put entendre quelques mots qui la firent sourire davantage.

 

-« C’est la meilleure Saint-Valentin. »

Toutes les preuves.
Retour à l'accueil